Coupe du monde de cyclo-cross #3 – Berne : Worst et Iserbyt s’isolent vers le succès

La Coupe du monde de cyclo-cross poursuit son voyage à l’international avec une troisième manche organisée à Berne, dans la capitale suisse. L’épreuve, très roulante, a profité aux spécialistes de l’endurance, avec des victoires convaincantes pour la championne d’Europe Annemarie Worst (777) et le leader de la Coupe du monde et véritable homme de ce début de saison avec 5 victoires, Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal).

Iserbyt la joue en leader

Comme lors des deux premières manches américaines de la Coupe du monde de cyclo-cross, une course par équipes s’engageait sur le tracé bernois. Qui des Telenet Baloise Lions ou des Pauwels Sauzen-Bingoal allait parvenait à prendre les devants sur la première ligne droite ? L’équipe d’Eli Iserbyt choisissait l’option collective et emmenait le leader de l’épreuve en tête dès le premier virage, tandis que la formation de Toon Aerts, vainqueur la veille à Boom, ne trouvait pas l’ouverture pour un champion de Belgique rapidement bloqué près de la dixième position. Iserbyt, absent à Boom pour se concentrer sur cette manche suisse, en profitait pour accélérer le rythme. Le leader de la Coupe du monde voulait clairement montrer qu’il peut prendre le contrôle, même si les Lions montraient enfin les crocs dès le deuxième tour, avec les retours de Quinten Hermans, Lars van der Haar et Toon Aerts. Mais Iserbyt pouvait également compter sur l’arrivée de Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) dans sa roue.

À la mi-course, Aerts s’essayait à l’accélération et tentait de surprendre Iserbyt, mais le leader en blanc ne lâchait aucun virage et débordait le champion de Belgique pour tenter une nouvelle offensive. Pendant ce temps, Vanthourenhout bloquait Aerts dans un virage et permettait ainsi à son leader de filer en solitaire. Comme lors de ses précédentes victoires, Iserbyt a alors pu développer son avantage et assurer sa troisième victoire consécutive en Coupe du monde et son cinquième succès de la saison. En un mois, le jeune coureur flandrien de 21 ans a ainsi confirmé son statut de star montante des labourés. Lui qui a également montré que son absence à Boom lui a également permis de garder des jambes pour ce dimanche à Berne.

« Cette semaine, je m’étais spécialement concentré sur cette course, c’est pour cela que j’avais évité le cyclo-cross de Boom », confirme Eli Iserbyt après cette nouvelle victoire. « Je me sentais en bonne forme avant le départ et j’avais reconnu ce circuit qui me plaisait bien. J’ai juste connu quelques soucis avec la pression de mes pneus, mais pour le reste, c’était une très bonne course ». Même si cela n’a pas été aussi simple que les résultats le laissent paraître : « Je ne m’attendais pas à ce qu’autant de coureurs de Telenet Baloise Lions soient présents durant la première moitié de la course. J’ai heureusement pu bénéficier de l’aide de Michael Vanthourenhout. Je dois le remercier, il m’a été précieux », lance encore le jeune coureur belge, qui domine le classement de la Coupe du monde devant Aerts, désormais pointé à 30 points.

Résultats de la 3e manche masculine de la Coupe du monde de cyclo-cross à Berne :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 1h01:26
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:35
3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:44
4. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:52
5. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:01
6. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:02
7. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 1:15
8. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:20
9. Joris Nieuwenhuis (P-B, Sunweb) à 1:23
10. Daan Soete (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:38

Classement général provisoire de la Coupe du monde masculine (après 3 manches sur 9) :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 240 points
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 210 pts
3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 178 pts
4. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) 154 pts
5. Daan Soete (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 147 pts
6. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) 147 pts
7. Lars Van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) 138 pts
8. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 136 pts
9. Nicolas Cleppe (Bel, Telenet Baloise Lions) 127 pts
10. Jim Aernouts (Bel, Telenet Baloise Lions) 126 pts

Worst, le triomphe des jeunes et le naufrage belge

Cette troisième manche de la Coupe du monde féminine de cyclo-cross annonçait une belle bagarre au lendemain d’une course haletante dans les collines de Boom. Sur le tracé plus roulant de Berne, la lutte a pourtant duré bien moins longtemps. Si elle partait du deuxième rang en raison de son absence sur les deux premières manches américaines de cette Coupe du monde, la championne d’Europe Annemarie Worst (777) prenait un très bon départ et débordait dans le premier tour la championne du Canada Maghalie Rochette pour s’installer en tête de l’épreuve. Et au bout de quelques relances, la Néerlandaise s’isolait aisément face à des rivales incapables de suivre un tel rythme sur un circuit sec et très roulant. Seule Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus) semblait se rapprocher de sa compatriote, sans toutefois revenir à une distance intéressante.

Contrairement à la veille, Worst restait bien installée sur son vélo et malgré quelques glissades dans des courses à pied, gardait largement la tête de l’épreuve. Elle pouvait même savourer dans la ligne droite finale sa première victoire en Coupe du monde, à 24 ans. Elle devance la jeune garde du cyclo-cross féminin : Alvarado signe à 21 ans son premier podium sur une épreuve de la Coupe du monde, tout comme la jeune Britannique Anna Kay, formée par Helen Wyman et âgée d’à peine 20 ans. « Tout allait bien aujourd’hui », lâchait Worst au micro de la RTS. « Si vous pouvez vous placer en tête rapidement, vous pouvez suivre les bonnes lignes et faire moins de faute. Je ne pensais pas que cela allait être aussi facile. C’est très chouette de débuter la Coupe du monde d’une telle manière ».

On ne peut pas en dire autant de la délégation belge présente ce dimanche. La championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan) a rapidement été bloquée au-delà du Top 20 après le premier virage et n’a jamais pu remonter dans le parc de Berne. Elle n’a pu faire mieux qu’une huitième place sur cette troisième manche de la Coupe du monde, la première à laquelle elle a pris part cette saison. Derrière, Laura Verdonschot (Pauwels Sauzen-Bingoal) a également réalisé une grande remontée pour conclure à la dixième place, non loin devant Ellen Van Loy (Telenet Baloise Lions).

Résultats de la 3e manche féminine de la Coupe du monde de cyclo-cross à Berne :

1. Annemarie Worst (P-B, 777) en 45:27
2. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 0:33
3. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) à 0:56
4. Kaitlin Keough (USA, Cannondale Cyclocrossworld) à 1:09
5. Yara Kastelijn (P-B, 777) à 1:20
6. Katherine Compton (USA, Trek CX) à 1:26
7. Katerina Nash (Tch, Clif Bar) à 1:42
8. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:50
9. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 1:53
10. Laura Verdonschot (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:01

Classement général provisoire de la Coupe du monde féminine (après 3 manches sur 9) :

1. Katerina Nash (Tch, Clif Bar) 198 points
2. Maghalie Rochette (Can) 175 pts
3. Kaitlin Keough (USA, Cannondale Cyclocrossworld) 146 pts
4. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) 141 pts
5. Maud Kaptheijns (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 129 pts
6. Clara Honsinger (USA) 125 pts
7. Caroline Mani (Fra) 125 pts
8. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) 122 pts
9. Evie Richards (G-B, Trek CX) 120 pts
10. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) 120 pts

Photos : captures Proximus Sports

Pin It on Pinterest