L’UCI annonce les licences WorldTour, Women’s WorldTour et continentales pro : Wallonie Bruxelles doit patienter

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé ce mardi les attributions des licences pour le niveau WorldTour, chez les dames et chez les messieurs, ainsi que pour le niveau continental pro chez les messieurs.
Logo - UCI - Union Cycliste Internationale
Logo – UCI – Union Cycliste Internationale

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé ce mardi les attributions des licences pour le niveau WorldTour, chez les dames et chez les messieurs, ainsi que pour le niveau continental pro chez les messieurs. Wallonie Bruxelles est encore en attente d’une licence et doit attendre une décision de la prochaine Commission des Licences.

Après une première annonce en octobre des équipes éligibles pour le WorldTour masculin la saison prochaine, l’UCI a cette fois confirmé les équipes qui bénéficieront d’une licence pour trois saisons en première division cycliste, et pourront ainsi participer aux plus grandes épreuves de la saison (voir le calendrier ici). 18 équipes ont obtenu le précieux sésame pour la période 2020-2022, alors que la formation australienne Mitchelton-Scott a dû attendre 24 heures de place pour obtenir le feu vert de la Commission des Licences. Mitchelton-Scott fera donc bien partie du circuit WorldTour, au côté notamment de l’équipe française Cofidis, qui grimpe ainsi de continental pro à l’échelon principal du peloton, et d’Israel Cycling Academy, qui récupère comme prévu la licence de Katusha-Alpecin.

Les 19 équipes qui ont obtenu une licence UCI WorldTour pour la période 2020-2022 :

  • Ag2r-La Mondiale (Fra)
  • Astana Pro Team (Kaz)
  • Bahrain-McLaren (Bah)
  • Bora-Hansgrohe (All)
  • CCC Team (Pol)
  • Cofidis (Fra)
  • Deceuninck-Quick Step (Bel)
  • EF Education First (USA)
  • Groupama-FDJ (Fra)
  • Israel Cycling Academy (Isr)
  • Lotto-Soudal (Bel)
  • Mitchelton-Scott (Aus)
  • Movistar Team (Esp)
  • NTT Pro Cycling Team (Afs)
  • Team INEOS (G-B)
  • Team Jumbo-Visma (P-B)
  • Team Sunweb (All)
  • Trek-Segafredo (USA)
  • UAE Team Emirates (EAU)

Wallonie Bruxelles en attente

Concernant les équipes continentales professionnelles, nommées UCI ProTeams, 18 formations ont obtenu automatiquement une licence pour la deuxième division cycliste masculine. Une équipe belge doit toutefois attendre de rejoindre ce peloton : Wallonie Bruxelles, qui s’appellera Bingoal-Wallonie Bruxelles la saison prochaine, est pendue à la prochaine décision de la Commission des Licences, qui évalue encore son cas. Le dossier de l’équipe de Christophe Brandt avait connu quelques soubresauts suite au récent changement de gouvernement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Une réunion avec la ministre des Sports Valérie Glatigny, en septembre, avait finalement débouché sur un accord de budget pour l’avenir de la formation. Cette décision tardive peut expliquer cette décision de l’UCI.

Les 18 équipes qui ont obtenu une licence continentale pro (UCI ProTeams) pour 2020 :

  • Androni Giocattoli-Sidermec (Ita)
  • Bardiani-CSF-Faizanè (Ita)
  • B&B Hôtels-Vital Concept (Fra)
  • Burgos-BH (Esp)
  • Caja Rural-Seguros RGA (Esp)
  • Circus-Wanty Gobert (Bel)
  • Corendon (Bel)
  • Fundacion-Orbea (Esp)
  • Gazprom-Rusvelo (Rus)
  • Nippo-Delko Provence (Fra)
  • Rally Cycling (USA)
  • Riwal Readynez Cycling Team (Dan)
  • Sport Vlaanderen-Baloise (Bel)
  • Team Arkea-Samsic (Fra)
  • Team Novo Nordisk (USA)
  • Total-Direct Énergie (Fra)
  • Uno-X Norwegian Development Team (Nor)

Sept équipes dans le Women’s WorldTour

Chez les dames, dès cette saison, sept équipes reçoivent le label WorldTour, permettant à celles-ci de bénéficier d’invitations automatiques pour les meilleures épreuves du calendrier. Ces formations doivent également à répondre des critères sportifs et financiers, leur permettant notamment d’accueillir jusqu’à seize puis vingt coureuses au sein de leur effectif. Cette mesure fait suite à la réforme mise en place par l’UCI en 2018 et destinée à professionnaliser le cyclisme féminin durant ces cinq prochaines saisons. Parmi les sept équipes sélectionnées, notons qu’aucune formation belge n’a obtenu ce sésame. Alors que Mitchelton-Scott a également fait une demande pour faire partie du WorldTour féminin, mais comme chez les hommes, sa candidature a été approuvée 24 heures plus tard par la Commission des Licences.

Les 8 équipes qui ont obtenu une licence Women’s WorldTour pour la période 2020-2023 :

  • Alé BTC Ljubljana (Ita)
  • Canyon-SRAM Racing (All)
  • CCC-Liv (Pol)
  • FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope (Fra)
  • Mitchelton-Scott (Aus)
  • Movistar Team Women (Esp)
  • Team Sunweb (All)
  • Trek-Segafredo (USA)

Photo : UCI

Total
9
Shares

Les commentaires sont fermés.

Précédent article
Championnats d'Europe cyclo-cross 2019 - Mathieu van der Poel et Eli Iserbyt - WIkimedia Commons Amarvudol

Flanders Classics annonce 31 cyclo-cross candidats à la Coupe du monde mais Golazo n’y inscrira pas ses courses

Article suivant
Dylan Groenewegen - Vainqueur 7e étape Tour de France 2019 - ASO Alex Broadway

Groenewegen, Evenepoel, Vos… : voici les chiffres de la saison 2019 de cyclisme sur route

Articles similaires
Remco Evenepoel Leader 17e étape - Tour d'Espagne Vuelta 2022 - ASO Unipublic Sprint Cycling Agency Rafa Gomez

Les chiffres de la saison 2022 sur route : Evenepoel, Pogacar et Wiebes au sommet

La saison 2022 a été palpitante sur la route, les coureurs offensifs dominent encore le cyclisme actuel. Chez les hommes, Pogacar et Evenepoel affolent les compteurs. Du côté des sprinters, c'est Jakobsen qui engrange le plus de victoires. Chez les femmes, domination absolue au nombre de victoires de Lorena Wiebes, la reine du sprint.
Lire plus