Le Tour de France 2025 partira de Lille : les parcours des trois premières étapes

Le Tour de France 2025 partira des Hauts-de-France pour trois étapes sur des routes vallonnées ou bordées par le vent.
Carte - Grand Départ Tour de France 2025
La carte du Grand Départ du Tour de France 2025 dans le nord de la France – Crédit : ASO

C’est un secret de polichinelle qui a été officialisé jeudi : la 112e édition du Tour de France, prévue en juillet 2025, démarrera de la région des Hauts-de-France, et plus particulièrement de son chef-lieu, Lille. Après une édition drastiquement tournée vers le sud en raison d’un départ d’Italie et d’une arrivée exceptionnellement déplacée à Nice, Amaury Sport Organisation (ASO) avait à cœur de déménager la caravane dans le nord de l’Hexagone pour retrouver un certain équilibre géographique. Un équilibre purement français, comme l’a confirmé au micro de la RTBF Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez ASO : “En 2025, on veut rester totalement en France”. Même si les coureurs passeront à quelques centaines de mètres de la frontière belge lors de son escapade septentrionale, ils resteront bien en France tout au long de cette 112e édition. Ce qui explique ces trois premières étapes et la confirmation que le peloton filera dans un autre coin du pays après son départ d’Amiens sur la quatrième étape.

Qui dit Nord, dit pavés pour beaucoup d’amateurs de cyclisme. Mais ASO a évité l’écueil habituel de ce passage redouté par le peloton juillettiste. Les chemins miniers seront évités, au profit des bosses du Boulonnais ou des chaussées soufflées par Éole, non loin de la mer. Il y aura donc quand même des airs de classiques sur ces routes sur lesquelles des centaines de milliers de passionné·e·s seront attendu·e·s. Les Hauts-de-France ont déjà prouvé à de nombreuses reprises leur ferveur pour le cyclisme, et avec la frontière belge à côté, le public n’en sera que plus fourni encore. Mais à quoi ressembleront les trois premières étapes de ce Tour de France ? L’organisation a dévoilé les cartes de ces premières journées de course qui s’annoncent nerveuses.

1re étape – Samedi 5 juillet 2025 : Lille Métropole > Lille Métropole (185 km)

Comme en 1960 et 1994, Lille accueillera le grand départ du Tour de France. Après une parade dans le centre de la métropole et sa proche banlieue, le peloton traversera Lens, Béthune, Hazebrouck ou encore Armentières, avec des passages sur les courtes côtes de Notre-Dame-de-Lorette, de Cassel (et ses fameux pavés) et de Mont Noir, que les habitués de Gand-Wevelgem connaissent bien. Les coureurs ne vont cesser de frôler la frontière belge sur des routes longilignes avant un final plus tortueux à l’approche de Lille. Au bout de 185 kilomètres, les sprinters auront une opportunité d’obtenir le premier maillot jaune de l’épreuve, pour la première fois depuis 2020, comme le souligne l’organisation. Le dernier kilomètre sera en ligne droite, non loin de la citadelle lilloise. Tout est donc prêt pour un emballage massif royal.

Carte - 1re étape - Tour de France 2025 Profil - 1re étape - Tour de France 2025

2e étape – Dimanche 6 juillet 2025 : Lauwin-Planque > Boulogne-sur-Mer (209 km)

La petite commune de Lauwin-Planque, aux abords de Douai, accueillera le départ de cette étape vallonnée qui comptera plus de 200 kilomètres et 2 500 mètres de dénivelé. Les regards se porteront principalement sur les collines de l’Artois et du Boulonnais, en fin d’étape. Les trente derniers kilomètres proposeront les principales difficultés de la journée avec un enchaînement de vallons : la côte du Haut Pichot, à savoir le Mont Violette près d’Hardelot (1 km à 10%), la côte de Saint-Étienne-au-Mont ou Mont d’Écault (900 m à 11%) et la côte d’Outreau (900 m à 11%). Et cela ne s’arrête pas là : l’arrivée à Boulogne-sur-Mer se fera au bout d’une dernière côte non répertoriée de près d’un kilomètre autour de 6% de moyenne. Ce final sera donc bien plus explosif que celui réglé par Peter Sagan en 2012.

Carte - 2e étape - Tour de France 2025 Profil - 2e étape - Tour de France 2025

3e étape – Lundi 7 juillet 2025 : Valenciennes > Dunkerque (172 km)

Retour en région lilloise pour le départ de cette troisième étape, du côté de Valenciennes. Le peloton suivra une partie du parcours de Paris-Roubaix jusqu’à Mons-en-Pévèle, mais évitera soigneusement les pavés. Il passera plutôt par Béthune (encore une fois), Isbergues, Cassel (via un autre versant) et fera face dans les trente derniers kilomètres à de larges chaussées longilignes qui seront certainement bordées par le vent. L’organisation espère en tout cas voir des bordures se former. À moins que les sprinters restent ensemble jusqu’au bout pour une nouvelle joute à Dunkerque. Avant de repartir le lendemain, depuis Amiens, vers une région encore inconnue. Même si les bruits de couloir font déjà état de possibles passages par la Normandie et la Bretagne, oubliés ces dernières années. Pour en apprendre plus, il faudra attendre… octobre 2024 et la prochaine présentation du parcours du Tour 2025.

Carte - 3e étape - Tour de France 2025 Profil - 3e étape - Tour de France 2025

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article

RTL diffusera sept cyclo-cross de Golazo cet hiver (mise à jour)

Article suivant
16 Wout van Aert, Tom Pidcock et Mathieu Van der Poel - Hommes Cyclo-cross de Gavere 2022 - Alain Vandepontseele

Renoncer, une nécessité pour éviter la surchauffe

Articles similaires
Le Belge Amaury Capiot (Arkéa-B&B Hôtels) gagne au sprint la 4e étape du Tour d'Oman 2024 - Photo : ASO/Oman Cycling Association/Thomas Maheux

Tour d’Oman : le résumé de la 4e étape en vidéo

Découvrez le résumé de la 4e étape du Tour d'Oman 2024, raccourcie en raison de la météo et remportée par le Belge Amaury Capiot (Arkéa-B&B Hôtels) devant le Néerlandais Ide Schelling (Astana Qazaqstan Team) et l'Italien Davide De Pretto (Team Jayco-AlUla). Le Néo-Zélandais Finn Fischer-Black (UAE Team Emirates) a pour sa part récupéré la tête du classement général avant la dernière étape.
Lire plus
Total
0
Share