Circuit Het Nieuwsblad 2023 : notre présentation de la 78e édition masculine

Parcours, partants, favoris, directs TV… : toutes les infos sur la 78e édition masculine du Circuit Het Nieuwsblad, le 25 février 2023.
Wout van Aert Podium Circuit Het Nieuwsblad 2022 - Flanders Classics
Le podium de l’édition masculine 2022 du Circuit Het Nieuwsblad, remportée par Wout van Aert devant Sonny Colbrelli et Greg Van Avermaet – Photo : Flanders Classics

▶️ Partantes, favorites, parcours… : découvrez notre présentation complète de la 18e édition féminine

Parcours

Cette classique d’ouverture de la saison cycliste belge restera dans la tradition de ces dernières saisons, sans grande surprise. Le circuit proposé entre Gand et Ninove sera quasiment similaire à la précédente édition, avec 12 côtes et 9 secteurs pavés au programme. Deux retours sont toutefois à signaler : à la mi-course, le peloton retrouvera les pavés du Lange Munte, qui a souvent usé les coureurs du Tour des Flandres par le passé. Et à une cinquantaine de bornes, les favoris auront une nouvelle occasion de s’isoler via le Molenberg, cette courte bosse pavée très abrupte (jusqu’à 11%) qui faisait le bonheur des Tom Boonen et Fabian Cancellara par le passé.

La succession des côtes dans le final sera la principale difficulté de la journée, avec les six dernières ascensions en moins de cinquante bornes. En ce début de saison, cela risque de faire mal aux cuisses. Après le Molenberg, les candidats au succès attendront probablement le Berendries et sa longue ligne droite à plus de 7% de moyenne (jusqu’à 13% dans le final), à 30 kilomètres de l’arrivée. Suivra le Vossenhol (1 300 m à 4,9% de moyenne) avec un court mur à près de 10% pour encore fatiguer les organismes, avant les juges de paix de cette journée : la succession du Mur de Grammont et du Bosberg, deux côtes pavées qui avaient permis à Wout van Aert de faire la différence l’an dernier. Cette ancienne finale du Ronde sera une nouvelle fois au programme de ce Circuit Het Nieuwsblad. Avec toutefois une différence : la ligne d’arrivée a été déplacée sur l’Elisabethlaan à Ninove pour un dernier kilomètre en ligne droite et sur une route en faux-plat montant.

Présentation des coureurs : de 9h30 à 10h45 au ‘t Kuipke à Gand

Départ fictif : 10h55 depuis le ‘t Kuipke à Gand

Départ réel : 11h10 à Merelbeke après 7,4 km en défilé

Distance : 207,3 kilomètres

Les difficultés du jour : 

Secteur pavé 1 – Km 36,2 : Haaghoek (2 000 m de long)
Côte 1 – Km 39,2 : Leberg (950 m à 4,2% de moyenne)
Secteur pavé 2 – Km 93,2 : Lange Munte (400 m)
Côte 2 – Km 108,7 : Kattenberg (900 m à 5,6%)
Secteur pavé 3 – Km 109,5 : Holleweg (1 500 m)
Secteur pavé 4 – Km 115,2 : Haaghoek (2 000 m)
Côte 3 – Km 118,3 : Leberg (950 m à 4,2%)
Secteur pavé 5 – Km 124,4 : Paddestraat  (2 300 m)
Côte 4 – Km 135,3 : Hostellerie (1 275 m à 5,1%)
Côte 5 – Km 143,2 : Valkenberg (540 m à 8,1%)
Secteur pavé 6 – Km 151,1 : Holleweg (1 500 m)
Côte 6 – Km 153,7 : Wolvenberg (645 m à 7,9%)
Secteur pavé 7 – Km 157,3 : Kerkgate (1 400 m)
Secteur pavé 8 – Km 159,9 : Jagerij (800 m)
Côte 7 – Km 166,1 : Molenberg (500 m à 6,7%)
Secteur pavé 9 – Km 170,6 : Haaghoek (2 000 m)
Côte 8 – Km 173,6 : Leberg (950 m à 4,2%)
Côte 9 – Km 177,7 : Berendries (940 m à 7%)
Côte 10 – Km 180,1 : Elverenberg/Vossenhol (1 268 m à 3,6%)
Côte 11 – Km 191,6 : Mur de Grammont (1 100 m à 8,3%)
Côte 12 – Km 195,5 : Bosberg (980 m à 5,8%)

Arrivée : vers 16h00 sur l’Elisabethlaan à Ninove

La carte et le profil de la 78e édition masculine :

Circuit Het Nieuwsblad 2023 - Hommes - Carte et profil

Favoris et partants

La première classique de la saison est toujours particulière. Le stress de retrouver les chemins exigus et routes pavées de Flandre, l’inconnue de la forme par rapport aux autres concurrents, la pression croissante en vue des prochaines échéances printanières… Il est également loin le temps où ce week-end d’ouverture de la saison belge n’était qu’une introduction à la suite du calendrier. Désormais, la reprise est pour la plupart lancée plus tôt dans l’année, et le Circuit Het Nieuwsblad devient un premier objectif pour mieux se situer en vue du printemps.

Et cette saison, les concurrents qui ont déjà retrouvé la compétition seront nombreux, avec l’espoir de déjà lever les bras à Ninove. Une exception s’impose toutefois : l’équipe Jumbo-Visma. Sans le tenant du titre Wout van Aert au départ, la formation néerlandaise a tout de même de sacrés atouts dans sa manche. Mais les principaux n’ont pas encore lancé leur saison. Dans l’inconnu depuis sa fracture du cou suite à une chute à l’entraînement dans les Alpes italiennes, en août dernier, le Belge Tiesj Benoot espère retrouver son meilleur niveau d’emblée sur ces routes bien connues. Sera-t-il toutefois déjà au rendez-vous par rapport au Français Christophe Laporte, confirmation de la saison 2022 sous les couleurs des abeilles ? Ou au Néerlandais Dylan van Baarle, la recrue-phare de l’intersaison qui doit confirmer son succès à Paris-Roubaix, l’an dernier ? Trois chances de victoire pour trois coureurs qui reprennent au plus haut niveau d’emblée.

L’autre groupe attendu sur cette première classique flandrienne de l’année, c’est bien entendu l’équipe Soudal-Quick Step. Si la formation belge ne dispose plus de stars imposantes pour cette campagne, le collectif reste une valeur sûre sur ces pavés et “bergs”. Du moins si le groupe poursuit son objectif comme un seul homme et évite les coups de malchance, à l’image d’une saison 2022 difficile sur ces courses typiques. Le Belge Yves Lampaert, en forme sur le Tour de San Juan, espère retrouver le succès sur une classique, trois ans après la Classique de Bruges-La Panne, là où le Danois Kasper Asgreen souhaite se remettre à niveau après une saison 2022 compliquée par une contamination au Covid-19. Ses échappées sur le Tour d’Algarve confirment un regain de forme à l’aube des classiques. Le “Wolfpack” peut également compter sur le Français Florian Sénéchal, bon rouleur et bon sprinteur, un profil idéal sur le Circuit Het Nieuwsblad.

S’il a décidé de faire l’impasse sur les derniers cyclo-cross de la saison, le Britannique Tom Pidcock reprend le rôle de leader de l’équipe INEOS Grenadiers pour la prochaine campagne de classiques. Et cela commence par le Circuit Het Nieuwsblad, sur lequel il sera déjà l’un des favoris. Sa victoire au sommet de l’Alto do Malhão et sa septième place finale sur le Tour d’Algarve confirment sa grande condition actuelle. Avec le Britannique Ben Turner, il peut rêver d’une première classique flandrienne. Également en verve sur le Tour d’Algarve, qu’il a terminé à la cinquième place après une victoire sur le contre-la-montre final, le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) sera aussi à cocher dans la liste des favoris. S’il n’a pas encore pu briller sur une classique pavée jusqu’ici, il est toujours dans les bons coups sur ces routes flandriennes. Il bénéficiera notamment du soutien du Luxembourgeois Kevin Geniets, en vue sur le Tour des Alpes Maritimes et du Var, et du Britannique Jake Stewart, seulement 23 ans mais déjà deuxième du Nieuwsblad en 2021.


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider à partir de 1 euro sur uTip ! Cliquez ici pour atteindre uTip et merci pour votre soutien 🙏


Chez Lotto-Dstny, malgré la descente en ProTeam, l’équipe belge garde de hautes ambitions sur les courses flandriennes. Le groupe a même décidé de lancer deux de ses pions majeurs dès cette classique d’ouverture : Victor Campenaerts, d’une part, qui qualifie cette course comme celle qui lui offre le plus de chances de s’imposer, et Arnaud De Lie, d’autre part, la pépite wallonne qui découvrira cette première classique de la saison après trois victoires d’emblée en Espagne et en France. Un attaquant et un sprinter, soit autant de chances de lever les bras ce samedi. Ce sera la même pour l’équipe Bahrain Victorious avec Matej Mohoric, capable de jouer de son explosivité sur ces courtes côtes, et Andrea Pasqualon, solide sprinter qui a récemment terminé troisième de la dernière étape (vallonnée) du Tour d’Andalousie. De même chez UAE Team Emirates avec Tim Wellens, vainqueur d’étape sur le Tour d’Andalousie, et Matteo Trentin, l’expérimenté coureur italien qui peut se faufiler dans une bonne échappée vers Ninove.

Il y aura évidemment les incontournables des classiques pavées à compter parmi les outsiders du jour. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) retrouve les pavés avec l’espoir d’obtenir une deuxième victoire (après 2020). De même pour Sep Vanmarcke (Israel-Premier Tech), vainqueur en 2012, Giacomo Nizzolo et cette fois accompagnés de l’expérimenté Dylan Teuns (mise à jour : Dylan Teuns, malade, ne sera pas au départ). Greg Van Avermaet et Oliver Naesen forment le traditionnel duo d’Ag2r Citroën Team, avec le Français Benoît Cosnefroy en soutien ou joker. Peter Sagan (TotalÉnergies), de retour d’un stage en Colombie, sera tout aussi attendu, tout comme ses collègues Anthony Turgis et Edvald Boasson Hagen. Alexander Kristoff (Uno-X), vainqueur d’étape sur le Tour d’Algarve, sera un autre candidat expérimenté, au même titre que Nils Politt (Bora-Hansgrohe), Zdenek Stybar (Team Jayco-AlUla), désormais leader unique dans sa nouvelle formation, et John Degenkolb.

D’autres outsiders plus jeunes sont à signaler dans la liste des partants : Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck), sprinter et puncheur, Søren Kragh Andersen (Alpecin-Deceuninck), Ide Schelling (Bora-Hansgrohe), Samuele Batistella (Astana Qazaqstan Team), Rune Herregodts (Intermarché-Circus-Wanty) ou encore Axel Zingle (Cofidis).

▶️ Cliquez ici pour télécharger la liste officiel des partants

Palmarès

2013 Luca Paolini 🇮🇹
2014 Ian Stannard 🇬🇧
2015 Ian Stannard 🇬🇧
2016 Greg Van Avermaet 🇧🇪
2017 Greg Van Avermaet 🇧🇪
2018 Michael Valgren 🇩🇰
2019 Zdenek Stybar 🇨🇿
2020 Jasper Stuyven 🇧🇪
2021 Davide Ballerini 🇮🇹
2022 Wout van Aert 🇧🇪

Météo

Le ciel sera nuageux avec quelques éclaircies durant l’après-midi, les températures seront comprises entre 5°C et 7°C. Le vent soufflera de nord à nord-est entre 15 et 25 km/h.

Directs TV

  • Présentation des équipes sur Pickx.be dès 11h00
  • Direct dès 14h00 sur La Une et RTBF Auvio
  • Direct dès 13h30 sur Één et Sporza.be
  • Direct dès 13h30 sur Eurosport 2, Eurosport.com et GCN+
  • Direct dès 14h00 sur L’Équipe Live, différé vers 17h30 sur La Chaîne L’Équipe

Pour profiter des retransmissions télévisées de ces courses cyclistes depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 3,49 €/mois pour toute souscription pour deux ans. Et avec l’offre anniversaire, tout nouveau souscripteur reçoit 3 mois ou 1 an d’abonnement supplémentaires ! Des offres combinées avec NordPass et NordLocker, qui vous aident à protéger vos mots de passe, sont également disponibles jusqu’à -63% ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Annemiek Van Vleuten - Vainqueur Circuit Het Nieuwsblad Femmes 2022 - Capture Eurosport .jpg

Circuit Het Nieuwsblad 2023 : notre présentation de la 18e édition féminine

Article suivant

Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2023 : notre présentation complète de la 75e édition

Articles similaires
Le champion du monde Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) lors de la Coupe du monde de cyclo-cross à Anvers, le 23 décembre 2023. - Photo : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Mathieu van der Poel préfère la course sur route au VTT aux Jeux olympiques de Paris : le choix de la raison

Le champion du monde sur route préfère limiter son nombre de jours de course et disputer le Tour de France en vue de la course sur route des Jeux olympiques de Paris, sur laquelle il espère obtenir la médaille d'or. Il fait donc officiellement une croix sur le VTT cross-country, après une tentative manquée à Tokyo, trois ans plus tôt.
Lire plus
Total
0
Share