Superprestige #4 – Ruddervoorde : Van der Poel bloque Iserbyt, Alvarado enchaîne

À peine de retour, déjà gagnant : le champion du monde de cyclo-cross Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) a rapidement montré qu’il était prêt à affronter cet hiver dans les labourés à l’occasion de son premier cyclo-cross de la saison, à Ruddervoorde. Sur cette quatrième manche du Superprestige, le Néerlandais a cassé l’hégémonie d’Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), moins bien et finalement cinquième du jour, et offre un beau doublé pour ses sponsors, qui ont brillé chez les dames grâce à Ceylin Del Carmen Alvarado.

Sweeck a mené la vie dure à Van der Poel

Il s’agissait de la grande attraction de la journée : le retour de Mathieu van der Poel sur un cyclo-cross, après une première saison complète sur route et en VTT particulièrement fructueuse. Le Néerlandais a tout de même pris une pause de trois semaines entre sa dernière épreuve sur route et ses premiers tours de roue dans les labourés. Avec toutefois un objectif : revenir à sa meilleure condition pour enchaîner les victoires en championnat cet hiver et préparer son programme pour 2020, année durant laquelle il visera la médaille d’or en VTT sur les Jeux Olympiques de Tokyo et une participation au prochain Tour d’Espagne. Mais tout cela, c’est pour les prochains mois. Cette préparation spécifique passait donc par Ruddervoorde, théâtre boueux d’une quatrième manche du Superprestige particulièrement technique et piégeuse.

Le départ était le plus complexe à gérer sur ce terrain plat mais glissant. Mathieu van der Poel se plaçait rapidement à l’avant, avec Eli Iserbyt, l’homme en verve du moment, et Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) à ses côtés. Les hommes en noir et rouge comptaient bien mener la vie dure au champion du monde pour son retour : dans la boue et le bac à sable, Sweeck faisait parler sa puissance. Mais il ne lâchait pas Van der Poel de sa roue : c’est bien Iserbyt qui devait laisser filer les deux hommes. Laurens Sweeck, de retour en forme au fil des courses malgré un récent abandon à Ruddervoorde, continuait à accélérer dans les passages les plus rudes du circuit d’Oostkamp, cela ne faisait tout simplement pas craquer un Van der Poel décidé à confirmer son come-back.

À la mi-course, le champion du monde lâchait finalement Sweeck et continuait en solo son périple, avec en prime quelques sauts acrobatiques pour faire plaisir au public, nombreux malgré la fine pluie qui douchait les coureurs. Sweeck restait bien à une vingtaine de secondes de Van der Poel mais ne parvenait pas à revenir sur le Néerlandais, qui a fait le trou en un demi-tour, comme il en avait déjà l’habitude la saison dernière. « J’étais bien, les bases sont bonnes et c’est ce que j’ai utilisé pour faire la différence. Mais je n’avais pas vraiment l’impression que je pouvais plus accélérer. J’ai juste roulé à mon propre rythme et je ne devais pas dépasser mes limites. J’ai surtout remarqué cela dès le départ », confiait Van der Poel à l’arrivée, confirmant qu’il n’est pas encore à son meilleur niveau. Et le Néerlandais de confirmer au micro de Telenet qu’il compte bien prolonger son titre de champion d’Europe, dimanche prochain en Italie : « C’était bien de faire l’effort durant une heure aujourd’hui, j’espère que j’irai un peu mieux la semaine prochaine ». Comme Eli Iserbyt, qui ne s’emballe pas concernant la cinquième place actée ce dimanche à Ruddervoorde après ses 7 victoires : « J’étais un peu moins bien aujourd’hui, je n’étais pas totalement frais. Ce n’est pas une honte, mais c’est dommage quand cela arrive ».

Résultats de la 4e manche masculine du Superprestige à Ruddervoorde :

1. Mathieu van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 1h03:56
2. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:23
3. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:36
4. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 0:44
5. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:38
6. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 1:49
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:06
8. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 2:26
9. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:32
10. Diether Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:51

Classement général provisoire du Superprestige masculin (après 4 manches sur 8) :

1. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 45 points
2. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 45 pts
3. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) 43 pts
4. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) 43 pts
5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) 42 pts
6. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 41 pts
7. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) 38 pts
8. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 25 pts
9. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) 23 pts
10. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) 21 pts

Alvarado, un nouveau solo de grande classe

Il n’y a pas eu photo sur la course féminine de Ruddervoorde : du départ jusqu’à l’arrivée, une seule dame a dominé l’épreuve. Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus), 21 ans, n’avait aucune adversaire à sa portée, faisant grandir son avantage au fil des tours grâce à une puissance dans les parties les moins techniques du parcours. Pourtant, derrière, Sanne Cant (IKO-Crelan), de retour après un problème au genou qui l’a handicapé ces deux dernières semaines, semblait mieux affronter les parties les plus difficiles du circuit. Mais Alvarado était clairement sur un nuage sur ce tracé boueux. La Néerlandaise, malgré deux glissades, a ainsi pu célébrer sa quatrième victoire de la saison, sa deuxième en Superprestige. Elle prend en prime la tête du classement provisoire du Superprestige et confirme sa position de favorite sur la course des espoirs dames aux championnats d’Europe, prévus le week-end prochain à Silvelle, en Italie. Et pour le titre des élites, Sanne Cant se replace face aux filles du 777, moins bien durant ce rendez-vous à Ruddervoorde.

Résultats de la 4e manche féminine du Superprestige à Ruddervoorde :

1. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) en 47:15
2. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 0:19
3. Katherine Compton (USA, Trek Factory Racing) à 0:38
4. Kaitlin Keough (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 1:03
5. Yara Kastelijn (P-B, 777) à 1:36
6. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) à 1:38
7. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:43
8. Shirin van Anrooij (P-B) à 1:44
9. Annemarie Worst (P-B, 777) à 2:04
10. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) à 2:05

Classement général provisoire du Superprestige féminin (après 4 manches sur 8) :

1. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) 53 points
2. Yara Kastelijn (P-B, 777) 50 pts
3. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) 43 pts
4. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) 40 pts
5. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) 39 pts
6. Annemarie Worst (P-B, 777) 35 pts
7. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) 32 pts
8. Laura Verdonschot (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 24 pts
9. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) 19 pts
10. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) 19 pts

Photos : capture Proximus Sports

Pin It on Pinterest