Wout van Aert est enfin libéré : il signe pour trois ans chez Jumbo-Visma

Wout van Aert a enfin une équipe pour la saison 2019. Après sa séparation avec Vérandas Willems-Crelan, le champion du monde de cyclo-cross a trouvé un accord avec l’équipe néerlandaise LottoNL-Jumbo, bientôt renommée Jumbo-Visma, pour les trois prochaines saisons. Même si le dossier devant la justice pourrait à nouveau poser problème au coureur et à la formation WorldTour fin 2019.

Près d’un mois après avoir reçu le feu vert de l’Union Cycliste Internationale (UCI) de chercher un nouvel employeur d’ici le 31 décembre 2018, Wout van Aert a signé un contrat avec l’équipe néerlandaise Jumbo-Visma, nouveau nom de LottoNL-Jumbo. Dès le 1er mars 2019 et pour trois saisons, le coureur belge de 24 ans roulera sous les couleurs de la formation WorldTour, qu’il devait de toute manière rejoindre d’ici 2020 selon un précédent contrat signé au début de l’année. La séparation entre le champion du monde de cyclo-cross et Vérandas Willems-Crelan était toutefois actée depuis le mois d’août et rien ne semblait empêcher la nouvelle signature de Wout van Aert suite au feu vert de l’UCI. Le coureur a ainsi rejoint le reste de l’effectif de Jumbo-Visma en Espagne pour une partie du stage hivernal , avant de reprendre la compétition ce dimanche sur la 6e manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Namur. Wout van Aert sera même officiellement présenté sous son nouveau maillot ce vendredi à Veghel, lors de la présentation de l’équipe aux Pays-Bas.

Leader sur les Flandriennes

« Je pense que j’ai obtenu de grands résultats cette saison et c’est pourquoi j’ai eu l’opportunité de parler avec différentes équipes », explique Van Aert. « À un moment, Jumbo-Visma est venu vers moi, une équipe qui me faisait de l’œil. Vu les circonstances, je pourrai rejoindre leurs rangs en 2019. Cela fait du bien de grimper dans le WorldTour, car je pense que je peux vraiment grandir à ce niveau », confirme le cyclo-crossman, qui a obtenu en 2018 une victoire au général du Tour du Danemark, une troisième place sur le Strade Bianche, ainsi qu’une médaille de bronze sur le championnat d’Europe sur route. Avec l’objectif de faire encore mieux sur les classiques printanières en 2019. Et en tant que leader d’une formation qui n’avait plus de véritable leader sur ces courses flandriennes depuis le départ de Sep Vanmarcke.

Wout van Aert, qui court durant cette saison de cyclo-cross sous les couleurs de Cibel-Cebon, devra donc attendre le 1er mars 2019 pour rouler officiellement chez Jumbo-Visma. Avant qu’un tribunal bouleverse ses plans ? En effet, une affaire est toujours pendante au tribunal du travail d’Anvers entre le coureur et la structure de Nick Nuyens, Sniper Cycling, propriétaire de Vérandas Willems-Crelan. Le groupe reproche au champion du monde de cyclo-cross d’avoir cassé son contrat sans accord. « Il est littéralement dit que si plus tard il s’avérait que Wout van Aert avait cassé à tort son contrat, l’UCI se réserve le droit de prendre des mesures à l’avenir. Sur base de cela, il me semble qu’il ne sera pas sans risque pour les équipes intéressées de s’attacher les services de Wout van Aert », avait lancé début novembre l’avocat de Sniper Cycling Rudi Desmet à la VRT. Cela n’a pas empêché Jumbo-Visma de prendre ce risque. Preuve que le groupe néerlandais semble sûr de son fait, tout comme Wout van Aert. Il faudra toutefois attendre fin 2019 pour savoir si le coureur belge est enfin libéré de cette affaire…

Photo : Twitter Team LottoNL-Jumbo

Pin It on Pinterest