GP de l’Escaut 2021 : notre présentation complète de la 109e édition masculine et de la 1re édition féminine

La campagne des classiques flandriennes se termine plus tôt que prévu, ce mercredi, dans les rues de Schoten. Le Grand Prix de l’Escaut fera encore la part belle aux sprinters, et même aux sprinteuses pour la première fois de son histoire.

Le parcours

Hommes

Un an après une semi-classique transformée en critérium dans les rues de Schoten, le Grand Prix de l’Escaut fait son retour aux Pays-Bas, avec un départ depuis Terneuzen. Le peloton devra faire face aux forts vents en bord d’Escaut, avec de longues lignes droites totalement dégagées dans la région de Zélande. Le risque de bordures est donc bien réel, surtout au vu des conditions météorologiques annoncées cette semaine (cfr. le point «Météo» ci-dessous).

Les coureurs retrouveront l’habituel circuit local de Schoten après plus de 130 kilomètres de course. Le circuit de 16,7 kilomètres sera plus court que l’an dernier, mais reviendra sur le secteur pavé de la Broekstraat, avant le passage au bord du canal Albert, où le vent sera à nouveau très fort.

L’arrivée est de nouveau tracée dans le centre de Schoten, sur l’avenue Churchill, longue de plus de 2 kilomètres, avec un léger virage à gauche dans les 300 derniers mètres. Le placement sera donc primordial à la sortie du dernier virage en angle droit situé à près de 2 500 mètres de la ligne.

Départ réel : 12h45 à De Blokken, à Terneuzen (Pays-Bas)

Distance : 194,2 kilomètres

Arrivée : vers 17h00 sur la Churchilllaan à Schoten

GP de l'Escaut 2021 - Carte Hommes

Femmes

Le Grand Prix de l’Escaut féminin dévoile ses premiers contours, ce mercredi. Le peloton ne démarrera toutefois pas des Pays-Bas mais restera en Belgique, avec un départ et une arrivée à Schoten. Les coureuses devront tout de même faire face à des chaussées bordées par le vent, qui peuvent donc mener à des cassures dans le peloton. Les sprinteuses devront donc être attentives avant le retour sur Schoten, où le circuit de 16,7 kilomètres également traversé par les hommes sera à affronter à quatre reprises.

La traversée des pavés de la Broekstraat, le passage au bord du canal Albert et l’ultime ligne droite sur l’avenue de Churchill seront également au programme de ce circuit final.

Départ réel : 11h14 sur la Churchilllaan à Schoten

Distance : 136 kilomètres

Arrivée : vers 14h40 sur la Churchilllaan à Schoten

GP de l'Escaut 2021 - Carte Femmes

Les favori⋅tes

Hommes

Le Grand Prix de l’Escaut confirmera son statut de championnat officieux des sprinters au vu de la liste des partants qui s’annonce une nouvelle fois. Certes, le tenant du titre Caleb Ewan (Lotto-Soudal) a décidé d’éviter l’ensemble des classiques flandriennes pour se concentrer sur les trois Grands Tours, mais avec 13 équipes WorldTour au départ de l’épreuve «ProSeries», les hommes rapides ne manqueront pas sur les routes belgo-néerlandaises.

Vainqueur sur la classique de Bruges-La Panne avant une panne de jambes sur Gand-Wevelgem, l’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) fera office de favori cinq étoiles. Toute l’équipe belge sera à son service, et même en cas de bordure, le coureur de 30 ans a déjà prouvé qu’il pouvait faire face au souffle d’Éole en toute décontraction. Il fera toutefois face à un autre collectif belge qui connaît bien ces routes venteuses, Alpecin-Fenix. Avec Tim Merlier, le sprinter belge le plus prolifique de ce début de saison (Bredene Coxyde Classic, Samyn, GP Monseré), et Jasper Philipsen, le jeune talent du sprint, la formation continentale pro a toutes les qualités pour engranger une nouvelle semi-classique durant ce printemps déjà bien rempli.

Vainqueur de la Roue Tourangelle dimanche, le champion de France Arnaud Démare (Groupama-FDJ) arrivera avec confiance sur le GP de l’Escaut, et peut clairement songer à la victoire sur un tel tracé. Son dauphin à Tours, Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) sera également à surveiller sur un long sprint tel que celui de Schoten. L’Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) espère pour sa part tenir sa revanche et une première victoire en 2021 après son forfait forcé sur Gand-Wevelgem suite à un cas de Covid-19 dans son équipe. Il devra en tout cas éviter une nouvelle manœuvre qui l’avait mené à la disqualification l’an dernier sur cette même ligne droite.

Le champion d’Europe Giacomo Nizzolo (Qhubeka ASSOS) souhaitera profiter de sa bonne forme sur ces classiques pour engranger un résultat de prestige sur le GP de l’Escaut, tandis que le Néerlandais Cees Bol (Team DSM) espère voudra briller une première fois sur une course printanière. S’il a récupéré de sa chute sur À Travers la Flandre, l’Italien Elia Viviani (Cofidis) aura également un coup à jouer, au vu de sa pointe de vitesse affichée lors de sa victoire sur Cholet-Pays de Loire, voici dix jours.

Deuxième l’an dernier, Niccolò Bonifazio (Total Direct Énergie) n’affiche pas la même condition cette année et serait donc une surprise à Schoten, tout comme Bryan Coquard (B&B Hôtels p/b KTM), moins en verve cette saison. Enfin, John Degenkolb (Lotto-Soudal), Timothy Dupont (Bingoal-Pauwels Sauces-Wallonie Bruxelles) et Marc Sarreau (Ag2r Citroën Team) seront des outsiders à noter dans ce final.

Liste des partants : cliquez ici pour découvrir la liste définitive des partants

Palmarès :
2011 Mark Cavendish (G-B)
2012 Marcel Kittel (All)
2013 Marcel Kittel (All)
2014 Marcel Kittel (All)
2015 Alexander Kristoff (Nor)
2016 Marcel Kittel (All)
2017 Marcel Kittel (All)
2018 Fabio Jakobsen (P-B)
2019 Fabio Jakobsen (P-B)
2020 Caleb Ewan (Aus)

Femmes

Comme sur la course masculine, les sprinteuses seront les favorites attendues de cette première édition féminine du GP de l’Escaut. Et en l’absence de la championne de Belgique Lotte Kopecky (l’équipe Liv Racing n’a pas été invitée), la Néerlandaise Lorena Wiebes (Team DSM) s’annonce comme la plus rapide intrinsèquement. Elle n’a pas encore retrouvé ses meilleures sensations durant ces classiques printanières, mais trouvera un tracé parfait à Schoten pour ses qualités. Elle fera notamment face à Chloe Hosking (Trek-Segafredo), qui a prouvé lors du Samyn que même le vent ne l’empêche pas de tenir son rang dans le peloton.

L’Italienne Elisa Balsamo (Valcar-Travel & Service), vainqueure du GP Oetingen, 4e de Gand-Wevelgem et 15e du dernier Tour des Flandres, aura un clair statut de favorite sur de telles routes de plaine. La Britannique Alice Barnes (Canyon//SRAM Racing), 8e sur la Classique Bruges-La Panne, espère également faire parler son sprint dans le final, tout comme l’Italienne Marta Bastianelli (Alé BTC Ljubljana), cinquième de Gand-Wevelgem, et sa compatriote Maria Giulia Confalonieri (Ceratizit-WNT). Victime de malchance sur le Tour des Flandres, la Cubaine Arlenis Sierra (A.R. Monex) compte sur le GP de l’Escaut pour se refaire la cerise, tout comme la Néerlandaise Marjolein van ‘t Geloof (Drops-Le Col).

Liste des partantes : cliquez ici pour découvrir la liste définitive des partantes

La météo

Le ciel sera très chargé ce mercredi, avec des nuages menaçants qui risquent de mener à des averses en début de journée, avant le retour des éclaircies au fil de l’après-midi. Le mercure restera entre 4 et 6°C au fil de la journée. Le vent sera fort et soufflera de secteur nord à nord-est entre 30 et 50 km/h. Les rafales seront encore plus intenses aux abords de l’Escaut.

Les directs TV

Photo de couverture et graphiques : Flanders Classics

Pin It on Pinterest