Wallonie-Bruxelles obtient sa licence continentale pro avec 20 coureurs à son bord

L’équipe Wallonie-Bruxelles (renommée Bingoal-Wallonie-Bruxelles par l’Union Cycliste Internationale) a confirmé ce jeudi l’obtention de sa licence continentale professionnelle. Celle-ci avait été retardée suite à des vérifications administratives de la part de la Commission des licences de l’UCI, qui n’a finalement mis qu’une semaine pour rassurer le groupe de Christophe Brandt.

Alors que l’équipe Wallonie-Bruxelles étaient en stage à Calpe, en Espagne, pour préparer la saison 2020, un communiqué de presse de l’UCI a quelque peu perturbé les plans de la formation belge. La fédération internationale annonçait en effet les diverses équipes bénéficiant d’une licence WorldTour ou continentale professionnelle (les UCI ProTeams) pour la saison prochaine. Et Wallonie Bruxelles ne faisait pas partie de cette liste. L’UCI expliquait dans un paragraphe suivant que la Commission des Licences devait encore examiner plus précisément le dossier de l’équipe fondée sur la formation et en grande partie subsidiée par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Région wallonne. Finalement, une semaine plus tard, Christophe Brandt, son staff et ses coureurs peuvent souffler : Wallonie-Bruxelles fera bien partie du peloton des UCI ProTeams en 2020 et pourra donc prendre part aux grandes épreuves du calendrier, avec à nouveau l’espoir de participer aux grandes classiques du calendrier via des invitations.

Huit arrivées

Wallonie-Bruxelles poursuivra donc une dixième saison dans les pelotons, avec un effectif légèrement remanié. Le Belge Jonas Castrique (22 ans), le frère de la double championne de Belgique espoirs Alana Castrique, et le Luxembourgeois Luc Wirtgen (21 ans), le frère de Tom Wirtgen, déjà pro chez Wallonie Bruxelles depuis l’an dernier, sont les deux recrues de l’équipe de développement de Wallonie-Bruxelles, qui prévoit un calendrier international chez les espoirs. D’autres jeunes viennent renforcer le groupe comme Laurens Huys (21 ans), un puncheur arrivé de l’équipe espoir de Lotto-Soudal avec une étape du Tour de Namur et le Hel van Voerendaal à son actif en 2019, et Joel Suter (21 ans), un routier-sprinter suisse qui a notamment terminé 2e de Paris-Tours espoirs la saison dernière. Enfin, quatre pros signent également au sein de l’équipe de Christophe Brandt : Sean De Bie et Arjen Livyns retrouvent un point de chute après la disparition de Roompot-Charles, Boris Vallée souhaite confirmer ses talents de sprinter après deux saisons chez Wanty-Gobert tandis que Jelle Vanendert jouera le rôle de capitaine de route après 11 ans chez Lotto.

Découvrez tous les transferts chez les dames et chez les messieurs sur notre page spéciale mercato.

« Faire mieux qu’en 2019 »

Christophe Brandt, manager général de Wallonie-Bruxelles, voit cette dixième saison avec ambition, surtout après une fin de saison chamboulée suite aux négociations menées avec le gouvernement wallon, dont la majorité politique a changé au cours de l’année. « Nous sommes heureux d’annoncer la poursuite du projet sportif de Wallonie-Bruxelles avec le soutien de la Ministre wallonne des Sports, Valérie Glatigny, et de l’administration des Sports pour une durée de trois ans à partir de 2020″, confirme-t-il. « En termes de résultats, nous sommes déterminés à encore faire mieux qu’en 2019, notre saison-record, où nos 32 coureurs avaient conquis 21 succès, 44 top 3… » Avec également une vue sur la formation des jeunes recrues et la confirmation que de nombreux coureurs de la structure francophone peuvent grandir au sein du WorldTour, comme Jonas Van Genechten, Lawrence Naesen ou Alex Kirsch l’ont prouvé ces dernières saisons. Le groupe devra toutefois faire face à la réforme de l’UCI, qui annonce une recrudescence de la concurrence pour les invitations sur certaines courses du WorldTour. Wallonie-Bruxelles va donc devoir batailler pour obtenir un sésame pour les classiques flandriennes et wallonnes, notamment face à Corendon-Circus ou Sport Vlaanderen-Baloise, ses deux principales concurrentes à ce titre.

L’effectif de Wallonie-Bruxelles pour la saison 2020 :

  • Jonas Castrique (Bel, Wallonie-Bruxelles Développement)
  • Sean De Bie (Bel, Roompot-Charles)
  • Laurens Huys (Bel, Lotto-Soudal U23)
  • Kevyn Ista (Bel)
  • Eliot Lietaer (Bel)
  • Arjen Livyns (Bel, Roompot-Charles)
  • Kenny Molly (Bel)
  • Julien Mortier (Bel)
  • Aksel Nommela (Est)
  • Mathijs Paaschens (P-B)
  • Dimitri Peyskens (Bel)
  • Baptiste Planckaert (Bel)
  • Ludovic Robeet (Bel)
  • Franklin Six (Bel)
  • Joel Suter (Sui, Akros-Thömus)
  • Lionel Taminiaux (Bel)
  • Boris Vallée (Bel, Wanty-Gobert)
  • Jelle Vanendert (Bel, Lotto-Soudal)
  • Luc Wirtgen (Lux, Wallonie-Bruxelles Développement)
  • Tom Wirtgen (Lux)

L’effectif de Wallonie-Bruxelles Développement pour la saison 2020 :

  • Félix Dopchie (Bel)
  • Emerson Fontaine (Bel)
  • Jérémy Frehen (Bel)
  • Audric Leleu (Bel, Sprint 2000 Charleroi)
  • Nicolas Marthe (Bel, VC Ardennes)
  • Tom Paquot (Bel)
  • Laurenz Rex (Bel)
  • Marvin Tasset (Bel)
  • Sébastien Van Poppel (Bel, Avia-Rudyco-Janatrans)
  • Quentin Venner (Bel)
  • Sven Verbeeck (Bel)
  • Tom Van Vuchelen (Bel)

Photo : ASO/Gautier Demouveaux

Pin It on Pinterest