Superprestige #2 – Boom : l’Italie brille avec Arzuffi, Aerts rassure les hommes de Nys

En ce mois d’octobre, le Superprestige est à l’honneur ! Après Gieten dimanche dernier, les spécialistes des labourés se sont retrouvés ce samedi à Boom pour la deuxième manche du challenge belgo-néerlandais. Sur un tracé boueux et technique, les courses se sont longtemps montrées indécises, avant que deux individualités émergent : Alice Maria Arzuffi chez les dames et Toon Aerts chez les messieurs.

Enfin une première pour Aerts

Sans Eli Iserbyt, l’homme de ce début de saison, qui a préféré faire l’impasse sur ce cyclo-cross anversois pour mieux se reposer à la veille de la troisième manche de la Coupe du monde à Berne, ce dimanche, cette nouvelle manche du Superprestige était l’occasion rêvée pour les coureurs de Telenet Baloise Lions d’enfin remporter leur première victoire de la saison. Les hommes en noir et jaune de Sven Nys ne manquaient pas l’occasion pour confirmer leur force collective, se plaçant rapidement aux avant-postes de ce cyclo-cross boueux. Quinten Hermans et Corné van Kessel menaient ainsi les premiers tours avec Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal), Tim Merlier (Creafin-Fristads), Tom Pidcock (Trinity Racing) et Toon Aerts (Telenet Baloise Lions) en poursuite. Ces six hommes prenaient l’avantage sur les deux premiers tours, confirmant que la victoire allait se jouer entre eux.

À la mi-course, Aerts décidait de prendre l’ascendant et profitait de quelques erreurs techniques de Sweeck pour glaner sa place de leader. Le champion de Belgique devait toutefois rester attentif : victime d’un problème mécanique à Gieten, il ménageait sa machine et ne prenait pas trop de risque. Deux glissades et une chute dans la descente la plus technique du circuit lui rappelaient que la tête de la course ne tenait pas à grand-chose. Alors que Sweeck, derrière, perdait sa deuxième place sur un problème de chaîne, comme Aerts une semaine auparavant…

https://twitter.com/SuperprestigeCX/status/1185561673882619906

Le champion de Belgique tenait bon et savourait dans l’ultime ligne droite sa toute première victoire de l’hiver, et la première de son équipe. Le tout le jour de ses 26 ans. « Je sais que beaucoup estimaient que je n’étais pas encore au niveau en ce début de saison, mais je sentais que je m’améliorais au fil des cyclo-cross », explique Aerts au micro de la VRT après s’être débarbouillé. « La semaine dernière (à Gieten), j’étais en bonne forme, j’étais bien devant puis j’ai eu ce problème mécanique. Cela m’a frustré durant toute la semaine, j’ai vraiment été déçu, mais j’ai réussi à me reposer pour revenir à Boom au top. C’était un parcours difficile, technique, je suis heureux d’avoir pu répondre », confie le coureur de Telenet Baloise Lions, qui a également salué la deuxième place de son équipier Quinten Hermans, nouveau leader du Superprestige. Alors que Tom Pidcock, volontaire jusqu’au bout, arrache la troisième place de ce cyclo-cross disputé.

Résultats de la 2e manche masculine du Superprestige à Boom :

1. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) en 1h01:54
2. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:05
3. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 0:14
4. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:46
5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:48
6. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:23
7. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 1:35
8. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) à 2:06
9. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:19
10. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 2:31

Classement général provisoire du Superprestige masculin (après 2 manches sur 8) :

1. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) 28 points
2. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) 25 pts
3. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) 23 pts
4. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 22 pts
5. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 18 pts
6. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 18 pts
7. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) 17 pts
8. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) 16 pts
9. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 15 pts
10. Daan Soete (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 10 pts

Un doublé italien qui annonce le championnat d’Europe

La course féminine ne rameutait malheureusement pas les foules dans le domaine provincial De Schorre, elle était pourtant indécise à souhait, comme à l’accoutumée. Le parcours rendu boueux par la pluie nocturne proposait des passages abrupts et glissants, qui permettaient à toutes les filles de croire en la victoire. Une attaque ne suffisait pas, il fallait en outre rester sur le vélo… La championne d’Italie Eva Lechner (Creafin-Fristads) chutait et perdait une quinzaine de places dès le premier tour, alors que la championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan) reculait également à cause d’une petite glissade dans une montée boueuse. Et la championne d’Europe Annemarie Worst (777.be) se retrouvait pour sa part en retrait suite à une mauvaise manœuvre de ses mécaniciens qui ont oublié de lui donner un vélo dans l’espace technique.

Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus) profitait de ces erreurs pour prendre les commandes de la course avec Yara Kastelijn (777.be) et Alice Maria Arzuffi (777.be) dans la roue. Worst revenait ensuite sur ce trio, duquel Kastelijn sortait en force dans le quatrième des cinq tours, grâce à une stratégie de changement de vélos différente de ses adversaires. Mais la jeune Néerlandaise de 22 ans chutait également, dans une descente glissante, et perdait son rythme. Alvarado en profitait pour reprendre les commandes, avec Alice Maria Arzuffi Sanne Cant, de mieux en mieux au fil de la course. Mais encore une fois, il fallait rester vigilante. Et Alvarado voyait ses espoirs de victoire s’évaporer sur une glissade à la sortie d’un virage. Arzuffi en profitait pour accélérer et garder quelques secondes d’avance sur Cant, reprise par la suite par Worst et… Lechner, remontée de la 17e à la 2e place en quatre tours à peine.

Arzuffi maintenait le rythme et filait vers une première victoire cette saison, elle qui avait déjà gagné la manche de Superprestige de Gavere la saison dernière. L’Italienne de 24 ans signe également une belle victoire collective, au vu du caractère affiché par ses équipières Kastelijn et Worst tout au long de l’épreuve. Eva Lechner réalisait un grand dernier tour et un beau sprint pour réaliser un doublé italien qui annonce une grande forme des représentantes de la Botte, à trois semaines des championnats d’Europe disputés à Silvelle, en Italie. Sanne Cant devait pour sa part se contenter de la troisième place qui la place au moins en tête du classement général du Superprestige féminin.

Résultats de la 2e manche féminine du Superprestige à Boom :

1. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) en 47:14
2. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 0:09
3. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan)
4. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:10
5. Yara Kastelijn (P-B, 777) à 0:18
6. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 0:28
7. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) à 1:14
8. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) à 1:20
9. Maud Kaptheijns (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:46
10. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:03

Classement général provisoire du Superprestige masculin (après 2 manches sur 8) :

1. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) 27 points
2. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) 26 pts
3. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) 25 pts
4. Yara Kastelijn (P-B, 777) 24 pts
5. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) 20 pts
6. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) 17 pts
7. Maud Kaptheijns (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 17 pts
8. Annemarie Worst (P-B, 777) 16 pts
9. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) 11 pts
10. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) 9 pts

Photos : Alain VDP Photography

Pin It on Pinterest