Championnats du monde de cyclisme sur piste : onze Belges seront à Apeldoorn du 28 février au 4 mars

Onze pistards belges ont obtenu un billet pour les prochains championnats du monde de cyclisme sur piste, disputés du 28 février au 4 mars à Apeldoorn, aux Pays-Bas. L’objectif sera évidemment de faire aussi bien qu’à l’occasion de la dernière campagne durant laquelle les cyclistes du plat pays avaient engrangé quatre médailles, dont une en or.

Jolien d’Hoore et Lotte Kopecky, tenantes du titre mondial sur la course à l’américaine, seront ainsi attendues pour décrocher une nouvelle breloque dorée après cette victoire engrangée l’an dernier à Hong Kong, sur une discipline seulement créée l’an dernier pour les dames. Les deux spécialistes belges du sprint partiront encore avec le statut de favorites sur cette épreuve particulière, durant laquelle le binôme devra faire preuve de solidarité et de précision.

Elles ne seront évidemment pas seules à viser le maillot arc-en-ciel, mais au vu des prétendantes annoncées, elles représenteront les grandes chances belges pour ce week-end prolongé. Nicky Degrendele sera aussi attendue sur le keirin, sur lequel elle avait obtenu une médaille de bronze en 2017. Mais il lui faudra afficher une grande force de caractère pour arracher ce résultat qui semblait déjà inespéré l’an dernier.

Chez les messieurs, Moreno De Pauw et Kenny De Ketele seront encore une fois attendus avec attention sur les épreuves dites d’endurance. Les deux coureurs seront associés, comme durant la majorité de la saison hivernale sur piste, pour la course à l’américaine, épreuve qu’ils ont déjà conquis en 2012 et sur laquelle ils ont encore glané le bronze l’an dernier. Kenny De Ketele aura également une chance de briller sur la course aux points, sur laquelle il avait obtenu l’argent à Hong Kong. Et attention aux jeunes Lindsay De Vylder (22 ans) et Robbe Ghys (21 ans), avides de succès malgré leur expérience réduite.

La sélection belge :

Vitesse dames : Nicky Degrendele

Endurance dames : Gilke Croket, Jolien D’Hoore, Annelies Dom, Lotte Kopecky et Saartje Vandenbroucke.

Endurance messieurs : Kenny De Ketele, Moreno De Pauw, Lindsay De Vylder, Robbe Ghys et Sasha Weemaes.

Photo : archive UEC

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest