Elizabeth Deignan annonce sa deuxième grossesse et son retour en compétition en 2023

De retour au plus haut niveau après la naissance de sa fille Orla en 2019, Elizabeth Deignan a annoncé qu’elle est enceinte de son deuxième enfant et qu’elle sera absente en 2022.
Lizzie Deignan - Vainqueure Paris-Roubaix Femmes 2021 - ASO Fabien Boukla
Lizzie Deignan, vainqueure de la première édition de Paris-Roubaix Femmes – Photo : ASO/Fabien Boukla

De retour au plus haut niveau après la naissance de sa fille Orla en 2019, l’ex-championne du monde Elizabeth Deignan (Trek-Segafredo) a annoncé ce mardi sur Instagram qu’elle est enceinte de son deuxième enfant et qu’elle sera donc absente durant la saison 2022.

« ‘Il y a un bébé dans le ventre de maman !’ Nous sommes si heureux et excités de savoir que notre famille s’agrandit, bébé #2 est prévu pour l’anniversaire d’Orla en septembre » : c’est ainsi qu’Elizabeth Deignan a annoncé sur Instagram l’heureuse nouvelle, avec une photo de sa fille Orla, née en 2019, souriante à la découverte qu’elle va être sœur dans quelques mois. Cette nouvelle du carnet rose est surtout une grande nouvelle pour l’avancée des droits dans le cyclisme féminin. Comme prévu par l’Union Cycliste Internationale depuis 2020, les contrats des cyclistes féminines avec leur équipe WorldTour doivent inclure une clause de congé maternité, soit une période de huit mois durant et après la grossesse des cyclistes pour leur permettre d’être toujours payées. Une mesure déjà prise par Trek-Segafredo lors de la première absence de Lizzie Deignan en 2018 et 2019. Et cette saison, la Britannique bénéficiera du même traitement. Elle sera même pleinement soutenue par son équipe puisque celle-ci a également annoncé sa prolongation jusqu’en 2024.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lizzie D (@l_deignan)

« Évidemment, avoir un bébé est une grande décision, mais elle n’était pas difficile à prendre pour nous. Nous avons toujours voulu une grande famille et je pense que le timing est le bon pour avoir un deuxième enfant », explique-t-elle via un communiqué de l’équipe Trek-Segafredo. « Orla est prête à être sœur, je sens que j’ai créé les fondations dans ma carrière pour passer une nouvelle étape et avoir un nouvel enfant. Dans les coulisses, tout s’est parfaitement mis en place. (…) Je ne me suis jamais attendue à poursuivre ma carrière avec pas seulement une, mais deux grossesses, mais il y a aujourd’hui tellement d’exemples de femmes qui ont réussi leur retour dans leur sport, et spécialement des femmes plus âgées qui ont réussi leur retour dans le sport. Je ne pense pas que le stéréotype des athlètes qui arrêtent leur carrière à leur pic, à l’âge de 30 ans, est encore vrai ».

Un marqueur important

Comme dans les autres sports, les grossesses des cyclistes semblent enfin être prises en considération. Le fait qu’une championne du monde, enceinte une première fois, puisse revenir dans le peloton pour gagner Liège-Bastogne-Liège, La Course by le Tour et la toute première édition de Paris-Roubaix, en octobre dernier, avant d’annoncer sa deuxième grossesse est un marqueur important de cette meilleure prise en charge des désirs personnels de ces sportives. La maternité et la paternité sont encore loin d’être des priorités dans certains sports, le cyclisme commence enfin à montrer un chemin favorable à ces personnes qui souhaitent construire une famille sans hypothéquer leur carrière sportive.

« Avec le fait d’avoir eu un enfant avant de faire mon retour dans le sport, j’ai réalisé que c’était possible (de revenir) et que physiquement, c’était même plus facile qu’attendu. C’est évidemment un défi très exigeant sur ton corps, mais ce n’est pas limitant. C’était donc une énorme surprise après avoir eu Orla et c’est quelque chose qui m’a aidé dans ma décision de revenir après ce nouvel enfant », précise Lizzie Deignan, prête à retrouver la compétition dès 2023, après une saison complète hors des pelotons. « L’équilibre de la vie familiale est parfois difficile à gérer, mais je pense aussi que nous sommes au point désormais, trois ans après la naissance d’Orla, que nous savons ce que nous faisons et nous pensons que nous pouvons gérer plus. Et en fait, on aime cela », conclut Deignan, qui a également souligné le soutien de son équipe et, notamment de sa directrice sportive Ina Teutenberg, qui lui a tout simplement répondu, à l’annonce de sa deuxième grossesse : « C’est p***** de génial ! Félicitations ». Comme après toute annonce de grossesse finalement. Mais dans le monde du cyclisme, cette simple phrase peut visiblement encore surprendre.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Egan Bernal Contre-la-montre 21e étape du Tour d’Italie 2021 - RCS Sport La Presse Marco Alpozzi

Faut-il bannir les vélos de contre-la-montre sur les routes ouvertes à la circulation ?

Article suivant
Lotto et Dstny s’unissent pour 2023 - Photo : Lotto-Soudal

Lotto-Soudal deviendra Lotto-Dstny en 2023, Soudal déménagera chez Quick Step

Articles similaires