Chez Quick Step-Alpha Vinyl ou Alpecin-Fenix ? Les coureurs de Tormans-Circus au cœur d’une polémique

Emiel Verstrynge, Joran Wyseure, Quinten Hermans et Corné van Kessel vont devoir trouver un nouvel employeur : mais lequel ?
Quinten Hermans et Corné van Kessel sur le cyclo-cross d’Overijse, le 31 octobre 2021. – Photo : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Jan Tormans, en charge de l’équipe Tormans-Circus, avait annoncé son intention de quitter le giron d’Intermarché-Wanty-Gobert pour s’associer avec Patrick Lefevere et son équipe Quick Step-Alpha Vinyl. Mais l’agent des coureurs de Tormans-Circus, Hans van Kasteren, a arrêté ces discussions pour informer d’un potentiel accord avec… Alpecin-Fenix. Un véritable imbroglio qui met dans l’embarras la scène belge du cyclo-cross.

Rien n’est décidément simple dans les coulisses du cyclo-cross. Chaque hiver, les spécialistes des labourés ont l’occasion de rouler sous un maillot différent de celui affiché durant la saison sur route. C’est ainsi que le Belge Quinten Hermans et le Néerlandais Corné van Kessel roulent sur route avec l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux avant de s’aligner sur les cyclo-cross sous la tunique de Tormans-Circus, équipe menée par le mécène Jan Tormans et adossée à la structure d’Intermarché-Wanty-Gobert. Une collaboration qui fonctionne bien depuis trois saisons maintenant.

“Aucune proposition”

Des rumeurs au lendemain des récents championnats du monde ont toutefois fait état d’une intention de Jan Tormans de quitter le giron de l’équipe de Jean-François Bourlart pour s’associer avec l’équipe Quick Step-Alpha Vinyl de Patrick Lefevere. “Nous allons démarrer un nouveau projet avec Patrick”, a finalement confirmé l’entrepreneur belge au micro de Sporza, dimanche dernier, avant le cyclo-cross de Lille. “Il y aura une équipe de développement, une équipe féminine et une équipe de cyclo-cross, en plus de l’actuelle équipe WorldTour. Il y aura également une équipe de jeunes au niveau inférieur. (…) Nous voulons aller vers plus de professionnalisme et faire progresser nos coureurs d’environ 5%. Pour gagner encore plus”, a-t-il ajouté. Et quand on lui a demandé s’il est certain à 100% que le projet se fera : “Absolument”, a-t-il répondu. Il n’y avait alors aucune certitude sur le fait que les professionnels Quinten Hermans et Corné van Kessel, et les espoirs Joran Wyseure (champion du monde U23) et Emiel Verstrynge (champion de Belgique U23) allaient suivre le projet.

Mais deux jours après ces déclarations, Hans van Kasteren, ex-patron de la mythique équipe Fidea et actuel agent de Quinten Hermans, Corné van Kessel, Joran Wyseure et Emiel Verstrynge, a informé le site Wielerflits que ce projet n’était pas du tout en vue. “Je n’ai reçu aucune proposition de Patrick Lefevere pour mon quatuor. Se pourrait-il que Jan Tormans ne connaisse pas bien la loi ?”, a lancé le manager néerlandais. Si Quinten Hermans et Corné van Kessel sont encore sous contrat jusqu’en fin d’année avec Tormans-Circus et Intermarché-Wanty-Gobert, Hans van Kasteren a confirmé son intention de rapidement faire passer pro Joran Wyseure et Emiel Verstrynge. Avec l’objectif de leur obtenir un contrat… chez Alpecin-Fenix, l’équipe de Mathieu Van der Poel et Ceylin del Carmen Alvarado qui dispose déjà d’un programme complet en cyclo-cross. L’équipe n’a toutefois pas confirmé l’information.

Verstrynge et Wyseure confirment leur départ

Depuis lors, les déclarations se bousculent autour de ces transferts. Patrick Lefevere, patron de Quick Step-Alpha Vinyl, confirme des discussions animées avec Jan Tormans, Hans van Kasteren et… les frères Roodhoofdt, en charge de l’équipe Alpecin-Fenix, mais il affirme que rien n’est fixé concernant d’éventuels transferts. “Je ne vais pas en perdre le sommeil. Van Kasteren est un Néerlandais avec une grande bouche. Nous verrons bien”, lâche Lefevere dans le quotidien Het Laatste Nieuws.

Emiel Verstrynge a pour sa part confirmé son départ vers Alpecin-Fenix, avec Joran Wyseure. “J’ai pris cette décision moi-même, en concertation avec Hans (van Kasteren)”, précise le champion de Belgique espoir de cyclo-cross au Belang van Limburg. “J’avais quelques propositions, mais aucune du nouveau projet de Jan Tormans. Je me suis demandé où je voulais aller et quel environnement serait le meilleur pour moi. Et c’est ainsi que je me suis retrouvé chez Alpecin-Fenix”, confirme-t-il. Une décision qui a été accueillie froidement par l’un des entraîneurs de l’équipe Tormans-Circus, l’ex-champion du monde de cyclo-cross Bart Wellens. Ce dernier a partagé une photo de sa joie avec Joran Wyseure lors de son titre à Fayetteville, agrémentée d’un couteau dans son dos et du commentaire ironique : “Merci les garçons !”.

“Du trafic d’êtres humains”

Dans le quotidien Het Laatste Nieuws, Jan Tormans a fait part de sa déception de voir les deux espoirs qui ont grandi dans son équipe filer ainsi chez Alpecin-Fenix. “Van Kasteren se fait passer pour un entremetteur alors qu’il n’a même pas la bonne licence. Cela ressemble finalement un peu à du trafic d’êtres humains”, a-t-il lancé. Une remarque qui a évidemment déplu à l’agent néerlandais : “On dit que je suis un profiteur, mais je ne le suis pas. (…) Je trouve très regrettable que Jan Tormans exprime sa frustration de cette manière. Je pense qu’il est allé un peu trop loin ici. J’ai contacté un avocat, pour lui demander quoi faire à ce sujet”.

Les déclarations vont donc loin, à l’image de ce monde compétitif du cyclo-cross belge où le moindre transfert peut prendre des graves proportions. Il reste désormais à savoir ce qui se passera à l’avenir pour la structure de Jan Tormans. Car au-delà de Joran Wyseure et Emiel Verstrynge, l’équipe compte bon nombre de jeunes talents comme la championne du monde de cyclo-cross et sur route Zoe Backstedt, l’espoir luxembourgeoise Marie Schreiber ou encore la juniore belge Xaydee Van Sinaey. L’avenir s’annonce donc complexe pour ce groupe qui avait fait sa place dans le monde des labourés.

Total
13
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Affiche - Exterioo Cycling Cup 2022

Exterioo Cycling Cup : la Coupe de Belgique de Golazo s’exporte aux Pays-Bas pour 11 courses en 2022

Article suivant
Affiche - Critérium du Dauphiné 2022

Critérium du Dauphiné : le parcours de l’édition 2022, la part belle aux grimpeurs

Articles similaires