Mondial Valkenburg 2018 – U23 dames: La loi de Richards

Une première logique respectée dans cette catégorie des dames U23, avec la superbe victoire -attendue- d’Evie Richards, ne laissant la parole qu’en début de course à la locale Ceylin Alvarado.

Sur ce circuit boueux à souhait, la tenue sur le vélo relève du miracle. De nombreuses concurrentes s’enlisent, perdent pieds et aussi du temps. En début de championnat, Alvarado et White se montrent très entreprenantes, si bien que l’on doit faire la course à l’effort pour revenir dans leur sillage. Ce sera l’inévitable Evie Richards qui reviendra la première sur la néerlandaise Alvarado, pour très vite la laisser sur place. A ce moment, on voit pointer Harriet Harnden, compatriote de Richards, pour établir un duo de tête. White, Bakker, Heigl, Verdonschot et Safavova forment un groupe de chasse.

Laura Verdonschot, que l’on savait malade, chutera et va perdre de plus en plus de temps. Elle ne sera jamais dans le coup, tout en terminant à l’arrache à la dixième position. Pendant ce temps, à l’avant Evie Richards continue sa progression, et possédera 21″ d’avance sur Harnden au franchissement de la ligne, après 12′ de course. Vu le temps pour accomplir un circuit, la course se résumera à trois tours, dommage pour les spectateurs (4 tours pour les juniors, 3 ici et 4 également pour les élites dames…). Richards ne pouvant plus être inquiétée, elle pouvait gérer, et il fallait bien cela. Car à l’entame du dernier tour, un problème de dérailleur venait perturber les intentions de la britannique. A force de ″mouliner″, elle effectuait pratiquement 1/2 tour avec une machine non-performante. Tout rentrait dans l’ordre au passage mécano, et Evie s’envolait vers le maillot irisé. Pour la seconde place, une lutte Alvarado, Heigl et Harnden se produisait. La néerlandaise prenait le meilleur sur ses adversaires, pour lâcher définitivement l’Autrichienne Nadja Heigl. La forte en muscle, Harriet Harnden échouant aux portes du podium.

La première française, Marion Norbert Riberolle terminera huitième, tandis que du côté belge, Laura Verdonschot fini 10è, mais à 2’41″ de Richards.

Le Top-10:

  1. Evie Richards en 37’52″
  2. Ceylin Del Carmen Alvarado à 38″
  3. Nadja Heigl à 1’04″
  4. Harriet Harnden à 1’24″
  5. Fleur Nagengast à 1’40″
  6. Sara Casasola m.t.
  7. Emma White à 1’59″
  8. Marion Norbert Riberolle à 2’03″
  9. Adela Safarova m.t.
  10. Laura Verdonschot à 2’41″

Les résultats complets


Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest