Championnats d’Europe de VTT à Krynica : De Froidmont sixième, Dutilleux seizième

Les titres européens de VTT cross-country étaient distribués ce dimanche dans le cadre des Jeux européens, en Pologne. Avec des satisfactions pour les Belges francophones sélectionnés à Krynica.

Pendant que les spécialistes de la route s’écharpaient aux quatre coins du monde pour un titre national, les habitués des bois s’affrontaient ce dimanche à Krynica, en Pologne, pour les épreuves des Jeux européens, qui faisaient office de championnats d’Europe de cross-country. Sur un tracé technique et exigeant dans la forêt polonaise, les Belges ont connu des fortunes diverses, en raison principalement d’une course très rude avec la pluie en invitée, tant chez les femmes que chez les hommes.

La championne de Belgique Emeline Dutilleux a atteint son objectif de Top 20 grâce à un bon départ et une bonne gestion des efforts. « J’ai pris un bon départ et j’ai pu main tenir un rythme constant », confie-t-elle à l’agence Belga. « Je ne me suis jamais mise dans le rouge, et j’en avais encore dans les jambes dans le dernier tour. Je termine tout juste en dehors du Top 15, j’en suis très satisfaite ». Car derrière, certaines favorites ont souffert, à l’image de la quadruple championne du monde Pauline Ferrand-Prévot, seulement 19e à l’arrivée, à près de cinq minutes de la vainqueure néerlandaise Puck Pieterse, qui s’affirme cette saison comme l’une des prochaines favorites des Jeux Olympiques. « Je me sentais très bien aujourd’hui », ajoute Dutilleux. « Ce résultat me donne confiance pour 2024. Les Jeux sont mon objectif ultime », se réjouit l’Hennuyère de 23 ans, seule Belge au classement après l’abandon de Githa Michiels, sa rivale pour une qualification olympique.

Results powered by FirstCycling.com

Sur la course masculine, la Belgique ne manquait pas d’atouts. Sur une épreuve finalement dominée dans le final par l’ancien champion du monde espoir, le Roumain Vlad Dascalu, Pierre De Froidmont, 26 ans, a confirmé sa régularité dans le Top 10 mondial en enregistrant une sixième place. Le Reidois s’est dit « très heureux » de cette performance. « Jusqu’au dernier tour, je me suis battu pour le podium. J’y ai cru. Mais en fait, je me suis accroché presque tout le temps pour ne pas être lâché et cela demande de l’énergie », commente-t-il à l’agence Belga. « J’étais à la limite depuis un moment et, à l’approche du dernier tour, je me suis dit qu’il fallait s’accrocher le plus possible. Mais en soi, je n’étais plus tout à fait dans le coup ». De Froidmont admet « une progression » depuis un an. « Je suis encore jeune, j’ai encore de belles années devant moi », admet celui qui se replace comme le n°1 belge en vue des Jeux Olympiques de Paris.

Le quintuple champion de Belgique Jens Schuermans espérait pour sa part un Top 10, mais a dû se contenter d’une 21e place. « Ce n’est pas ce que j’étais venu chercher. Mais je n’ai pas eu une super journée et je n’avais pas les jambes », a-t-il admis. Clément Horny s’est pour sa part rassuré après un début de saison très difficile, loin des meilleurs. Il termine 33e : « Avec mon entraîneur, j’ai essayé de trouver, par des tests de dernière minute, ce qui n’allait pas et comment nous pouvions y remédier. C’est donc très positif que la course se soit bien déroulée. Je termine devant des gars qui font ça à plein temps, ce qui n’est pas mon cas », se rassure le Louviérois de 22 ans. Des résultats belges d’autant plus encourageants que ce mois de juin est particulièrement lourd avec deux manches de Coupe du monde et ces championnats d’Europe à enchaîner. Avant une nouvelle manche de Coupe du monde le week-end prochain.

Results powered by FirstCycling.com

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article

Championnats de Belgique : Kopecky et Evenepoel, des évidences loin d’être évidentes

Article suivant

David Lappartient, un homme aux multiples casquettes, au grand dam de l’UCI ?

Articles similaires
Le Belge Amaury Capiot (Arkéa-B&B Hôtels) gagne au sprint la 4e étape du Tour d'Oman 2024 - Photo : ASO/Oman Cycling Association/Thomas Maheux

Tour d’Oman : le résumé de la 4e étape en vidéo

Découvrez le résumé de la 4e étape du Tour d'Oman 2024, raccourcie en raison de la météo et remportée par le Belge Amaury Capiot (Arkéa-B&B Hôtels) devant le Néerlandais Ide Schelling (Astana Qazaqstan Team) et l'Italien Davide De Pretto (Team Jayco-AlUla). Le Néo-Zélandais Finn Fischer-Black (UAE Team Emirates) a pour sa part récupéré la tête du classement général avant la dernière étape.
Lire plus
Total
0
Share