Tour Down Under : notre présentation complète de la 20e édition

La saison de cyclisme sur route reprend ses droits, dès ce mardi en Australie, à l’occasion du traditionnel Tour Down Under. La vingtième édition de l’épreuve dévoile un parcours accidenté, qui risque de donner droit à de gros bouleversements au classement général au terme de chaque étape. Jusqu’au juge de paix habituel, Willunga Hill, à l’occasion de l’avant-dernière journée de course.

La victoire du champion du monde Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) au terme d’un sprint de coureurs puissants dans le centre d’Adelaïde, a officieusement lancé la saison professionnelle ce dimanche. Ce critérium précédant le Tour Down Under se veut un bel apéritif pour les sprinters, avant le grand rendez-vous prévu dès ce mardi, sur six étapes aux profils bien différents. Et sur ce Tour Down Under, Sagan risque une nouvelle fois d’être aux avant-postes, comme sur la première étape vers Lyndoch, la troisième vers Victor Harbor ou encore la sixième dans le centre d’Adelaïde. Il aura toutefois quelques rivaux de talent pour tenter de le déborder dans l’ultime ligne droite : l’Australien Caleb Ewan (Mitchelton-Scott), l’Allemand André Greipel (Lotto-Soudal) ou encore l’Italien Elia Viviani (Quick Step). La preuve que le rendez-vous australien est devenu un indispensable pour les coureurs les plus rapides du peloton en ce début de saison.

https://twitter.com/tourdownunder/status/952479262988107776

Willunga Hill, l’habituelle

Ils ne seront toutefois pas les seuls à faire le spectacle sur ces routes du sud de l’Australie, qui connaîtront de larges éclaircies tout au long de la semaine. Les puncheurs seront également à la fête, d’abord sur la deuxième étape sur les sommets de Stirling. Ils seront ensuite attendus sur la quatrième étape à Uraidla, après une montée de six kilomètres à 5% de moyenne, qui devrait déjà faire le tri parmi les candidats à la victoire finale. Le maillot ocre de leader se décidera ensuite, sur la cinquième étape, sur la double ascension de Willunga Hill, traditionnel juge de paix de l’épreuve australienne depuis près de huit ans.

Richie Porte face au peloton

Le tenant du titre Richie Porte (BMC) ne sera pas attendu sur les routes d’Adélaïde comme le grand favori. Officiellement de retour sur la Japan Cup, en octobre dernier, le coureur australien espère surtout être remis de sa chute sur le Tour de France, à l’occasion de cette première épreuve WorldTour de la saison. Porte a confirmé sur le championnat d’Australie du contre-la-montre, qu’il a terminé à la troisième place, qu’il est bien en condition après un hiver entre la France et l’Australie, il reste désormais à le confirmer sur les pentes les plus rudes de ce Tour Down Under. il bénéficiera au moins de l’appui de ses compatriotes et anciens vainqueurs de l’épreuve Rohan Dennis et Simon Gerrans.

Porte devra notamment contrer les assauts attendus du Néo-Zélandais George Bennett (LottoNL-Jumbo), de l’Italien Diego Ulissi et son équipier portugais Rui Costa (UAE Team Emirates) ou encore des frères espagnols Gorka et Ion Izagirre (Bahrain-Merida). Et la liste des prétendants est encore longue, à l’occasion d’une première course par étapes toujours indécise…

Le mode d’emploi de la 20e édition du Tour Down Under (16-21 janvier) :

Distance : 809,8 km

Météo : ensoleillé et jusqu’à 32°C de mardi à jeudi, apparition d’averses mais éclaircies annoncées durant l’après-midi et de 20 à 25°C vendredi et samedi, largement ensoleillé et jusqu’à 31°C dimanche.

Palmarès :
2008 – André Greipel (All)
2009 – Allan Davis (Aus)
2010 – André Greipel (All)
2011 – Cameron Meyer (Aus)
2012 – Simon Gerrans (Aus)
2013 – Tom-Jelte Slagter (P-B)
2014 – Simon Gerrans (Aus)
2015 – Rohan Dennis (Aus)
2016 – Simon Gerrans (Aus)
2017 – Richie Porte (Aus)

Liste des partants : cliquez ici pour découvrir la liste des partants.

Les profils des étapes de la 20e édition du Tour Down Under (16-21 janvier) :

1re étape – Mardi 16 janvier : Port Adelaïde > Lyndoch (145 km)

2e étape – Mercredi 17 janvier : Unley > Stirling (148,6 km)

3e étape – Jeudi 18 janvier : Glenelg > Victor Harbor (146,5 km)

4e étape – Vendredi 19 janvier : Norwood > Uraidla (128,2 km)

5e étape – Samedi 20 janvier : McLaren Vale > Willunga Hill (151,5 km)

6e étape – Dimanche 21 janvier : Adelaïde > Adelaïde (90 km, 20 x 4,5 km)

Photo : Bora-Hansgrohe/Bettiniphoto – Graphiques : Santos Tour Down Under

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest