L’infolettre du 8 avril 2024 : l’UCI ne peut pas rester muette trop longtemps sur la sécurité

Cette semaine, difficile de ne pas revenir sur cet éternel débat autour de la sécurité des cyclistes, revenu de plein fouet à la suite de la chute massive du Tour du Pays basque et la chicane installée en dernière minute avant la Trouée d’Arenberg sur Paris-Roubaix. Mais une organisation est restée bien muette tout au long de la semaine : l’UCI.
Chute Tour du Pays Basque 2024 - 4e étape
Photo : capture Eurosport

L’édito de la semaine

Sécurité : l’UCI ne peut pas rester muette trop longtemps

Depuis cinq jours, les reportages télévisés, les podcasts, les articles de presse écrite s’enchaînent autour de cette chute collective sur la 4e étape du Tour du Pays basque. Les images de cette embardée générale de Remco Evenepoel (Soudal-Quick Step), Jonas Vingegaard (Visma | Lease a Bike), Jay Vine (UAE Team Emirates), Primoz Roglic (Bora-Hansgrohe), Steff Cras (TotalÉnergies), Natnael Tesfatsion (Lidl-Trek) ou encore Quinten Hermans (Alpecin-Deceuninck) ont été relancées sur tous les réseaux sociaux, avec la même question : est-ce la chute de trop ? Celle qui fait prendre conscience au peloton la dangerosité de son sport ? Celle qui indique la nécessité d’en faire plus pour protéger la vie des cyclistes ? Celle qui pousse les instances organisatrices à appliquer des mesures plus fermes à l’encontre des plus dangereux de la meute ? Celle qui doit mener à des règlements plus stricts concernant les parcours empruntés ? Les questions sont multiples derrière cette simple phrase.

Les chutes sont malheureusement nombreuses en cyclisme. Rouler à des vitesses très élevées sur deux roues, à côté d’une centaine d’autres cyclistes (au minimum), sur des routes pas forcément adaptées à cette pratique de la bicyclette, en y ajoutant en prime la pression du résultat et du placement en amont des points chauds d’une course, cela ne peut que produire des incidents… Mais ces derniers mois, tous les observateurs s’accordent à s’inquiéter d’une recrudescence des chutes graves, causant des blessures sur plusieurs semaines voire mois. En moins d’un mois, cinq courses ont même dû être interrompues (Cholet-Pays de Loire, Roue Tourangelle, Paris-Camembert, Ronde de Mouscron et 4e étape du Tour du Pays basque) en raison de chutes graves, imposant la réquisition d’ambulances vers les centres hospitaliers les plus proches.

Depuis lors, le débat s’anime sur les responsabilités et les solutions pour en finir avec ces crashs à répétition. Certains évoquent les développements de plus en plus importants (on est passé de 53×11 à 56, 58 voire 60×11 sur certaines courses) qui mènent à des vitesses toujours plus rapides, en attestent les records de vitesse atteints sur Milan-Sanremo, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. D’autres pointent des innovations technologiques qui n’apporteraient pas de sécurité supplémentaire, tels les freins à disques, les cadres plus rigides, les guidons aérodynamiques voire les compteurs GPS, vus comme des “GSM au volant” d’un cycle. Il y a également eu des discussions sur les compléments alimentaires ingurgités, comme la caféine, qui fait un sacré retour dans les pelotons depuis deux saisons, ou les cétones, qui sont censés offrir une meilleure récupération. On a également évoqué le comportement des coureurs, dont certains seraient prompts à la prise de risque maximale pour se placer en tête, alors que d’autres n’auraient pas la formation nécessaire, passant parfois de junior à pro, pour bien gérer la vie en peloton. Enfin, il a été débattu des routes empruntées par les cyclistes, dangereuses en raison de leur irrégularité ou du mobilier urbain qui s’ajoute de plus en plus sur les chaussées secondaires.

Toutes ces raisons pourraient être additionnées pour expliquer cette recrudescence des incidents. Il y a effectivement de tout cela, et chaque explication évoquée peut mener à une solution. Sur le plan technique, l’Union Cycliste Internationale (UCI) pourrait imposer certaines limitations, comme cela se fait chez les juniors par exemple, et demander de ne pas dépasser un certain nombre de dents. La fédération pourrait aussi réguler certaines innovations technologiques, comme elle l’envisage pour les casques de contre-la-montre. Les compteurs et oreillettes pourraient aussi à terme être limités, voire supprimés. Les compléments alimentaires pourraient aussi faire l’objet de certaines interdictions, alors qu’un passage d’un an au moins au niveau des espoirs pourrait être envisagé pour assurer une formation correcte à tout cycliste, surtout à l’heure des équipes de développement des formations du WorldTour, comme l’a proposé le patron de Hagens Berman-Axeon, Axel Merckx. Enfin, les organisations devraient être à nouveau sensibilisées à la nécessité de prendre des routes sécurisées, et si cela n’est possible, de sécuriser et signaler les endroits dangereux du parcours, a contrario de ce qui a été fait dans la descente incriminée au Pays basque. Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez ASO, a également déclaré être favorable à un système de sanctions pour les cyclistes, avec des cartes jaunes et rouges, pour punir les comportements dangereux sur la route.

➡️ Pour recevoir gratuitement notre infolettre tous les lundis après-midi, inscrivez-vous sur ce lien

Autant de solutions qui confirment que le débat est plus qu’ouvert et intéresse toutes les parties. On n’a jamais autant parlé de sécurité depuis cette chute malheureuse. Des améliorations ont évidemment été mises en place au cours des dernières années, notamment après les décès tragiques de Bjorg Lambrecht, d’Antoine Demoitié ou de Gino Mäder. Les organisations de courses sont de plus en plus conscientes des risques pris sur les routes dont elles sont responsables. Mais les drames s’enchaînent… Il est donc salvateur de voir de telles discussions se mettre en place pour assurer la sécurité et la survie des cyclistes. Il manque toutefois une voix qui est restée muette depuis cet incident : l’UCI. Car l’instance est en charge des règlements et a le pouvoir d’imposer de nombreuses propositions évoquées plus haut. Elle n’a évidemment pas vocation à commenter chaque chute, mais vu l’ampleur du débat, elle aurait pu communiquer le fait que des discussions sont en cours avec son programme SafeR et que toutes les propositions envisagées devraient être prises en compte et débattues avec le conseil du cyclisme professionnel qui réunit représentants des cyclistes, des équipes, des organisations de courses. Ici, le silence reste difficile à entendre…

Après une semaine agitée, il reste à espérer que ce débat ne reste pas sans suite. Les chroniques se sont enchaînées, les interviews de cyclistes interpellés se comptent par dizaines, les débats se poursuivent sur les réseaux sociaux. Mais si l’UCI ne décide pas d’aller plus loin que les discussions actuelles, le risque de voir les chutes se multiplier encore dans un futur proche ne fera qu’augmenter. Il est donc temps de taper du poing sur la table et de crier haut et fort les changements nécessaires à une pratique sécurisée et raisonnable du cyclisme sur route. Cela ne pourra qu’aider le sport.

Grégory Ienco


Les nouvelles des derniers jours

  • 🏥 Le Tour du Pays basque a été un coup dur pour de nombreux coureurs, cette semaine, après de multiples chutes. On fait le bilan de l’ensemble des victimes :
    • Le champion de Belgique Remco Evenepoel (Soudal-Quick Step) a été victime de fractures de la clavicule et de l’omoplate droits, pour lesquelles il a été opéré ce week-end, avec succès. Il espère reprendre la compétition au Critérium du Dauphiné, avant son grand objectif, le Tour de France.
    • Le Danois Jonas Vingegaard (Visma-Lease a Bike) a subi une fracture de la clavicule, une contusion pulmonaire, un pneumothorax et souffre de plusieurs côtes cassées. Son objectif reste un retour au Critérium du Dauphiné, avant le Tour de France, malgré des blessures importantes.
    • L’Australien Jay Vine (UAE Team Emirates) a une vertèbre cervicale et deux vertèbres thoraciques cassées, qui n’ont heureusement pas nécessité de neurochirurgie ou de chirurgie spécialisée. Il doit porter une minerve cervicale pour au moins six semaines.
    • Le Belge Steff Cras (TotalÉnergies), déjà peu épargné par les chutes, a subi un pneumothorax et souffre de plusieurs côtes et de deux vertèbres thoraciques cassées. Il sera absent des pelotons pour de longues semaines.
    • L’Américain Sean Quinn (EF Education-EasyPost) souffre d’une commotion cérébrale et d’une fracture du sternum, l’empêchant de reprendre la compétition avant plusieurs semaines.
    • Le Slovène Primoz Roglic (Bora-Hansgrohe) souffre de multiples brûlures et abrasions, et n’a pas encore annoncé son retour en course.
    • Victime d’une chute au lendemain de l’embardée collective touchant les coureurs ci-dessus, l’Espagnol Mikel Landa (Soudal-Quick Step) a dû être hospitalisé où on lui a diagnostiqué une fracture de la clavicule ainsi que deux côtes cassées. Il espère se remettre en vue du Tour de France.
  • 😶 La Suissesse Marlen Reusser (SD Worx-ProTime), victime d’une chute après une dizaine de kilomètres sur le Tour des Flandres, sera absente des pelotons durant quelques semaines, au moins. Victime d’une fracture de la mâchoire droite, elle a également appris, après de plus amples examens en Suisse, qu’elle souffrait de huit dents cassées et d’une fracture des os temporaux, dans le canal auditif. Elle a été opérée dès le mardi suivant le Ronde et doit désormais prendre le temps de se remettre de ces multiples blessures avant de retrouver son vélo.
  • 💪 Victime d’une chute lors de la reconnaissance du contre-la-montre d’ouverture du Tour du Pays basque, sa dernière course de préparation en vue des classiques ardennaises, le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) a dû renoncer à l’épreuve espagnole, malgré l’absence de fracture. Il a subi une blessure à la hanche, visiblement bénigne, puisqu’il a fait une apparition surprise dans la sélection de l’équipe INEOS Grenadiers pour… Paris-Roubaix, le dimanche suivant. Pour sa première participation parmi les pros, et malgré la blessure subie lundi, Pidcock a terminé 17e à un peu plus de six minutes du vainqueur Mathieu van der Poel. Il est désormais attendu sur l’Amstel Gold Race, qu’il avait terminé en deuxième position en 2021, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège.

➡️ Pour recevoir gratuitement notre infolettre tous les lundis après-midi, inscrivez-vous sur ce lien

  • 🤕 Percuté par une voiture à l’entraînement sur l’île espagnole de Tenerife, l’Allemand Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe) a dû être transféré aux soins intensifs de l’hôpital local après avoir subi de lourdes blessures, dont plusieurs côtes cassées et une contusion pulmonaire. Son équipe a confirmé que Kämna est dans un état stable et a pu quitter dimanche les soins intensifs, au côté de membres de sa famille. L’Allemand de 27 ans, huitième de Tirreno-Adriatico cette saison, est attendu sur le prochain Tour de France, si du moins il se rétablit au mieux de ces blessures.
  • 😬 L’Italien Jonathan Milan (Lidl-Trek), qui a chuté dans les premiers kilomètres de Paris-Roubaix, souffre d’une légère commotion cérébrale et de douleurs à la tête, à la nuque et à la hanche, outre quelques abrasions, a annoncé sa formation sur les réseaux sociaux. Il sera au repos pour quelques jours, au moins.
  • ⛑️ Victime de deux chutes en moins d’une heure, dont une spectaculaire après avoir heurté un coussin protecteur sur un terre-plein central, le Belge Laurenz Rex (Intermarché-Wanty) ne souffre finalement d’aucune fracture, a annoncé son équipe sur les réseaux sociaux. Celui qui avait terminé neuvième de Paris-Roubaix l’an dernier va désormais panser ses plaies en vue de ses prochains objectifs, dont une participation au Tour de France.
  • 🛑 Le Britannique Joshua Tarling (INEOS Grenadiers), qui découvrait Paris-Roubaix, a été disqualifié de l’Enfer du Nord en raison d’un bidon collé afin de rentrer sur le peloton après une crevaison. L’image a été captée par la caméra d’hélicoptère, les commissaires ont ensuite confirmé la sanction à l’intéressé, arrêté à plus de 130 kilomètres de l’arrivée.
  • ❌ Le Néerlandais Tim van Dijke (Visma-Lease a Bike) a été déclassé de sa huitième place de Paris-Roubaix en raison d’une attaque à l’intérieur de l’anneau du vélodrome André Pétrieux, lieu d’arrivée de la classique française. Van Dijke ne savait pas que les limites de la piste étaient également considérées par les commissaires comme infranchissables par les coureurs. Il a finalement été classé en 16e position, la dernière du groupe de poursuivants duquel il avait attaqué.
  • ⚽ Le directeur sportif de Visma-Lease a Bike, Merijn Zeeman, présent au sein de l’équipe depuis l’époque Belkin en 2012, a décidé de quitter la formation cycliste à la fin de la saison actuelle pour poursuivre un nouveau job de directeur général du club de football de l’AZ Alkmaar à partir du 1er décembre 2024, en première division néerlandaise. “L’AZ est connu pour son mode de travail spécifique, tant sur le terrain qu’en dehors. Cette culture, cette vision et cette méthode de travail me conviennent parfaitement”, a expliqué Zeeman, l’un des grands artisans de la construction de Visma | Lease a Bike. Il s’agit d’une sacrée perte pour la formation néerlandaise, qui a compté depuis dix ans sur une direction sportive solide. Il s’agira désormais de retrouver du sang neuf pour 2025.
  • 🎢 Le Britannique Mark Cavendish (Astana Qazaqstan Team) continue de traîner sa peine durant cette campagne de classiques, lui qui est absent des courses depuis Milan-Turin. Son équipe a finalement annoncé son forfait pour le Grand Prix de l’Escaut, qu’il avait déjà remporté à trois reprises. Cavendish est “malade depuis Tirreno-Adriatico” et n’a pu encore se remettre à 100%, selon son entraîneur et responsable de la performance chez Astana Qazaqstan Team, Vasilis Anastopoulos. Le sprinter devrait potentiellement faire son retour au Tour de Turquie, du 21 au 28 avril. Il s’y est déjà imposé à onze reprises par le passé. Il est ensuite prévu sur le Tour de Hongrie, début mai.
  • 💻 Trois ans et demi après son arrivée au poste de responsable de l’innovation et de l’e-sport à l’Union Cycliste Internationale (UCI), l’ancien champion du monde de contre-la-montre Michael Rogers a annoncé sur LinkedIn son départ de la fédération internationale, en date du 31 mars. L’information a été confirmée par Cyclingnews (article en anglais).  “Le moment est venu pour moi de faire mes adieux”, a-t-il simplement commenté sur LinkedIn, sans autre explication sur les raisons de ce départ à quatre mois des Jeux olympiques de Paris. Rogers a notamment été en charge de plusieurs dossiers autour de la sécurité, par le biais du projet de sécurisation des courses baptisé SafeR. Il a également planché sur les innovations autour des casques et des vélos, ainsi que sur les nouvelles règles des championnats du monde d’e-cyclisme. Si son successeur n’a pas été désigné pour l’heure, Rogers a confirmé à Cyclingnews que ses tâches seront divisées entre Andrei Krasilnikau et Thibault Gerard en ce qui concerne les équipements, et Jacob Fraser et Sam Greminger en ce qui concerne l’e-sport.

➡️ Pour recevoir gratuitement notre infolettre tous les lundis après-midi, inscrivez-vous sur ce lien

  • 📺 Petite révolution en Flandre : l’E3 Saxo Classic, traditionnelle répétition générale du Tour des Flandres, ne sera pas diffusé sur la télévision publique VRT en 2025. Le diffuseur historique des courses cyclistes a été débordé par sa concurrente privée, VTM, qui a annoncé mardi qu’elle détenait désormais les droits de diffusion de la course WorldTour dès la saison prochaine. Ce n’est toutefois pas une première en Belgique : RTL-TVi, concurrent privé de la RTBF, a annoncé en début d’année avoir obtenu les droits de diffusion des principales courses flamandes, dont l’E3, Gand-Wevelgem ou le Tour des Flandres, à partir de 2025. Des discussions sont toujours en cours en Flandre concernant toutes les classiques organisées par Flanders Classics (Circuit Het Nieuwsblad, Tour des Flandres, Gand-Wevelgem,…). Le contrat avec la VRT est terminé fin 2024 et il se dit que VTM est prête à mettre un important chèque sur la table pour rafler la mise face au groupe public, diffuseur historique de ces épreuves belges.
  • 🦵 Victime d’une lourde chute sur le Tour de Murcie, en janvier dernier, Florian Vermeersch (Lotto-Dstny) se remet toujours doucement de sa fracture du fémur gauche. Il a confié à Sporza (article et interview audio en néerlandais) qu’il poursuit sa revalidation “pas à pas”, et que chaque session avec les médecins se passe mieux. Il espère pouvoir reprendre le vélo à la mi-avril, mais il ne souhaite pas encore donner de date officielle quant à une reprise de la compétition, vu la gravité de sa blessure. “C’est mieux de laisser reposer ma jambe”, indique-t-il encore.
  • 🩺 Toujours parmi les meilleures cyclocrosswomen belges durant l’hiver, Alicia Franck (De Ceuster Bonache Cycling Team) a été opérée à l’aine la semaine dernière afin de la débarrasser d’une douleur qui a perturbé sa dernière saison dans les labourés. La coureuse de 29 ans souffrait de problèmes vasculaires dans les jambes. Si elle ne pourra pas reprendre de suite la compétition sur route, Franck pense être remise à temps pour préparer au mieux la prochaine saison de cyclo-cross, a-t-elle confié à l’agence Belga.
  • 🦶 Les sprinters belges d’Intermarché-Wanty Gerben Thijssen et Arne Marit ont chuté dans les premiers kilomètres du Grand Prix de l’Escaut mercredi. Le premier n’a subi aucune fracture, mais est touché aux ligaments à la cheville et doit au moins se reposer une à deux semaines, avant de reprendre les entraînements en vue du Tour d’Italie. Marit, pour sa part, a subi une fracture du talus, dans la cheville, et doit porter un platre durant une dizaine de jours.
  • 🧎‍♂️ Le Français Elie Gesbert (Arkéa-B&B Hôtels) sera opéré jeudi de l’artère iliaque de la jambe gauche, une blessure qui le gêne depuis le début de la saison, a annoncé son équipe sur les réseaux sociaux. Le coureur de 28 ans sera dès lors absent des pelotons pour une période encore indéterminée. Une telle opération demande habituellement six à huit semaines de repos, hors du vélo.

Le coin promo

  • Découvrez le programme TV complet de ces prochaines semaines en Belgique et en France sur notre page spéciale, mise à jour quotidiennement : c’est à voir sur ce lien.
  • Vous n’avez pas envie de manquer la moindre course sur route en 2024 ? Cela tombe bien, nous non plus. Nous vous proposons donc un outil très pratique : le téléchargement d’un calendrier qui se met automatiquement à jour, que ce soit sur votre ordinateur ou votre téléphone. On vous explique comment installer cela sur cet article.

➡️ Pour recevoir gratuitement notre infolettre tous les lundis après-midi, inscrivez-vous sur ce lien


À lire/écouter/regarder

  • Est-ce qu’un amateur pour terminer le Tour des Flandres dès sa première participation ? L’un des journalistes de GCN a tenté l’expérience en participant à la cyclo du Ronde après un entraînement de huit semaines. Plus de 150 kilomètres et une vingtaine de côtes plus tard, il a finalement réussi un fameux défi ! Même si cela a demandé un sacré effort et beaucoup d’abnégation… GCN a sorti une vidéo d’une vingtaine de minutes (en anglais avec sous-titres en anglais) sur ce défi particulier.

  • L’équipe TotalÉnergies n’a pas marqué ce Paris-Roubaix par sa présence, malgré la bonne performance de Dries Van Gestel, 13e du jour après trois crevaisons. Elle a toutefois proposé une intéressante vidéo dans les coulisses de l’équipe durant Paris-Roubaix, entre les jeunes novices et les expérimentés des pavés.


Les résultats des derniers jours

Route

  • Tour du Pays basque 🇪🇸 (2.UWT)
    • 2e étape (02/04) : Paul Lapeira 🇫🇷 (Decathlon Ag2r La Mondiale Team)
    • 3e étape (03/04) : Quinten Hermans 🇧🇪 (Alpecin-Deceuninck)
    • 4e étape (04/04) : Louis Meintjes 🇿🇦 (Intermarché-Wanty)
    • 5e étape (05/04) : Romain Grégoire 🇫🇷 (Groupama-FDJ)
    • 6e et dernière étape (06/04) : Carlos Rodríguez 🇪🇸 (INEOS Grenadiers)
    • Classement général : Juan Ayuso 🇪🇸 (UAE Team Emirates)
  • Région Pays de la Loire Tour 🇫🇷 (2.1)
    • 1re étape (02/04) : Marijn van den Berg 🇳🇱 (EF Education-EasyPost)
    • 2e étape (03/04) : Ewen Costiou 🇫🇷 (Arkéa-B&B Hôtels)
    • 3e étape (04/04) : Alberto Dainese 🇮🇹 (Tudor Pro Cycling Team)
    • 4e et dernière étape (05/04) : Marijn van den Berg 🇳🇱 (EF Education-EasyPost)
    • Classement général : Marijn van den Berg 🇳🇱 (EF Education-EasyPost)
  • Tour de Thaïlande masculin 🇹🇭 (2.1)
    • 2e étape (02/04) : Muhammad Nur Aiman Bin Rosli 🇲🇾 (Terengganu Cycling Team)
    • 3e étape (03/04) : Peerapol Chawchiangkwang 🇹🇭 (Thailand Continental Cycling Team)
    • 4e étape (04/04) : Jesse Ewart 🇮🇪 (Terengganu Cycling Team)
    • 5e étape (05/04) : Nati Samansanti 🇹🇭 (Grant Thornton Cycling Team)
    • 6e et dernière étape (06/04) : Nick Kergozou de la Boessiere 🇳🇿 (St George Continental Cycling Team)
    • Classement général : Adne van Engelen 🇳🇱 (Roojai Insurance)
  • Grand Prix de l’Escaut – Femmes 🇧🇪 (1.Pro)
    • 03/04 : Lorena Wiebes 🇳🇱 (SD Worx-ProTime)
  • Grand Prix de l’Escaut – Hommes 🇧🇪 (1.Pro)
    • 03/04 : Tim Merlier 🇧🇪 (Soudal-Quick Step)
  • Paris-Roubaix Femmes 🇫🇷 (1.WWT)
    • 06/04 : Lotte Kopecky 🇧🇪 (SD Worx-ProTime)

  • Paris-Roubaix – Hommes 🇫🇷 (1.UWT)
    • 07/04 : Mathieu van der Poel 🇳🇱 (Alpecin-Deceuninck)

  • Région Pays de la Loire Tour – Féminin 🇫🇷 (1.2)
    • 03/04 : Michaela Drummond 🇳🇿 (Arkéa-B&B Hôtels Women)
  • Circuit des Ardennes 🇫🇷 (2.2)
    • 1re étape (04/04) : André Drege 🇳🇴 (Team Coop-Repsol)
    • 2e étape (05/04) : Thibaud Gruel 🇫🇷 (Groupama-FDJ Continental)
    • 3e étape (06/04) : Federico Savino 🇮🇹 (Soudal-Quick Step Devo Team)
    • 4e et dernière étape (07/04) : Joseph Blackmore 🇬🇧 (Israel Premier Tech Academy)
    • Classement général : Joseph Blackmore 🇬🇧 (Israel Premier Tech Academy)
  • Tour de Mersin 🇹🇷 (2.2)
    • 1re étape (04/04) : Dawit Yemane 🇪🇷 (Bike Aid)
    • 2e étape (05/04) : Roman Duckert 🇩🇪 (Team Storck-Metropol Cycling)
    • 3e étape (06/04) : Benjamin Prades 🇪🇸 (VC Fukuoka)
    • 4e et dernière étape (07/04) : Sergey Rostovtsev 🇷🇺 (Sakarya BB Pro Team)
    • Classement général : Marcin Budziński 🇵🇱 (Mazowsze Serce Polski)
  • Jamaica International Cycling Classic 🇯🇲 (2.2)
    • 1re étape (05/04) : Wilmar Paredes 🇨🇴 (Team Medellín)
    • 2e étape (06/04) : Christian Leandro Tamayo 🇨🇴 (Team Medellín)
    • 3e et dernière étape (07/04) : Christian Leandro Tamayo 🇨🇴 (Team Medellín)
    • Classement général : Wilmar Paredes 🇨🇴 (Team Medellín)
  • Giro del Belvedere 🇮🇹 (1.2U)
    • 01/04 : Gal Glivar 🇸🇮 (UAE Team Emirates Gen Z)
  • GP Palio del Recioto 🇮🇹 (1.2U)
    • 02/04 : Alessandro Pinarello 🇮🇹 (VF Group-Bardiani CSF-Faizanè)
  • Paris-Roubaix Espoirs 🇫🇷 (1.2U)
    • 07/04 : Tim Torn Teutenberg 🇩🇪 (Lidl Trek Future Racing)
  • Trophée Piva 🇮🇹 (1.2U)
    • 07/04 : Pavel Novák 🇨🇿 (Team MBH Bank Colpack Ballan)

L’agenda des prochains jours

Mardi 9 avril

  • Tour des Abruzzes 🇮🇹 (2.1) – 1re étape
    • Vasto > Pescara (161 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 13h50 sur Eurosport 2 et Eurosport.com
  • Tour de Thaïlande féminin 🇹🇭 (2.1) – 2e étape

Mercredi 10 avril

  • Flèche Brabançonne – Femmes 🇧🇪 (1.Pro)
    • Lennik > Overijse (134,9 km)
    • Liste des partantes
    • 📺 Direct dès 12h30 sur Pickx Live et Pickx.be
  • Flèche Brabançonne – Hommes 🇧🇪 (1.Pro)
    • Louvain > Overijse (195,2 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 14h00 sur Tipik, RTBF Auvio, VRT 1 et Sporza.be, dès 15h05 sur La Chaîne L’Équipe, et dès 15h45 sur Eurosport 2 et Eurosport.com
  • Tour des Abruzzes 🇮🇹 (2.1) – 2e étape
    • Alanno > Magliano de Marsi (161 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 13h50 sur Eurosport 2 et Eurosport.com
  • Tour de Thaïlande féminin 🇹🇭 (2.1) – 3e et dernière étape
  • Tour du Loir-et-Cher 🇫🇷 (2.2) – 1re étape

Jeudi 11 avril

  • Tour des Abruzzes 🇮🇹 (2.1) – 3e étape
    • Pratola Peligna > Prati di Tivo (163 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 13h50 sur Eurosport 2 et Eurosport.com
  • Tour du Loir-et-Cher 🇫🇷 (2.2) – 2e étape

Vendredi 12 avril

  • Tour des Abruzzes 🇮🇹 (2.1) – 4e et dernière étape
    • Montorio al Vomano > L’Aquila (173 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 13h50 sur Eurosport 2 et Eurosport.com
  • Classic Grand Besançon Doubs 🇫🇷 (1.1)
    • Besançon > Montfaucon (171,3 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 13h30 sur La Chaîne L’Équipe
  • Tour du Loir-et-Cher 🇫🇷 (2.2) – 3e étape

Samedi 13 avril

  • Tour du Jura 🇫🇷 (1.1)
    • Domblans > Mont Poupet (175,9 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 11h40 sur La Chaîne L’Équipe
  • Tour du Loir-et-Cher 🇫🇷 (2.2) – 4e étape
  • Liège-Bastogne-Liège Espoirs 🇧🇪 (1.2U)

VTT

  • Coupe du monde de VTT #1 à Mairiporã 🇧🇷 (CDM)
    • Short-track femmes et hommes
    • 📺 Direct dès 16h45 sur Eurosport 2 et Eurosport.com

Dimanche 14 avril

  • Amstel Gold Race – Femmes 🇳🇱 (1.WWT)
    • Maastricht > Berg en Terbijt (158,9 km)
    • Liste des partantes
    • 📺 Direct dès 13h00 sur Tipik, RTBF Auvio, France 3, France.tv, Eurosport 2 et Eurosport.com, et dès 13h30 sur VRT 1 et Sporza.be
  • Amstel Gold Race – Hommes 🇳🇱 (1.UWT)
    • Maastricht > Berg en Terbijt (255,2 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 14h00 sur La Une et RTBF Auvio, dès 14h30 sur VRT 1, Sporza.be, France 3, France.tv, Eurosport 2 et Eurosport.com
  • Tour du Doubs 🇫🇷 (1.1)
  • Grand Prix féminin de Chambéry 🇫🇷 (1.1)
  • Tour du Loir-et-Cher 🇫🇷 (2.2) – 5e et dernière étape
  • Trophée Città di San Vendemiano 🇮🇹 (1.2U)

VTT

  • Coupe du monde de VTT #1 à Mairiporã 🇧🇷 (CDM)
    • Cross-country femmes et hommes
    • 📺 Direct dès 17h15 sur Eurosport 2 et Eurosport.com

Lundi 15 avril

  • Tour des Alpes 🇮🇹 (2.1) – 1re étape
    • Egna > Cortina (133,3 km)
    • Liste des partants
    • 📺 Direct dès 13h30 sur Eurosport 1 et Eurosport.com, et dès 13h40 sur La Chaîne L’Équipe

Merci pour votre lecture !

On vous retrouve la semaine prochaine dans votre boîte aux lettres numérique !

N’hésitez pas à partager cette infolettre avec vos proches et à nous suivre sur CyclismeRevue.be ainsi que nos réseaux sociaux pour ne rien manquer de l’actualité cycliste 🚴

➡️ Pour recevoir gratuitement notre infolettre tous les lundis après-midi, inscrivez-vous sur ce lien

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Mathieu van der Poel, victime de jet de bières et d'huées sur le Vieux Quaremont, lors du Tour des Flandres 2024 - Photo : capture Eurosport

L’infolettre du 1er avril 2024 : et si on envisageait un code de bonne conduite pour les supporters ?

Article suivant

La Coupe du monde de cyclo-cross 2024/2025 réduite à douze épreuves en deux mois

Articles similaires
Capture d'écran du site du Telegraph sur l'interview de Lizzie Banks

L’infolettre du 27 mai 2024 : présumée coupable, le long combat de Lizzy Banks pour prouver son innocence

Cette semaine, on fait le bilan d’un Tour d’Italie qui n’a pas brillé par son suspense pour le classement général, mais qui a tout de même offert quelques moments de grand spectacle, notamment dans la lutte pour les étapes. On découvre également le récit de la Britannique Lizzy Banks, blanchie d’un contrôle positif dont elle a dû se défendre durant neuf mois et demi.
Lire plus
Total
0
Share