Ethias Cross #7 à Eeklo : Betsema enchaîne, Hermans s’offre une première

Avant la finale du Trophée X2O Badkamers à Bruxelles, ce dimanche, le circuit rapide d’Eeklo, septième épreuve de l’Ethias Cross, faisait figure de répétition générale ce samedi après-midi. Même si les deux courses disputées sous des températures négatives ont réservé des surprises.

Betsema et Bakker, dos à dos

En l’absence de la championne d’Europe Ceylin Del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix), qui a décidé de se conserver en vue du cyclo-cross de Bruxelles, sa compatriote Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) réalisait le meilleur départ. Comme ces dernières semaines, la coureuse de Texel accélérait rapidement pour mettre ses rivales dans le rouge. « J’ai vu qu’elles avaient du mal à suivre derrière moi. On sait qu’il est difficile de gagner quand on emmène Brand au sprint. Il est préférable de la lâcher plus tôt », explique Betsema au micro de VTM, en fin de course. La championne du monde Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) subissait en effet ce rythme d’enfer dans les deux premiers tours, et devait laisser la tête de la course à Betsema, longtemps accompagnée de la jeune Manon Bakker (Credishop-Fristads).

Le duel durait jusqu’au dernier tour. Si Betsema parvenait à lâcher sa cadette au tour précédent, elle réalisait deux fautes dans des montées techniques qui permettait à Bakker de revenir. Avant que cette dernière mette également pied à terre sur cette faute de la leader : « J’ai eu de l’espoir. La bonne trajectoire était à droite, Denise y était, donc je ne pouvais qu’essayer d’aller à gauche. Mais cela n’a pas fonctionné et j’ai glissé de la roue arrière. Mais même si j’étais revenue dans la roue de Denise, je n’aurais certainement pas gagné. Au sprint, je termine toujours deuxième donc je me suis dit : autant tenter de prendre des risques », s’est rassuré Bakker à l’antenne de VTM.

Denise Betsema confirme que ce circuit rapide n’était pas aussi simple qu’il y paraissait en télévision. Notamment en raison du dégel. « Le circuit était plus glissant au fil des tours. Cela a beaucoup fatigué », dit-elle. « J’ai senti le souffle de Manon Bakker dans la nuque. Je suis devenue nerveuse, et j’ai fait des erreurs à cause de cela. Heureusement, Manon n’était pas aussi facile, c’était ma chance », confirme la Néerlandaise qui a signé sa sixième victoire de la saison devant Bakker et Brand, auteure d’une belle remontée dans les derniers tours. Les

Résultats de l’Ethias Cross d’Eeklo – Femmes :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 44:08
  2. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) à 0:06
  3. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:28
  4. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 0:44
  5. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:05
  6. Annemarie Worst (P-B, 777) à 1:17
  7. Inge van der Heijden (P-B, 777) à 1:24
  8. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads) à 1:26
  9. Marion Norbert-Riberolle (Fra, Starcasino CX Team) à 1:58
  10. Ellen Van Loy (Bel, Baloise Trek Lions) à 2:10

La parfaite course collective des Tormans

Cette course d’Eeklo annonçait une sortie idéale pour les coureurs désirant clôturer leur saison avec le sourire. Même si certains avaient visiblement décidé de se réserver en vue de l’épreuve bruxelloise du lendemain. Notamment le héros du week-end dernier Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal), qui abandonnait à mi-course après une course en dedans, ou Lars van der Haar (Baloise Trek Lions), rapidement hors du coup.

Cela favorisait la course collective des Tormans. Corné van Kessel menait un rythme élevé dès les deux premiers tours, alors que son équipier Quinten Hermans laissait Toon Aerts (Baloise Trek Lions) faire le travail de poursuite. Et dès le quatrième tour, les deux hommes de Tormans changeaient les rôles : Hermans accélérait et prenait le large, pendant que Van Kessel protégeait son équipier en collant la roue d’Aerts. Une tactique gagnante, car même le retour du champion d’Europe Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) ne changeait pas la physionomie d’une course parfaitement gérée par les coureurs de Bart Wellens.

Ému aux larmes à l’arrivée, Quinten Hermans signe à Eeklo sa première victoire de la saison et la première sous le maillot de l’équipe Tormans. « Je tiens à remercier tout ceux qui m’ont soutenu jusqu’ici », lance le coureur de Tessenderlo au micro de VTM. « J’avais déjà abandonné l’espoir de réaliser une belle prestation cet hiver mais vous voyez : si vous continuez à vous battre, cela va finir par sourire. Même si cela n’a pas été facile. (…) Durant six mois, j’ai connu déception sur déception. Cela me fait quelque chose d’enfin lever les bras ». Ce résultat permet en tout cas à la jeune équipe belge, branche de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert depuis début 2020, de se rassurer quant à son travail, notamment depuis l’arrivée de l’ancien champion du monde Bart Wellens dans le staff, en début de saison.

Les jeunes Belges ont également affiché leur meilleure forme sur ce circuit rapide, à l’image de la cinquième place de l’espoir Niels Vandeputte (Alpecin-Fenix), à moins d’une minute du vainqueur du jour. Alors que Thibau Nys (Baloise Trek Lions), champion du monde junior en titre, termine 8e, soit son troisième Top 10 de l’année et certainement le plus convaincant vu la liste des partants.

Résultats de l’Ethias Cross d’Eeklo – Hommes :

  1. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) en 58:35
  2. Toon Aerts (Bel, Baloise Trek Lions) à 0:15
  3. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:27
  4. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) à 0:43
  5. Niels Vandeputte (Bel, Alpecin-Fenix) à 0:53
  6. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:23
  7. Daan Soete (Bel, Group Hens-Maes Containers) à 1:25
  8. Thibau Nys (Bel, Baloise Trek Lions) à 1:48
  9. Toon Vandebosch (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:51
  10. Timon Rüegg (Sui, Cross Team Legendre) à 1:52

Photo : capture VTM

Pin It on Pinterest