Superprestige #2 à Ruddervoorde : le nouveau sans-faute de Betsema et Iserbyt

Troisième victoire de la saison pour Denise Betsema, sixième pour Eli Iserbyt : le début de saison est parfait pour les sociétaires de l’équipe Pauwels Sauzen-Bingoal, parfaitement lancés sur le circuit pour puissants de Ruddervoorde.

Van der Heijden et Cant ont tenté de suivre Betsema

Ce retour en terres belges n’a pas changé les habitudes des favorites des labourés, ce samedi, sur les buttes de Ruddervoorde. Sur ce circuit sans grand passage technique mais aux relances et collines destinées aux plus puissantes du peloton, les Néerlandaises du collectif 777 montraient l’esprit le plus conquérant dès le tour initial. Inge van der Heijden et Annemarie Worst menaient, avec la championne de Belgique Sanne Cant (IKO-Crelan), un rythme imposant que seule Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) parvenait à suivre avant d’imposer son propre tempo. La coureuse du Texel réussissait alors à créer un premier écart avec ses compatriotes, avec la seule Van der Heijden dans la roue. La championne du monde Lucinda Brand (Baloise Trek Lions), déjà annoncée malade avant la troisième manche américaine de la Coupe du monde dimanche dernier, n’avait par contre pas récupéré et cédait rapidement du terrain sur les femmes de tête.

Au fil des tours, les petites erreurs s’enchaînaient entre les leaders, avant que Betsema apshyxie Van der Heijden et s’échappe en solitaire à la mi-course. « Je tenais un bon rythme dès le départ. Et par la suite, j’ai pu mener mon propre tempo, même avec Van der Heijden à mes côtes. Je n’ai pas été gênée par les erreurs des autres coureuses, ce qui était un avantage », explique Betsema après coup, en faisant référence aux glissades de plusieurs concurrentes, reléguées aux places d’honneur suite à ces petites erreurs. « J’ai également commis des erreurs, même en suivant ma propre ligne. Mais je pense que tout le monde a souffert sur ce parcours. C’était glissant, avec beaucoup de boue, mais c’était une belle course », se réjouit Betsema qui a profité des trois derniers tours pour accentuer son écart et ainsi prendre la tête du classement général du Superprestige après deux manches.

Alors que Worst et Van der Heijden montaient sur le podium, Sanne Cant réalisait son meilleur résultat de ce début de saison avec la quatrième place. « Je savais que la première partie de course serait mouvementée, c’est pour cela que je voulais rapidement prendre la tête», confie la championne de Belgique, toujours hors du Top 10 lors des trois manches américaines de Coupe du monde. « J’ai dû trouver mon propre rythme par la suite, je suis contente de cette quatrième place. J’ai un bon sentiment pour la suite », se rassure Cant.

Résultats de la 2e manche féminine du Superprestige à Ruddervoorde :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal), les 6 tours en 47:03
  2. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:43
  3. Inge van der Heijden (P-B, 777) à 0:58
  4. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) à 1:13
  5. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 1:52
  6. Aniek van Alphen (P-B, 777) à 2:22
  7. Marion Norbert Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) à 2:44
  8. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) à 2:51
  9. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) à 3:33
  10. Zoe Backstedt (G-B, Acrog-Tormans Cycling Team) à 4:09

Classement général provisoire du Superprestige féminin (après 2 manches sur 8) :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 29 points
  2. Annemarie Worst (P-B, 777) 27 pts
  3. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) 26 pts
  4. Inge van der Heijden (P-B, 777) 24 pts
  5. Aniek van Alphen (P-B, 777) 22 pts
  6. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) 20 pts
  7. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) 17 pts
  8. Marion Norbert Riberolle (BEL, IKO-Crelan) 14 pts
  9. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) 11 pts
  10. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) 9 pts

Iserbyt profite encore des erreurs d’Hermans

Chez les hommes, les vainqueurs du voyage américain, la semaine dernière, se sont à nouveau révélés aux avant-postes sur ce tracé glissant de Ruddervoorde. Après un départ canon du jeune Toon Vandebosch (Pauwels Sauzen-Bingoal), son équipier Eli Iserbyt prenait les commandes par ses accélérations habituelles, avant de voir Quinten Hermans (Tormans-Circus) accrocher ses basques pour un long moment. Comme aux États-Unis, les deux hommes se lançaient dans un duel des plus serrés.

Alors qu’Hermans espérait réaliser le même exploit que sous la pluie de Fayetteville, le puncheur anversois revivait le scénario d’Iowa City. Après une première glissade sans conséquence, il tapait avec sa roue arrière contre une planche à sauter et perdait quelques secondes trop importantes face à Iserbyt. Le champion d’Europe profitait de cette opportunité parfaite pour sprinter et s’isoler définitivement pour les trois derniers des neuf tours à couvrir ce samedi.

« Je voulais mettre Eli sous pression et le pousser à la faute. Mais j’ai fait une erreur moi-même. Cela n’aurait pas dû arriver, mais c’est ma faute. J’étais trop enthousiaste », confirme Hermans après l’épreuve, conclue en deuxième position derrière Eli Iserbyt. « J’ai vu qu’il faisait erreur sur erreur et qu’il prenait les planches d’un peu trop loin. Il a pris un petit trou juste avant les barrières », explique le vainqueur du jour. « J’ai pu tirer de mon avantage technique dans ce final. Ce début de saison est très positif », ajoute Iserbyt, désormais leader du Superprestige, à égalité de points avec Hermans et Toon Aerts (Baloise Trek Lions), troisième du jour.

Résultats de la 2e manche masculine du Superprestige à Ruddervoorde :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal), les 9 tours en 59:22
  2. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) à 0:27
  3. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 0:42
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:55
  5. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:33
  6. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:43
  7. Felipe Orts (Esp, Burgos-BH) à 1:50
  8. Diether Sweeck (BEL, IKO-Crelan) à 2:02
  9. Vincent Baestaens (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 2:15
  10. Niels Vandeputte (BEL, Alpecin-Fenix) à 2:22

Classement général provisoire du Superprestige masculin (après 2 manches sur 8) :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 28 points
  2. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) 28 pts
  3. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) 28 pts
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) 23 pts
  5. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 23 pts
  6. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 19 pts
  7. Tom Meeusen (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) 10 pts
  8. Pim Ronhaar (P-B, Baloise Trek Lions) 10 pts
  9. Felipe Orts (Esp, Burgos-BH) 9 pts
  10. Diether Sweeck (BEL, IKO-Crelan) 8 pts

Photos : captures Proximus Pickx

Comments are closed.

Pin It on Pinterest