Lotto-Soudal Ladies confirme son effectif pour 2019 et l’arrivée chez les espoirs de Cameron Vandebroucke

L’équipe Lotto-Soudal Ladies poursuivra en 2019 avec 13 coureuses, et annonce l’arrivée de quatre cyclistes, parmi lesquelles la championne du monde Gran Fondo 35-40 ans Marie Dessart, devenue professionnelle à 37 ans.

Si le peloton féminin continue à être décimé au fil des annonces de disparition d’équipes en vue de la prochaine saison, certaines structures, soutenues par des partenaires solides, poursuivent leur travail, tant chez les professionnels que chez les espoirs, pour assurer la pérennité de ce sport. Lotto-Soudal, qui a lancé une section féminine de son équipe depuis 2007, continue ainsi pour une treizième saison sur les courses réservées aux dames et permet depuis trois ans à plusieurs espoirs de bénéficier du soutien d’une formation professionnelle pour grandir au fil des saisons. En 2019, trois cyclistes bénéficieront donc de cette aide dans l’équipe de développement féminine de la Loterie Nationale belge : Emke De Keyser, 15 ans et qui a réussi à se classer dans plusieurs Top 10 pour sa première année chez les débutantes, Julie Roelandts, 15 ans et soutenue depuis trois saisons par la formation chez les aspirantes et débutantes, et… Cameron Vandenbroucke, 19 ans et fille de l’ancien coureur Frank Vandenbroucke.

« Pas à pas »

Cette dernière a débuté le cyclisme de manière plus professionnelle en 2018, sans grand résultat encore, et va donc se lancer sur des kermesses en 2019. L’objectif est avant tout pour l’Hennuyère de connaître les rudiments du cyclisme pro avec la structure belge. « Je veux d’abord apprendre à évoluer. L’objectif est d’être prête, à terme, à participer à des courses UCI. Toujours à mon rythme, pas à pas. Mais cela me motive énormément, en vue du futur. Je ne pouvais pas mieux être que dans cette équipe », affirme-t-elle dans Het Laatste Nieuws. Cameron Vandenbroucke a en effet un nom bien connu du cyclisme et risque de devoir faire face à toutes les comparaisons avec son père, malheureusement décédé en 2009. Mais la coureuse de Ploegsteert a des ressources et a prouvé ses qualités athlétiques en course à pied. Il reste désormais à grandir sur un vélo, désormais.

Au sein de l’effectif professionnel de Lotto-Soudal Ladies, quatre départs sont annoncés : les Belges Isabelle Beckers (sans équipe annoncée), Valerie Demey (vers CCC), la Française Anabelle Dréville (sans équipe annoncée), et la Néerlandaise Marjolein van’t Geloof (sans équipe annoncée). La formation belge semble surtout s’être renforcée vu l’arrivée de quatre autres coureuses pour 2019. La Vietnamienne Thi That Nguyen, 21 ans, qui a remporté Dwars door het Westhoek cette saison, arrive pour les sprints et courses d’un jour, tout comme la Néerlandaise Danique Braam, 23 ans. La Britannique Dani Christmas (30 ans), qui a remporté cette année le Kreiz Breizh féminin, sera également attendue pour les courses vallonnées, alors que la Belge Marie Dessart, championne du monde Gran Fondo chez les 35-40 ans, découvrira donc le monde professionnel à 37 ans, avec l’espoir de faire sa place.

Les leaders de la formation resteront donc l’ancienne championne du monde de la course à l’américaine Lotte Kopecky ainsi que la championne de Belgique sur route Annelies Dom.

L’effectif de Lotto-Soudal Ladies en 2019 : Danique Braam (P-B), Alana Castrique (Bel), Dani Christmas (G-B), Demi de Jong (P-B), Marie Dessart (Bel), Annelies Dom (Bel), Chantal Hoffmann (Lux), Lotte Kopecky (Bel), Puck Moonen (P-B), Thi That Nguyen (Vie), Julie Van De Velde (Bel), Kelly Van den Steen (Bel), Fenna Vanhoutte (Bel).

Photo : UEC

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest