Coupe du monde de cyclo-cross #4 à Zonhoven : Betsema domine, Aerts joue le suspense

Si la course féminine de Zonhoven n’a pas mené à une grande surprise avec la large victoire en solitaire de Denise Betsema, l’épreuve masculine a été la plus disputée de ce début de saison, avec une deuxième victoire cette année pour Toon Aerts, après un retour inespéré dans les deux derniers tours.

Betsema intouchable

Les collines sablonneuses de Zonhoven se sont transformées en championnat des Pays-Bas, ce dimanche, sur la quatrième manche féminine de la Coupe du monde de cyclo-cross. Malgré un bon départ, la championne de Belgique Sanne Cant (IKO-Crelan) était rapidement reléguée derrière un peloton batave très étiré. Les descentes techniques dans le «Kuil» et les remontées en apnée, vélo sur l’épaule, créaient déjà des écarts imposants. Et en tête de peloton, la jeune Puck Pieterse (Alpecin-Fenix) devait céder rapidement sa position à l’expérimentée et puissante Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal), qui décidait de mettre toutes ses rivales dans le rouge lors des nombreuses montées à affronter.

Betsema s’isolait dès le troisième des tours de course et laissait Pieterse boire la tasse sur ce circuit éreintant. La jeune cycliste de 18 ans se faisait en effet déborder par la championne du monde Lucinda Brand (Baloise Trek Lions). Avant d’être dépassée par la championne d’Europe Ceylin Del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix), elle qui revenait sur cette course pour tester sa condition après deux semaines hors des labourés. Pendant que Betsema, à l’avant, réalisait une course sans faute pour conquérir son premier succès de la saison en Coupe du monde, déjà son quatrième toutes compétitions confondues.

« Les gens disent toujours que cela a l’air facile pour moi, mais ce n’est pas ce que je sentais aujourd’hui. J’avais encore les jambes lourdes de la veille, et en prime, c’est un circuit difficile pour récupérer », explique Betsema après l’arrivée, confirmant la difficulté du tracé technique et usant du jour. « Denise était bien trop forte aujourd’hui. Elle prenait à chaque fois cinq ou dix secondes par tour. C’est la meilleure cyclocrosswoman du moment », assure pour sa part Lucinda Brand, toujours deuxième de la Coupe du monde après une nouvelle deuxième place obtenue ce dimanche.

Ceylin Del Carmen Alvarado se réjouit de son côté de cette troisième place qui la replace sur le bon chemin après cette alerte médicale en début de saison. « J’ai un peu manqué le départ, car j’étais derrière des coureuses plus lentes. Ensuite, il fallait rattraper tout le monde… Je me suis souvent demandé en course : ‘et si j’avais été en première ligne’, mais je ne peux certainement pas me plaindre de ma condition », indique la championne d’Europe. Qui n’est pas la seule surprise du jour. En huitième place, la championne du monde juniore de VTT Line Burquier, âgée de 19 ans, s’est offert un premier Top 10 en Coupe du monde pour sa première année parmi les espoirs.

Alors que côté belge, c’est la soupe à la grimace : Alicia Franck (Proximus-AlphaMotorhomes-Doltcini) s’est offert une 13e place, pour ce qu’elle qualifie sa « meilleure performance » de ce début de saison, alors que Sanne Cant termine… 4e Belge, à la 24e place. Loin des ambitions affichées la veille à Ruddervoorde.

Résultats de la 4e manche de la Coupe du monde féminine à Zonhoven :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal), les 7 tours en 47:44
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:46
  3. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 1:08
  4. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) à 1:20
  5. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:35
  6. Shirin van Anrooij (P-B, Baloise Trek Lions) à 1:36
  7. Inge van der Heijden (P-B, 777) à 2:14
  8. Line Burquier (Fra, A.S. Bike Crossteam) à 2:20
  9. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) à 2:46
  10. Alice Maria Arzuffi (Ita, FAS-Valcar-Travel & Service) à 2:57

Classement général provisoire de la Coupe du monde féminine (après 4 manches sur 16) :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 125 points
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) 122 pts
  3. Marianne Vos (P-B, Team Jumbo-Visma) 102 pts
  4. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) 82 pts
  5. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) 68 pts
  6. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) 65 pts
  7. Shirin van Anrooij (P-B, Baloise Trek Lions) 63 pts
  8. Annemarie Worst (P-B, 777) 59 pts
  9. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 59 pts
  10. Inge van der Heijden (P-B, 777) 55 pts

Aerts au bout du suspense

Du sable, des descentes techniques, des relances pour coureurs puissants : le cyclo-cross de Zonhoven annonce ce dimanche une course bien différente que la veille à Ruddervoorde. Seuls les coureurs les plus complets et endurants peuvent briller sur ce terrain, ouvert à de larges écarts. Dès le deuxième tour, l’accélération du puissant Laurens Sweeck semblait confirmer cet adage. Seul favori de la Coupe du monde à ne pas avoir fait le voyage jusqu’aux États-Unis, le Brabançon semblait parti pour une longue échappée en solitaire pendant que le Néerlandais Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) et le leader de la Coupe du monde Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) menaient le groupe de poursuite, toujours conséquent durant la première moitié de course.

Et pourtant, au fil des tours, Sweeck semblait perdre sa puissance, et était finalement revu par Iserbyt et Van der Haar, mais également Quinten Hermans (Tormans-Circus), Toon Aerts (Baloise Trek Lions) et Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal), ces deux derniers jouant à l’élastique. La passe d’armes entre ces six hommes ne cessait jamais. Une fois Van der Haar s’essayait à l’offensive sur une partie technique, une autre fois Iserbyt faisait parler son explosivité dans les longues montées de ce circuit usant. Mais personne ne parvenait à prendre plus de cinq secondes d’avance.

À deux tours du but, Aerts remontait de l’arrière d’un groupe qu’il ne faisait que suivre depuis le début de la course pour une accélération parfaitement minutée pour asphyxier tous ses rivaux. Avec une vingtaine de secondes dans la besace, le leader de Baloise Trek Lions ne pouvait toutefois pas se reposer dans le tour final. Il profitait seulement dans l’ultime ligne droite, savourant sa deuxième victoire de la saison, la première en Coupe du monde.

« Il était clair que je n’étais pas la personne capable de garder la course sous contrôle. Mais je savais où il était possible de combler un écart et où on pouvait faire la différence », rapporte Aerts après la course, conscient d’avoir remporté une épreuve disputée. « C’était l’un des cross les plus passionnants de ces dernières années. Je n’aurais pas pu rêver mieux vu comment je me sentais à la mi-course », avoue le coureur belge, qui fête en prime un doublé avec Van der Haar deuxième. « À la fin, tant sur le plan technique que physique, le meilleur est parti. Je pense que le public a profité d’un beau cyclo-cross », avoue de son côté Iserbyt, troisième du jour et toujours leader de la Coupe du monde. Cette bagarre annonce en tout cas une lutte encore plus passionnante dimanche prochain à Overijse, sur un tracé qui fait la part belle aux côtes et descentes dangereuses.

Résultats de la 4e manche de la Coupe du monde masculine à Zonhoven :

  1. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions), les 10 tours en 58:58
  2. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:10
  3. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:14
  4. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:19
  5. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) à 0:26
  6. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:37
  7. Daan Soete (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 1:12
  8. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) à 1:22
  9. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:33
  10. Pim Ronhaar (P-B, Baloise Trek Lions) à 1:52

Classement général provisoire de la Coupe du monde masculine (après 4 manches sur 16) :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 135 points
  2. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) 107 pts
  3. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) 104 pts
  4. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 100 pts
  5. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) 94 pts
  6. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) 72 pts
  7. Daan Soete (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) 67 pts
  8. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 64 pts
  9. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 63 pts
  10. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) 50 pts

Photos : captures Proximus Pickx

Comments are closed.

Pin It on Pinterest