Championnats d’Europe de cyclo-cross : Nys, Kastelijn et Van der Poel décrochent les étoiles

Les championnats d’Europe de cyclo-cross, organisés dans la cité italienne de Silvelle, ont offert des courses d’un grand cru, la plupart plus haletantes que ce que ce début de saison avait jusqu’ici montré. Le champion du monde chez les élites messieurs Mathieu van der Poel a ainsi dû cravacher jusqu’au dernier tour pour décrocher son troisième titre européen consécutif, face à des Belges combatifs. La sélection belge ne ramène toutefois d’Italie qu’un titre : celui du jeune Thibau Nys chez les juniors.

Durant les quelques jours précédant ces championnats d’Europe, au bord des montagnes, dans la cité vénitienne de Silvelle, la pluie avait donné une mauvaise indication aux participants. Le parcours, déjà long (près de 3 kilomètres avec des dizaines de virages à avaler), était en prime très boueux et encore plus technique que prévu. Du moins, c’est ce que bon nombre de spécialistes des labourés pensaient. Car dimanche, jour de course, le soleil brillait avec vigueur et venait sécher la boue au fur et à mesure de la journée. Si les juniors et espoirs devaient encore composer avec un circuit capricieux et légèrement humide, le tracé était totalement sec pour les courses des élites, dans l’après-midi. De quoi bouleverser les stratégies des uns et des autres, alors que des courses difficiles, durant lesquels la puissance allait jouer un rôle principal, étaient annoncées jusqu’ici.

Van der Poel défensif face aux Belges

Cela se confirmait sur l’épreuve masculine, durant laquelle les écarts restaient infimes jusqu’au dernier tour. La sélection belge menait directement la vie dure au champion du monde Mathieu van der Poel, qui disputait à Silvelle son deuxième cyclo-cross de la saison à peine. Et contrairement à son succès à Ruddervoorde le week-end dernier, le Néerlandais apparaissait plus défensif, tentant seulement une attaque dans le deuxième tour sans parvenir à décrocher l’homme en forme de ce début de saison, le Belge Eli Iserbyt. Mais les deux hommes n’étaient pas seuls : Michael Vanthourenhout, Quinten Hermans et Laurens Sweeck restaient toujours dans le collimateur des deux favoris et ne laissaient jamais plus de dix secondes à ce duo. Les Belges se permettaient même d’attaquer l’un après l’autre, sans toutefois parvenir à tromper la vigilance de Van der Poel. Sans que ce dernier se décide à tenter l’aventure en solitaire.

Tout allait donc se jouer dans les dix dernières minutes. Suite à des changements de vélo de leurs rivaux dans l’avant-dernier tour, Iserbyt et Van der Poel se retrouvaient à deux pour la bagarre finale dans l’ultime tour. Van der Poel profitait de quelques virages et relances bien gérées pour sortir Iserbyt de sa roue. Le Belge tentait bien de revenir au bout de quelques sprints, mais le champion du monde réagissait directement en accélérant à nouveau à la moindre relance dans la finale. Avec trois secondes d’avance, Van der Poel pouvait voir venir la dernière ligne droite, sur laquelle il célébrait son troisième titre de champion d’Europe consécutif. Iserbyt, affalé sur son guidon, ne pouvait que saluer la persévérance et la victoire de son aîné.

Van der Poel : « Pas encore au top »

« Je suis heureux d’avoir pu obtenir le titre ici », confiait Van der Poel à la NOS après son succès. « Mais j’avais dit que cela allait être un cross difficile. C’était un parcours compliqué, les lignes étaient très proches des barrières, donc il était difficile de faire la différence. Je n’étais pas au top et ils (les Belges) m’ont rendu la course difficile. (…) Je ne me sens pas encore super. J’aurai encore besoin de cinq cyclo-cross plus ou moins pour être de retour au top », ajoutait-il, conscient de son manque de fond en ce début d’hiver.

« Je savais que je devais attendre l’attaque de Mathieu. Il n’est pas imbattable. Et je pense qu’aujourd’hui, si je ne mets pas autant d’intensité en début de course, alors j’aurais pu rester dans la roue dans le dernier tour », estime pour sa part Iserbyt, interrogé par Wielerflits. « J’ai essayé d’attaquer dans les parties explosives du parcours, mais je n’arrivais pas à déloger tout le monde de ma roue. Je suis quand même content d’avoir à chaque fois pu boucher les trous. Cela veut dire que je suis en bonne condition. C’était une belle course et j’ai été le seul à pouvoir suivre (Van der Poel) ». Une confirmation qu’Iserbyt risque d’être le principal rival de Van der Poel durant le reste de la saison.

Résultats de la course masculine des championnats d’Europe de cyclo-cross :

1. Mathieu van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 58:22
2. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:03
3. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:20
4. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:24
5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:25
6. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:38
7. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:01
8. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 1:10
9. Felipe Orts Lloret (Esp, Cyclo-cross Team Teika GSport-BH) à 1:22
10. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 1:42

Une première pour Kastelijn, nouvelle désillusion belge

La domination néerlandaise s’est confirmée à l’occasion de la course féminine, qui n’a pas offert le spectacle attendu. Car rapidement, après un départ bien négocié de la vétérane belge Ellen Van Loy, la Néerlandaise Yara Kastelijn lançait l’offensive avec sa compatriote et coéquipière Annemarie Worst. Dans ce premier tour, Kastelijn filait en solo alors que Worst coinçait dans un virage technique et voyait l’Italienne Eva Lechner, la locale du jour (elle vit à une trentaine de kilomètres de Silvelle), prendre le rôle de poursuivante. Alors que derrière, les représentantes belges ne parvenaient pas à suivre le rythme du futur podium. La championne du monde Sanne Cant semblait retrouver vie dans le deuxième tour avant de perdre des plumes à chaque tour, sans même apercevoir le podium au bout du guidon. Kastelijn, pour sa part, ne faisait aucune erreur et profitait donc d’une course tranquille à l’avant. La Néerlandaise pouvait savourer dans l’ultime ligne droite son premier titre continental : elle devient championne d’Europe à 22 ans ! « Je me sentais très forte aujourd’hui, mais c’était surprenant car on s’attendait à une course boueuse, puis le soleil a séché tout le parcours. Cela m’a permis de bien gérer la course. Je suis très heureuse de porter ces couleurs, c’est un honneur et je vais en profiter durant toute l’année qui vient », a-t-elle confirmé à l’arrivée.

Derrière, Eva Lechner a tout de même profité de sa deuxième place pour saluer ses supporters, alors que la tenante du titre Annemarie Worst se classe sur la dernière marche du podium, devant sa compatriote Maud Kaptheijns, de retour à un bon niveau après un long passage à vide. La première représentante belge est Laura Verdonschot, 23 ans, qui a débordé Sanne Cant dans le dernier tour pour arracher la cinquième place. La championne du monde, elle, peut se poser des questions quant à sa méforme depuis le début de saison, toujours marquée par une absence de succès et seulement trois podiums, en neuf cyclo-cross disputés.

Résultats de la course féminine des championnats d’Europe de cyclo-cross :

1. Yara Kastelijn (P-B, 777) en 41:05
2. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 0:12
3. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:26
4. Maud Kaptheijns (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:09
5. Laura Verdonschot (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:16
6. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:23
7. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777)
8. Alicia Franck (Bel, Experza Pro CX) à 1:48
9. Loes Sels (Bel, IKO-Crelan) à 1:52
10. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:11

Une chute et le doublé pour Alvarado

Déjà championne d’Europe chez les espoirs dames la saison dernière, Ceylin Del Carmen Alvarado partait clairement avec l’étiquette de favorite sur ce parcours de Silvelle. Récente vainqueur des manches du Superprestige à Gieten et Ruddervoorde, chez les pros, la Néerlandaise de 21 ans est sur un nuage depuis le début de la saison. Pourtant, elle démarrait mal sa course européenne, chutant dès le premier tour. Malgré un problème au pédalier, Alvarado reprenait sa course sans craindre pour la suite. Elle revenait sur la leader de l’épreuve, la Britannique Anna Kay, également en verve depuis le début de l’hiver. Mais dans le dernier tour, cette dernière ne pouvait suivre l’offensive finale d’Alvarado. La Néerlandaise poussait tant et plus pour aller chercher son deuxième titre continental consécutif. Elle s’impose finalement devant Kay et la Française Marion Norbert-Riberolle, à plus d’une minute de la vainqueur du jour.

Résultats de la course des espoirs dames des championnats d’Europe de cyclo-cross :

1. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) en 46:23
2. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) à 0:12
3. Marion Norbert-Riberolle (Fra, Experza Pro CX) à 1:02
4. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) à 1:31
5. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) à 1:35
6. Francesca Baroni (Ita, Selle Italia-Guerciotti-Elite) à 3:54
7. Gaia Realini (Ita) à 4:02
8. Blanka Kata Vas (Hon, Doltcini-Van Eyck Sport) à 4:23
9. Harriet Harnden (G-B) à 5:14
10. Noemi Rüegg (Sui) à 5:36

Une bagarre belgo-française gagnée par Crispin

La course des espoirs a longtemps été indécise, tant les écarts étaient minces entre les différents protagonistes. Ce sont les erreurs des uns et des autres qui ont finalement décidé du vainqueur du jour. Le Français Antoine Benoist a en effet longtemps été l’homme fort de cette course, avant d’être repris par ses poursuivants sur une glissade à l’aube d’un virage à pied. Il a alors été repris par le Belge Toon Vandebosch, son compatriote Mickaël Crispin et le Néerlandais Ryan Kamp. Avant que ce dernier lâche le groupe de tête suite à une faute technique, laissant le Belge Timo Kieliech rejoindre les avant-postes pour le dernier tour. Toujours bien placé dans les virages et plus propre dans les passages techniques, Mickaël Crispin a finalement pris l’avantage dans ce dernier tour, s’offrant un avantage de plus de dix secondes en quelques coups de pédale. Le Parisien de 21 ans s’offre son premier titre de champion d’Europe, une semaine seulement après sa première victoire chez les espoirs, à Andrezieux-Boutheon. Timo Kielich prend la deuxième place de ce championnat très disputé, devant Benoist.

Résultats de la course des espoirs messieurs des championnats d’Europe de cyclo-cross :

1. Mickaël Crispin (Fra, Team Chazal-Canyon-3G Immo) en 46:47
2. Timo Kielich (Bel, Creafin-Fristads) à 0:08
3. Antoine Benoist (Fra, Corendon-Circus) à 0:09
4. Toon Vandebosch (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:26
5. Tim van Dijke (P-B) à 0:42
6. Andreas Goeman (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:51
7. Kevin Kuhn (Sui) à 0:51
8. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:53
9. Thomas Mein (G-B, Tarteletto-Isorex) à 0:59
10. Jarno Bellens (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:03

Nys, vingt ans après

Si chez les juniores, la Néerlandaise Puck Pieterse (souvent apparue avec les espoirs dames cette saison) n’a eu aucune difficulté à célébrer son premier titre de championne d’Europe, la course des juniors a permis aux Belges de se mettre en évidence. Jente Michels et Thibau Nys ont rapidement pris la tête sur ce tracé technique, et n’ont jamais été inquiété par leurs poursuivants. La décision s’est jouée dans le dernier tour, avec une attaque de Nys en fin de parcours pour aller chercher une première médaille d’or continentale, là où son père avait remporté une manche du Superprestige, vingt ans plus tôt. « Dans le dernier tour, j’ai pourtant fait des erreurs, mais je suis parvenu à les corriger. J’ai profité de mon punch alors que Jente est plutôt quelqu’un qui a besoin d’un rythme élevé constant. Peut-être que comme mon père, mon truc, c’est le jump final », a commenté Thibau Nys à l’antenne de la VRT, après son titre européen.

Résultats de la course des juniors des championnats d’Europe de cyclo-cross :

1. Thibau Nys (Bel) en 41:10
2. Jente Michels (Bel) à 0:09
3. Dario Lillo (Sui) à 1:10
4. Jetze Van Campenhout (Bel) à 1:26
5. Lennert Belmans (Bel) à 1:30
6. Davide De Pretto (Ita) à 2:01
7. Marco Brenner (All) à 2:12
8. Noé Castille (Fra) à 2:15
9. Emiel Verstrynge (Bel) à 2:26
10. Ugo Ananie (Fra) à 2:29

Résultats de la course des juniores des championnats d’Europe de cyclo-cross :

1. Puck Pieterse (P-B) en 37:34
2. Olivia Onesti (Fra) à 0:28
3. Shirin van Anrooij (P-B) à 0:44
4. Anna Flynn (G-B) à 0:55
5. Millie Couzens (G-B) à 1:08
6. Line Burquier (Fra) à 1:44
7. Sofie van Rooijen (P-B) à 2:34
8. Isa Nomden (P-B) à 3:12
9. Aneta Novotná (Tch) à 4:02
10. Clea Seidel (All) à 4:20

Photo : captures Sporza/VRT

Pin It on Pinterest