Les chiffres à retenir de la saison 2018-2019 de cyclo-cross : Van der Poel superstar et des Belges moins en verve

La saison hivernale de cyclo-cross s’est clôturée dimanche dernier avec la victoire, la veille de sa retraite, de Kevin Pauwels à Oostmalle. Les stars de la discipline avaient déjà quitté les labourés mais cette longue saison, de septembre à février, a offert de belles batailles. Avec surtout une domination quasiment sans partage chez les hommes et une bagarre plus disputée chez les dames. Retour en chiffres sur cette dernière saison de cyclo-cross.

32

C’est évidemment le nombre que tout le monde retient au terme de cet hiver : après ses 30 victoires accumulées en 2017-2018, Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) a cette fois conclu l’hiver (sans même aller jusqu’au bout de la saison) avec 32 succès ! Ce qui a changé en une saison ? Notamment un titre de champion du monde du côté de Bogense. Et surtout, à part un coup de mou sur le Koppenbergcross, le Néerlandais s’est distingué en restant imbattable durant quatre mois ! Véritable star du cyclo-cross, Van der Poel n’a laissé que des miettes à ses adversaires, s’offrant en prime le Superprestige et le Trophée DVV. L’Américain Kerry Werner n’a eu droit qu’à 8 succès sur la saison et le champion de Belgique Toon Aerts, 6. Il n’a finalement manqué à Van der Poel que la Coupe du monde, loin de ses objectifs en raison de son absence aux Etats-Unis en septembre dernier. Ultra-dominateur depuis deux saisons, on ne voit pas comment le Néerlandais pourrait baisser le rythme l’hiver prochain. Car oui, son manager l’a confirmé : Van der Poel fera encore du cyclo-cross l’an prochain.

15

Chez les dames, la reine est également néerlandaise. Si elle n’a pas remporté un challenge particulier ou un titre national ou international, Denise Betsema (Marlux-Bingoal) a été la grande révélation féminine de l’année avec 15 victoires cet hiver. Pour sa troisième saison parmi les élites, la Néerlandaise de 26 ans a même obtenu après le championnat d’Europe un contrat professionnel avec Marlux-Bingoal. La preuve que sa saison en a étonné plus d’un. Il ne lui a finalement manqué qu’une victoire en Coupe du monde pour combler son bonheur. Betsema a même dominé la fin de saison avec quatre victoires consécutives lors de ses quatre dernières participations. Et elle peut clairement faire encore mieux l’an prochain vu sa décision de se concentrer sur le cyclo-cross. La championne du monde Sanne Cant (IKO-Beobank) a pour sa part remporté 11 courses.

45

Dieter Vanthourenhout est le cyclo-crossman qui a disputé le plus de cyclo-cross cette saison avec 45 épreuves. Le coureur belge n’a toutefois pas pu lever les bras une seule fois cet hiver. Il devance au nombre de jours de course trois autres Belges : Jens Adams, Laurens Sweeck et Tom Meeusen. Alors que Mathieu van der Poel a disputé 34 cyclo-cross.

Chez les dames, ce sont les Belges Ellen Van Loy (malgré une blessure au genou en début de saison) et Loes Sels qui ont accumulé le plus de départs cet hiver avec 43 épreuves cette saison. La championne du monde Sanne Cant a pour sa part disputé 39 cyclo-cross, contre 36 pour Denise Betsema.

1879

Le cyclo-cross de Hulst, le dernier remporté par Mathieu van der Poel cette saison, a été assez exceptionnel : le podium, complété par le Néerlandais Lars van der Haar et le Britannique Tom Pidcock, n’a connu aucun Belge sur ses marches. C’est la première fois depuis 5 ans, un mois et 22 jours, soit 1879 jours, qu’aucun Belge n’était monté sur le podium d’un cyclo-cross en Belgique ou aux Pays-Bas.

1

Cette saison, une seule course destinée aux juniors dames s’est déroulée au niveau international. Grâce au soutien de la désormais retraitée Helen Wyman et des organisateurs du cyclo-cross de Loenhout, le Helen 100 Trophy a permis à une vingtaine de filles de la catégorie juniors ont pu se tester sur le circuit de Loenhout. Cette initiative a poussé l’Union Cycliste Internationale de demander l’organisation de courses juniores dans les années à venir. Et dès la saison prochaine, le Helen 100 Trophy consistera en quatre courses et un classement général. Le cyclo-cross féminin fait son trou !

80

Pour terminer cette série, retour sur un événement traditionnel de la fin de saison. À Waregem, lors des Masters, une sorte de critérium ludique, Tom Meeusen a battu le record de… saut en hauteur en cyclo-cross. Il a sauté une barre à 80 centimètres lors de cet événement nocturne, soit 10 centimètres de mieux que le précédent record de Jan Denuwelaere. Sacrée performance !

Photo : Grégory Ienco/CyclismeRevue

Pin It on Pinterest