Coupe du monde de cyclo-cross #15 à Hoogerheide : Vos et Iserbyt prennent une option sur les Mondiaux

Au bout de courses haletantes jusqu’au dernier tour, Marianne Vos et Eli Iserbyt ont confirmé leur grande forme à l’aube des Mondiaux.
Montage Vainqueurs Marianne Vos Eli Iserbyt - Alain Vandepontseele

À une semaine des championnats du monde de cyclo-cross à Fayetteville, la dernière manche de la Coupe du monde s’apparentait à une répétition générale pour les stars de la discipline, présentes en nombre à Hoogerheide. Et au bout de courses débridées et haletantes jusqu’au dernier tour, Marianne Vos (Jumbo-Visma) et Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) ont confirmé leur grande condition à l’aube de la lutte pour le maillot arc-en-ciel.

Femmes : Vos a parfaitement attendu

Sur un parcours roulant proposant quelques passages techniques et une arrivée en faux-plat montant, la différence s’annonçait minime parmi un peloton féminin compact. Et cela s’est confirmé au fil des tours. Malgré les offensives de Blanka Kata Vas (SD Worx) et Puck Pieterse (Alpecin-Fenix) lors des trois premiers des sept tours à couvrir ce dimanche, personne ne parvenait à réellement se dégager du groupe de tête. Marianne Vos (Jumbo-Visma) et Lucinda Brand (Baloise Trek Lions), les plus expérimentées de ces leaders, essayaient bien d’accélérer le tempo à la mi-course. Mais chacune restait bien ancrée dans la roue de ses adversaires.

Le dernier tour sonnait, Brand tentait encore de sortir, mais elle était débordée par une Vos plus coriace qui augmentait son avantage de seconde en seconde au fil des relances. La championne des Pays-Bas, de retour de stage, profitait de ce final pour coureuses puissantes afin d’accentuer son avantage et confirmer sa cinquième victoire de la saison (en dix cyclo-cross). « Je savais que si je voulais avoir une chance, le dernier tour était le meilleur moment », explique l’expérimentée Néerlandaise. « J’étais très heureuse de mes sensations ce dimanche, mais je savais aussi qu’il serait difficile de faire la différence dès le départ ». Vos se rassure donc à l’aube d’un Mondial qu’elle espère enfin victorieux, huit ans après son dernier succès : « Je pars aux États-Unis avec un bon sentiment. Mais la semaine prochaine, ce sera une tout autre course, un nouveau championnat du monde ».

https://twitter.com/UCIcyclocrossWC/status/1485282121400950784

Lucinda Brand, deuxième du jour, ne voulait pas se morfondre malgré ces dix secondes perdues dans le final. La championne du monde en titre savait de qui se méfier à Hoogerheide : « Marianne est très expérimentée et elle a encore montré aujourd’hui qu’elle était en forme. Elle sera la grande favorite dimanche prochain », annonce Brand. « J’ai essayé de sortir un tour plus tôt que Vos. C’était un morceau très difficile à franchir. Et je savais que je n’allais pas pouvoir suivre dans le final », confirme Brand, qui estime que sa victoire à Hamme, samedi, a également pesé dans les jambes. La vainqueure de la Coupe du monde se dit toutefois « prête » pour la bataille annoncée samedi prochain à Fayetteville.

Résultats de la 15e et dernière manche de la Coupe du monde féminine de cyclo-cross à Hoogerheide :

  1. Marianne Vos (P-B, Team Jumbo-Visma), les 7 tours en 52:14
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:10
  3. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) à 0:11 *
  4. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:18 *
  5. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) à 0:21
  6. Shirin van Anrooij (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:55 *
  7. Silvia Persico (Ita, FAS-Valcar-Travel & Service) à 1:27
  8. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal)
  9. Eva Lechner (Ita, FAS-Valcar-Travel & Service) à 2:00
  10. Ceylin del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 2:32

Classement général final de la Coupe du monde féminine de cyclo-cross :

  1. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) 432 points
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 361 pts
  3. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) 350 pts *
  4. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 315 pts *
  5. Marianne Vos (P-B, Team Jumbo-Visma) 254 pts
  6. Shirin van Anrooij (P-B, Baloise Trek Lions) 236 pts *
  7. Inge van der Heijden (P-B, 777) 221 pts
  8. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) 211 pts
  9. Hélène Clauzel (Fra, A.S. Bike Crossteam) 202 pts
  10. Annemarie Worst (P-B, 777) 192 pts
  11. Alicia Franck (BEL, Proximus-Alphamotorhomes-Doltcini) 157 pts
  12. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) 130 pts
  13. Marion Norbert-Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) 86 pts

Hommes : Iserbyt était le plus fort du jour

Que de surprises sur cette ultime manche de la Coupe du monde à Hoogerheide ! Le circuit roulant proposé au sud des Pays-Bas permettait évidemment un large suspense, mais les faits de course ont bouleversé les scenarii envisagés ce dimanche. Parti comme un boulet de canon, le champion d’Europe Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) se posait comme favori du jour, avec notamment Quinten Hermans, Corné van Kessel (Tormans-Circus) et Toon Aerts (Baloise Trek Lions) dans la roue. Pendant qu’Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), auteurs d’un mauvais départ et bloqués par une chute dans le peloton, devaient déjà puiser dans leur réserve pour remonter les poursuivants et rentrer sur la tête de course.

Mais dans le quatrième des neuf tours à couvrir, alors que Pidcock venait de revenir à l’avant, Van der Haar chutait et entraînait avec lui Hermans, Van Kessel et même Iserbyt. Pidcock, en tête, évitait ce carambolage et prenait l’avantage en solitaire, sans vraiment le demander. Iserbyt se lançait dans une longue poursuite avec Van der Haar et Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal). Alors que Pidcock semblait en route vers un nouveau succès en Coupe du monde face aux erreurs techniques de Vanthourenhout ou Iserbyt, le travail de poursuite des deux concurrents de Pauwels Sauzen-Bingoal et de Van der Haar permettait aux trois hommes de rentrer sur le leader britannique à l’aube du dernier tour !

Et le suspense durait encore : Iserbyt montrait de meilleures facultés techniques et en profitait pour partir en solitaire. Mais Pidcock retrouvait un second souffle dans le final pour revenir à quelques mètres du N°1 belge. C’était toutefois insuffisant pour espérer la victoire. Eli Iserbyt s’offre ainsi sa 14e victoire de la saison, la 7e en Coupe du monde. Idéal à une semaine du Mondial où il sera le leader belge avec Toon Aerts, cinquième à Hoogerheide : « Je ne pensais pas que nous serions capables de reprendre Pidcock quand il avait vingt secondes d’avance. Cela m’a surpris et nous allons devoir en tenir compte pour la semaine prochaine », prévient Iserbyt, visiblement optimiste. « Il s’agira d’établir une bonne tactique. Le sélectionneur a vu qui est en forme. Je ne pense pas qu’il faille changer grand-chose et y aller avec un ou deux leaders. Pidcock et Van der Haar seront des prétendants à la victoire », annonce le Belge.

Le champion d’Europe Lars van der Haar a en effet confirmé que sur ce type de parcours, il reste un candidat féroce. « J’ai connu de bonnes jambes dès le départ. J’aurai cela avec moi aux États-Unis », se réjouit le Néerlandais. « Je dois dire que je me sens mal à propos de ma chute. J’ai tout gâché pour moi et quelques autres. Je ne l’ai pas fait exprès évidemment, mais c’est difficile », regrette Van der Haar, finalement deuxième après un sprint victorieux sur Pidcock. Le Britannique, pour sa part, ne se veut pas trop pessimiste malgré sa course du jour : « Ce n’est pas la fin du mois. Cela ne s’est juste pas passé comme je l’avais espéré. Mais maintenant, il est temps de récupérer correctement. Nous avons encore tout à jouer », annonce Pidcock, favori pour le championnat du monde. Encore un. Pour le grand bonheur des fans de la discipline.

Résultats de la 15e et dernière manche de la Coupe du monde masculine de cyclo-cross à Hoogerheide :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal), les 9 tours en 1h00:18
  2. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:02
  3. Tom Pidcock (G-B, INEOS Grenadiers) à 0:03
  4. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:05
  5. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 0:54
  6. Mees Hendrikx (P-B, IKO-Crelan) à 1:03
  7. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) à 1:07
  8. Tom Meeussen (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 1:08
  9. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:10
  10. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:20

Classement général final de la Coupe du monde masculine de cyclo-cross :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 485 points
  2. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 357 pts
  3. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) 348 pts
  4. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) 299 pts
  5. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) 281 pts
  6. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 223 pts
  7. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) 220 pts
  8. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 219 pts
  9. Daan Soete (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) 212 pts
  10. Vincent Baestaens (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) 201 pts

Photos : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Total
11
Shares
Précédent article
Podium final - Wout van Aert Tadej Pogacar Mikel Landa - Tirreno-Adriatico 2021 - RCS Sport La Presse

Tirreno-Adriatico : découvrez le parcours de l’édition 2022

Article suivant

Mondiaux de cyclo-cross : trois Belges, dont Hermans, bloqués à cause d’un test Covid positif

Articles similaires