Coupe du monde de cyclo-cross #1 – Waterloo : Vos et Iserbyt font le show

La saison de cyclo-cross a pris une nouvelle tournure à l’occasion du voyage aux États-Unis des grands noms de la discipline pour un périple d’une semaine sur les trois premières manches de la Coupe du monde, désormais étendue à 16 épreuves. Et ce premier arrêt, du côté de Waterloo, non loin de Chicago, a déjà offert un spectacle grandiose aux locaux. Chez les femmes, Marianne Vos (Jumbo-Visma) a confirmé sa grande condition de fin de saison après une lutte sans merci avec Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) et chez les hommes, malgré un problème mécanique en début de course, Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a profité d’une averse surprise au deuxième tour pour s’isoler vers un quatrième succès en ce début de saison.

La victoire de Vos, une semaine après Roubaix !

Le peloton féminin de cette première manche de Coupe du monde s’annonçait comme le plus impressionnant de ce début de saison. Pas d’irrespect pour Denise Betsema ou Sanne Cant qui ont dominé les premières épreuves belges de l’Ethias Cross, mais avec notamment la championne du monde Lucinda Brand (Baloise Trek Lions), l’ex-championne du monde Marianne Vos (Jumbo-Visma) et la championne olympique de VTT Jolanda Neff (Trek Factory Racing) sur la liste des participantes, cette épreuve inaugurale à Waterloo augurait une compétition plus intense encore. Et cela ne s’est pas fait attendre, dès les premiers tours de roue, après une offensive menée d’emblée par la Canadienne Maghalie Rochette, les Néerlandaises prenaient le contrôle au deuxième tour avec Vos, Betsema, Brand ainsi qu’Annemarie Worst (777). Blanka Vas (SD Worx) revenait même dès le troisième tour pour un combat des géantes.

Betsema était toutefois ralentie par un problème mécanique, mais elle revenait très rapidement en course pour poursuivre les deux nouvelles leaders à la mi-course, Brand et Vos. Les deux femmes réalisaient un impressionnant tempo tout au long de cette deuxième partie de course, sur une terre encore meuble et poussiéreuse. Vas, Betsema, Neff, Worst ou encore la Française Perrine Clauzel (A.S. Bike) revenaient par épisodes sur ces femmes de tête, mais dans les deux derniers tours, Brand et Vos étaient une nouvelle fois les deux dernières à batailler pour la victoire. Si la championne du monde de cyclo-cross menait toujours un haut tempo depuis la mi-course, Vos profitait du dernier tour pour mettre la pression sur sa compatriote. Cela ne suffisait toutefois pas et Betsema rentrait dans le final… Vos tenait tout de même bon en tête, et démarrait le sprint final en tête pour ensuite exulter à l’occasion de cette première victoire de la saison en cyclo-cross !

« J’ai vraiment lutté tout au long de course, je devais reprendre mon souffle à plusieurs reprises« , confie Marianne Vos à l’arrivée. « Le parcours était si rapide, il fallait aller à toute vitesse dans les virages, sauter les bois… Et dans le dernier tour, c’était tout ou rien. (…) Lucinda et moi nous sommes touchées plusieurs fois dans le final, nous voulions toutes les deux prendre la meilleure ligne. C’est fantastique de démarrer comme cela. Je ne m’attendais pas à être déjà en compétition pour une victoire ici », ajoute la Néerlandaise de 34 ans, qui prolonge sa saison sur route sur les cyclo-cross américains, une semaine après Paris-Roubaix. Vos participera ainsi aux trois premières manches de la Coupe du monde avant de prendre une pause jusqu’en décembre.

Résultats de la 1re manche féminine de la Coupe du monde de cyclo-cross à Waterloo :

  1. Marianne Vos (P-B, Jumbo-Visma Women Team) en 48:28
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:02
  3. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:03
  4. Jolanda Neff (Sui, Trek Factory Racing CX) à 0:19
  5. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:26
  6. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) à 0:32
  7. Hélène Clauzel (Fra, A.S. Bike Crossteam) à 0:35
  8. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) à 0:50
  9. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) à 1:06
  10. Maghalie Rochette (Can, Specialized-Rapha-Feeedback) à 1:21
  11. Alicia Franck (BEL, Proximus-Alphamotorhomes-Doltcini CT) à 2:04
  12. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) à 2:26
  13. Ellen Van Loy (BEL, Vondelmolen-De Ceuster Team) à 3:01
  14. Marion Norbert Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) à 5:29
  15. Julie Brouwers (BEL, Vondelmolen-De Ceuster Team) à 1 tour
  16. Jinse Peeters (BEL, Proximus-Alphamotorhomes-Doltcini CT) à 3 tours

Classement général provisoire de la Coupe du monde féminine (après 1 manche sur 16) :

  1. Marianne Vos (P-B, Jumbo-Visma Women Team) 40 points
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) 30 pts
  3. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 25 pts
  4. Jolanda Neff (Sui, Trek Factory Racing CX) 22 pts
  5. Annemarie Worst (P-B, 777) 21 pts
  6. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) 20 pts
  7. Hélène Clauzel (Fra, A.S. Bike Crossteam) 19 pts
  8. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) 18 pts
  9. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) 17 pts
  10. Maghalie Rochette (Can, Specialized-Rapha-Feeedback) 16 pts

Iserbyt se remémore 2019

La course masculine annonçait une épreuve tout aussi rapide que chez les femmes, même si quelques nuages s’amoncelaient au-dessus de Waterloo au fil des minutes… Quinten Hermans (Tormans-Circus) n’en avait cure et démarrait en trombe dès le premier tour, espérant ainsi déjà mettre dans le rouge ses adversaires, principalement les coureurs de Baloise Trek Lions et de Pauwels Sauzen-Bingoal. Cela semblait réussir en voyant le champion d’Europe Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) reculer de quelques places… mais il s’agissait plutôt d’un problème mécanique avec une pédale qu’un adversaire a touché dans le tumulte du départ.

La surprise est alors venue au deuxième tour : la pluie, une averse intense qui rendait l’asphalte glissant et la terre plus rude à appréhender. Quinten Hermans en était le premier surpris et cédait sa place de leader à Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal). Toon Aerts (Baloise Trek Lions) chutait sur ce goudron glissant, alors que Vanthourenhout lâchait quelques secondes sur ces chemins dangereux, laissant ainsi la place à Eli Iserbyt, de retour en bonne condition pour reprendre une place en tête. Il laissait tout de même son équipier Vanthourenhout le soin de faire le gros du travail durant cette première partie de course. Mais avant le septième des neuf tours à effectuer, le champion d’Europe décidait de ne plus se servir de son compatriote pour s’isoler seul en tête. Et ne plus jamais être revu par tous ses adversaires.

Alors que Vanthourenhout tenait tout de même un haut tempo pour éviter le retour de Quinten Hermans, Iserbyt restait constant dans son effort, prudent dans les descentes et virages glissants. Idéal pour aller conquérir sa première victoire en Coupe du monde cette saison et déjà sa quatrième victoire de l’hiver ! La saison commence donc parfaitement, comme en 2019, pour Iserbyt, décidé à remporter la Coupe du monde après une édition 2020 raccourcie à six manches et avalée par Wout van Aert et Mathieu Van der Poel.

Résultats de la 1re manche masculine de la Coupe du monde de cyclo-cross à Waterloo :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 1h09:37
  2. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:30
  3. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus Cyclo-cross Team) à 0:43
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 1:05
  5. Niels Vandeputte (BEL, Alpecin-Fenix) à 1:38
  6. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 1:39
  7. Vincent Baestaens (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 1:46
  8. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:51
  9. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) à 1:54
  10. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus Cyclo-cross Team) à 2:05
  11. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:16
  12. Daan Soete (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 2:29
  13. Thijs Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 3:13
  14. Anton Ferdinande (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:34
  15. Emiel Verstrynge (BEL, Tormans-Circus Cyclo-cross Team) à 2 tours

Classement général provisoire de la Coupe du monde masculine (après 1 manche sur 16) :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 40 points
  2. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 30 pts
  3. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus Cyclo-cross Team) 25 pts
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) 22 pts
  5. Niels Vandeputte (BEL, Alpecin-Fenix) 21 pts
  6. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) 20 pts
  7. Vincent Baestaens (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) 19 pts
  8. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 18 pts
  9. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) 17 pts
  10. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus Cyclo-cross Team) 16 pts

Photos : capture Proximus Pickx

Pin It on Pinterest