Superprestige #6 à Heusden-Zolder : Brand et Van Aert sur un nuage

On prend les mêmes et on recommence. Après leur démonstration en solitaire sur la Coupe du monde de Termonde, la championne du monde Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) et le champion de Belgique Wout van Aert (Jumbo-Visma) ont réitéré sur le parcours plus rapide de Heusden-Zolder.

Femmes : Van Empel a fait douter Brand

Avec seulement trois points d’écart à deux manches de la fin entre la leader du général du Superprestige Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) et sa dauphine Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal), cette sixième levée sur le circuit automobile de Heusden-Zolder pouvait offrir une course débridée entre les deux favorites du jour. Encore fallait-il que Betsema fasse perdre pied à Brand, en pleine réussite après ses succès consécutifs en Coupe du monde à Namur et Termonde. Et comme la veille, Betsema essayait dès les premiers tours de bousculer les habitudes de sa concurrente au maillot irisé. Bien en tête, elle semblait avoir creusé un petit écart au bout de deux tours, mais à l’initiative de la championne de Hongrie Blanka Kata Vas (SD Worx), tout un peloton rentrait sur elle : Annemarie Worst (777), Fem van Empel (Pauwels Sauzen-Bingoal), Manon Bakker (IKO-Crelan), Inge van der Heijden (777) et Lucinda Brand rentraient pour la dernière demi-heure de course.

Et au tour suivant, la championne du monde en profitait pour accélérer le rythme. Et sur sa puissance, elle faisait la différence, avec la seule Van Empel dans la roue comme potentielle adversaire du jour. Betsema se retrouvait en poursuite, sans grand appui pour revenir sur ce duo de tête. Après la mi-course, il semblait clair que la victoire se jouerait entre les deux Néerlandaises à l’avant. Brand tentait tant bien que mal de désarçonner sa jeune compatriote, mais Van Empel tenait bon malgré des petites fautes techniques. Le dernier tour s’avérait déterminant, avec une nouvelle accélération parfaite de la championne du monde dans le final pour devancer l’étonnante Fem van Empel sur la ligne d’arrivée.

Avant de monter une deuxième fois en deux jours sur la plus haute marche du podium, Lucinda Brand affichait sa surprise par rapport au scénario du jour. « Je voulais essayer de voir ce qui se passerait si j’accélérais. Mais d’un coup, nous sommes parties à deux, alors j’ai décidé de poursuivre l’effort », explique la championne du monde au micro de Play Sports. « Je n’ai jamais pu me débarrasser de Fem dans le final. (…) Elle n’a pas beaucoup à apprendre de notre part », rigole-t-elle. « Nous avons vu cette année que beaucoup de jeunes apprennent vite », dit-elle quand on lui évoque les bonnes performances de Van Empel mais aussi Puck Pieterse ou Shirin van Anrooij.

Fem van Empel confirme pour sa part qu’elle poursuit son apprentissage au fil des courses. « J’apprends à chaque fois, je retiens des choses pour les prochaines », dit-elle à Play Sports. « Je voulais me venger de ma course à Termonde (NDLR : elle a terminé 11e). J’avais perdu mon rythme à cause d’une erreur commise par quelqu’un d’autre. Aujourd’hui, mon objectif était de ne laisser échapper personne et de m’accrocher jusqu’à la fin ». Avec succès !

Son équipière Denise Betsema n’a pour sa part pas réussi à combler le retard sur le duo de tête et termine finalement cinquième de cette nouvelle manche, derrière Annemarie Worst et Shirin van Anrooij. Elle compte désormais sept points de retard sur Brand au classement général du Superprestige, avant la dernière manche de Gavere prévue le 12 février. Bref, la tâche s’annonce complexe pour la coureuse du Texel…

Résultats de la 6e manche du Superprestige féminin à Heusden-Zolder :

  1. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions), les 6 tours en 48:30
  2. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:02
  3. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:21
  4. Shirin van Anrooij (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:22
  5. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:30
  6. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) à 0:47
  7. Inge van der Heijden (P-B, 777) à 0:55
  8. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) à 1:27
  9. Eva Lechner (Ita, FAS-Valcar-Travel & Service) à 1:34
  10. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) à 1:37

Classement général provisoire du Superprestige féminin (après 6 manches sur 7) :

  1. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) 86 points
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 79 pts
  3. Annemarie Worst (P-B, 777) 78 pts
  4. Inge van der Heijden (P-B, 777) 62 pts
  5. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) 47 pts
  6. Aniek van Alphen (P-B, Baloise Trek Lions) 42 pts
  7. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) 41 pts
  8. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) 36 pts
  9. Marion Norbert-Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) 33 pts
  10. Ceylin del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) 31 pts

Hommes : Van Aert en solo, Van der Poel sur le côté

Au lendemain d’un duel qui a duré un demi-tour entre Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) à Termonde, la revanche prévue sur le tracé rapide de Heusden-Zolder a rapidement été tuée dans l’œuf par le départ très rapide du champion de Belgique. Dans un long sprint que Toon Aerts (Baloise Trek Lions) et Quinten Hermans (Tormans-Circus) ne pouvaient suivre, Van Aert réalisait un tour parfait pour creuser un écart avant de s’offrir déjà près d’une demi-minute d’avance au bout d’un peu plus de trois tours sur ce tracé habituellement plus tactique.

Mathieu Van der Poel et Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) faisaient office de poursuivants durant cette première partie de course, dans un groupe comprenant également Kevin Kuhn, Corné van Kessel (Tormans-Circus), Eli Iserbyt, Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Toon Aerts. Mais avant la mi-course, le champion du monde lâchait prise de ce groupe et renonçait même à terminer l’épreuve, à trois tours de la fin. Le Néerlandais n’en dira rien. Seule l’équipe Alpecin-Fenix adressera comme réaction au quotidien Het Nieuwsblad : « Juste un jour moins bien. Cela peut arriver ». Van der Poel devrait donc bien être au départ de la prochaine manche du Trophée X2O Badkamers à Loenhout, jeudi.

À l’avant, Van Aert poursuivait son habituel exercice en solitaire, sans grosse erreur. Et concluait cette manche de Heusden-Zolder avec une minute d’avance sur Tom Pidcock et Eli Iserbyt. Soit une cinquième victoires en cinq cyclo-cross : le champion belge reste invaincu cet hiver.

« J’ai beaucoup donné hier et aujourd’hui. (…) Mais cela s’est bien déroulé. Je n’avais encore jamais gagné cinq cyclo-cross consécutifs », se réjouit Van Aert au micro de Play Sports. « J’attendais de voir comment je me sentais aujourd’hui, car le cross boueux de Termonde a fait mal au corps. Mais ce matin, j’ai senti que j’ai bien récupéré. Et le fait que j’ai dû partir de la deuxième ligne aujourd’hui a joué en ma faveur. Comme ça, je pouvais prendre le sillage et éviter le vent. (…) J’ai aussi vu que Mathieu (Van der Poel) n’étais pas bien parti, alors j’ai commencé à rouler. Le chemin était encore long jusqu’à l’arrivée, mais je ne pense pas que c’était un désavantage sur ce parcours ». La preuve…

Derrière, la lutte pour le classement général du Superprestige a cette fois souri à Iserbyt, troisième du jour alors que son dauphin Toon Aerts a conclu en cinquième place. Quatre points séparent désormais les deux rivaux, à l’aube de la dernière manche prévue à Gavere, le 12 février.

Résultats de la 6e manche du Superprestige masculin à Heusden-Zolder :

  1. Wout van Aert (BEL, Team Jumbo-Visma), les 9 tours en 1h03:36
  2. Tom Pidcock (G-B, INEOS Grenadiers) à 1:04
  3. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal)
  4. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) à 1:21
  5. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 1:45
  6. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) à 1:57
  7. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:04
  8. Kevin Kuhn (Sui, Tormans-Circus) à 2:09
  9. Tim Merlier (BEL, Alpecin-Fenix) à 2:15
  10. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions)

Classement général provisoire du Superprestige masculin (après 6 manches sur 7) :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 83 pts
  2. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) 79 pts
  3. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) 70 pts
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) 65 pts
  5. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 54 pts
  6. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 38 pts
  7. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) 32 pts
  8. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) 32 pts
  9. Wout van Aert (BEL, Team Jumbo-Visma) 30 pts
  10. Tom Pidcock (G-B, INEOS Grenadiers) 23 pts

Photos : captures Eurosport Player

Pin It on Pinterest