Championnats d’Europe sur route 2021 – Trento : notre présentation du contre-la-montre hommes

Un combat des chefs se profile sur les routes de Trento à l’occasion de ce (court) contre-la-montre masculin qui réunit la crème des rouleurs européens. Le champion du monde Filippo Ganna, à domicile, tiendra le rôle de favori, pendant que le tenant du titre Stefan Küng, son prédécésseur Remco Evenepoel ou encore le vainqueur du Tour de France Tadej Pogacar tenteront de bouleverser l’ordre établi.

Découvrez notre présentation du contre-la-montre femmes

Résultats, partants, programme : notre page spéciale sur les championnats d’Europe sur route 2021

Le parcours

Le circuit proposé dans la vallée de l’Adige plaira avant tout aux grands rouleurs puissants, vu les longues lignes droites proposées et le peu de dénivelé autour de la cité de Trento. La première partie fait la part belle aux larges chaussées en fond de vallée, avant un retour sur la ville légèrement plus technique, avec une succession de cinq virages à angle droit dans le dernier kilomètre, pour bousculer les habitudes des rouleurs. Les routes sont belles, et annoncent donc une vitesse moyenne à plus de 55 km/h, surtout quand la distance ne dépasse pas les 25 kilomètres. Ce sera donc un exercice particulièrement explosif pour les candidats à la médaille continentale.

Départ : Depuis le Corso del Lavoro e della Scienza Muse à Trento

Distance : 22,4 kilomètres

Arrivée : Depuis la Piazza Donne Lavoratrici à Trento

Contre-la-montre individuel - Profil - Championnats d'Europe Trentin 2021 Contre-la-montre individuel - Carte - Championnats d'Europe Trentin 2021

Les favoris

Devant ses supporters, le champion du monde du contre-la-montre Filippo Ganna arborera avec son arc-en-ciel la tunique de favori incontestable. Le grand rouleur d’INEOS Grenadier a jusqu’à présent quasiment réalisé tous ses objectifs de l’année et ce chrono européen ne devrait pas y échapper s’il suit la même préparation. Vainqueur des deux contre-la-montre du Tour d’Italie, il a ensuite connu une course difficile sur le contre-la-montre des Jeux Olympiques, tracé avant tout pour les grimpeurs plutôt que pour les purs rouleurs. Pas grave : l’Italien s’est rassuré dès la poursuite par équipes, sur le vélodrome d’Izu, avec l’or et un record du monde en prime. Désormais concentré sur les championnats d’Europe et du monde, Ganna a déjà confirmé sa grande condition lors du relais par équipes, sur lequel il a remporté l’or avec ses compatriotes italiens. Le tout en réalisant la plus grande part du boulot parmi les trois rouleurs présents.

Qui pourra donc bousculer Ganna ? Sur seulement 22 kilomètres, cela sera corsé. Mais le coureur en forme du moment, Remco Evenepoel, compte bien tromper les pronostics. Vainqueur autoritaire et à chaque fois en solitaire de la Course des Raisins d’Overijse et de la Brussels Cycling Classic, l’ex-champion d’Europe a connu une semaine difficile avant l’Euro, avec une indigestion qui l’a contraint à renoncer à la deuxième partie du Benelux Tour. Cette incertitude place du coup Evenepoel en retrait par rapport au favori du jour. Le Belge avoue que le parcours est à ss yeux « trop plat et un peu trop court », mais il affirme qu’il n’a « aucune raison d’avoir peur » par rapport à sa condition du moment.

Il ne sera pas le seul rival de Ganna. Côté suisse, deux grands gabarits risquent de mener la vie dure à l’Italien. Le champion d’Europe en titre Stefan Küng compte bien réitérer son exploit de l’an dernier, sur un tracé très plat, idéal pour son gabarit. Il a récemment terminé troisième du chrono du Benelux Tour et a ensuite tenu comme il a pu sur les routes ardennaises, trop ardues pour son lui. Son compatriote Stefan Bissegger, vainqueur de ce même contre-la-montre du Benelux Tour, a également un statut d’outsider, surtout sur un parcours aussi court, qui le favorise également.

Vainqueur du Tour de France et médaillé de bronze sur la course en ligne des Jeux Olympiques, le Slovène Tadej Pogacar apparaît sur ces championnats d’Europe sans pression. Le jeune rouleur-grimpeur se dit « motivé », et peut surprendre à Trento. Le contre-la-montre semble trop court pour ses qualités, mais en vue des Mondiaux, il s’agira d’une préparation idéale.

Dans le clan danois, Kasper Asgreen, champion national de la discipline, veut faire bien mieux que le chrono des Jeux Olympiques et sur un profil aussi plat, il aura la possibilité de viser une médaille. Alors que son compatriote Mikkel Bjerg, certes triple champion du monde espoir du contre-la-montre mais plus en difficulté depuis son arrivée chez les pros, espèrera se faire une place intéressante parmi les « grands ». Vainqueur au Tour de Romandie et au Tour de Pologne, le Français Rémi Cavagna sera clairement dans la course à la médaille s’il est en bonne condition. De même que son coéquipier, le Portugais João Almeida, qui préfère toutefois les profils plus vallonnés.

L’horaire des partants :
16h00 Julius van den Berg (P-B)
16h01 János Zsombor Pelikán (Hon)
16h02 Kasper Asgreen (Dan)
16h03 Oleksandr Holovash (Ukr)
16h04 Venantas Lasinis (Lit)
16h05 Artem Ovechkin (Rus)
16h06 Rafael Reis (Por)
16h07 Conn McDunphy (Irl)
16h08 Miguel Heidemann (All)
16h09 Edoardo Affini (Ita)
16h10 Rune Herregodts (BEL)
16h11 Bruno Armirail (Fra)
16h12 Stefan Bissegger (Sui)
16h13 Ognjen Ilic (Srb)
16h14 Michel Ries (Lux)
16h15 Omer Goldstein (Isr)
16h16 Ingvar Omarsson (Isl)
16h17 Ukko Peltonen (Fin)
16h18 Spas Gyurov (Bul)
16h19 Felix Ritzinger (Aut)
16h20 Jos van Emden (P-B)
16h21 Barnabás Peák (Hon)
16h22 Mikkel Bjerg (Dan)
16h23 Andrej Petrovski (Mac)
16h24 Ronald Kuba (Svq)
16h25 Maciej Bodnar (Pol)
16h26 Mykhaylo Kononenko (Ukr)
16h27 Andreas Miltiadis (Chy)
16h28 Evaldas Siskevicius (Lit)
16h29 Artem Nych (Rus)
16h30 João Almeida (Por)
16h31 Jan Bárta (Tch)
16h32 Ryan Mullen (Irl)
16h33 Maximilian Walscheid (All)
16h34 Tadej Pogacar (Slo)
16h35 Filippo Ganna (Ita)
16h36 Remco Evenepoel (BEL)
16h37 Rémi Cavagna (Fra)
16h38 Stefan Küng (Sui)

Le palmarès :
2016 Jonathan Castroviejo (Esp)
2017 Victor Campenaerts (BEL)
2018 Victor Campenaerts (BEL)
2019 Remco Evenepoel (BEL)
2020 Stefan Küng (Sui)

La météo

Le ciel sera totalement dégagé, avec de larges éclaircies dans le ciel du Trentin. Les températures fluctueront entre 21 et 24°C en matinée, et entre 24 et 27°C dans l’après-midi. Le vent soufflera de sud-ouest à sud-sud-ouest entre 10 et 15 km/h.

Les directs TV

  • En direct sur Één et Sporza.be dès 16h00
  • En direct sur L’Équipe dès 16h35
  • En direct sur Eurosport 1, Eurosport Player et GCN + dès 16h00
  • En direct sur Rai Sport dès 15h55

Graphiques : UEC/La Flamme Rouge – Photo de couverture : RCS Sport/La Presse/Marco Alpozzi

Pin It on Pinterest