Critérium du Dauphiné 2022 : notre présentation complète de la 74e édition

Parcours, favoris, partants… : découvrez toutes les infos sur la 74e édition du Critérium du Dauphiné, disputée du 5 au 12 juin 2022.
Affiche - Critérium du Dauphiné 2022
L’affiche de la 74e édition du Critérium du Dauphiné. – Photo : ASO

Le parcours

1re étape – Dimanche 5 juin 2022 : La Voulte-sur-Rhône > Beauchastel (191,8 km)

Départ réel : 10h20
Arrivée : entre 14h36 et 15h01

Les difficultés du jour :
Km 19,5 – 2e cat. : Col de Leyrisse (9,9 km à 4,2% de moyenne)
Km 41 – 3e cat. : Côte des Baraques (3,3 km ) 6,6%)
Km 93,1 – 3e cat. : Côte du Chambon de Bavas (4,7 km à 5,2%)
Km 155,8 – 3e cat. : Côte du Chambon de Bavas (4,7 km à 5,2%)

2e étape – Lundi 6 juin 2022 : Saint-Péray > Brives-Charensac (169,8 km)

Départ réel : 12h35
Arrivée : entre 16h26 et 16h50

Les difficultés du jour :
Km 56,2 – 3e cat. : Côte de Désaignes (5 km à 4,3% de moyenne)
Km 63,5 – 3e cat. : Côte de Saint-Agrève (5,6 km à 4,7%)
Km 109,8 – 2e cat. : Col de Mézilhac (11,6 km à 4,1%)
Km 160,8 – 4e cat. : Côte de Rohac (1,2 km à 5,9%)

3e étape – Mardi 7 juin 2022 : Saint-Paulien > Chastreix-Sancy (169 km)

Départ réel : 12h30
Arrivée : entre 16h26 et 16h50

Les difficultés du jour :
Km 44,7 – 3e cat. : Côte de Saint-Vert (3,5 km à 6,5% de moyenne)
Km 136,4 – 4e cat. : Côte de Besse-en-Chandesse (1,2 km à 6%)
Km 169 – 2e cat. : Chastreix-Sancy (6,2 km à 5,6%)

4e étape – Mercredi 8 juin 2022 : Montbrison > Château de la Bastie d’Urfé (31,9 km – CLM individuel)

Premier départ : vers 13h05
Dernière arrivée : vers 16h37

5e étape – Jeudi 9 juin 2022 : Thizy-les-Bourgs > Chaintré (162,3 km)

Départ réel : 12h50
Arrivée : entre 16h26 et 16h47

Les difficultés du jour :
Km 27,9 – 3e cat. : Col des Ecorbans (4,2 km à 5,6% de moyenne)
Km 52,3 – 2e cat. : Côte de Dun (4,9 km à 6,8%)
Km 138,2 – 4e cat. : Col du Bois Clair (2,7 km à 3,7%)
Km 149,6 – 4e cat. : Côte de Vergisson (1,8 km à 4,8%)

6e étape – Vendredi 10 juin 2022 : Rives > Gap (196,5 km)

Départ réel : 11h35
Arrivée : entre 16h22 et 16h54

Les difficultés du jour :
Km 41,6 – 4e cat. : Côte de Sainte-Eulalie-en-Royans (2 km à 4,4% de moyenne)
Km 50,2 – 3e cat. : Côte des Grands Goulets (5,8 km à 4,7%)
Km 74,3 – 2e cat. : Col de Rousset (6,6 km à 5%)
Km 138,7 – 2e cat. : Col de Cabre (9,1 km à 4,6%)

7e étape – Samedi 11 juin 2022 : Saint-Chaffrey > Vaujany (134,8 km)

Départ réel : 13h05
Arrivée : entre 16h45 et 17h11

Les difficultés du jour :
Km 26,5 – Hors-cat. : Col du Galibier (23 km à 5,1% de moyenne)
Km 103,9 – Hors-cat. : Col de la Croix de Fer (29 km à 5,2%)
Km 134,8 – 2e cat. : Vaujany (5,7 km à 7,2%)

8e étape – Dimanche 12 juin 2022 : Saint-Alban-Leysse > Col de Solaison (138,8 km)

Départ réel : 13h05
Arrivée : entre 16h40 et 17h08

Les difficultés du jour :
Km 8,8 – 1re cat. : Col de Plainpalais (8,8 km à 6,5% de moyenne)
Km 30,8 – 3e cat. : Col de Leschaux (7,9 km à 4,5%)
Km 100,5 – 1re cat. : Col de la Colombière (11,8 km à 5,8%)
Km 138,8 – Hors-cat. : Plateau de Solaison (11,3 km à 9,2%)

Les favoris

Classement général

Vu la domination de l’équipe ces dix dernières années, INEOS Grenadiers pouvait s’annoncer logiquement comme l’un des groupes à suivre sur ces routes montagneuses du Dauphiné. La formation britannique est devenue experte des courses par étapes, enchaînant les leaders sur les listes de départ. Pourtant, cette saison, l’équipe ne bénéficiera pas de la même aura sur le Dauphiné. Les principaux leaders préfèrent les routes suisses et l’équipe arrive donc entre l’Auvergne et les Alpes avec un groupe costaud mais qui ne truste pas les premiers rangs des pronostics. Le Britannique Tao Geoghegan Hart, vainqueur du Tour d’Italie 2020 reconverti en équipier-modèle en altitude, et le Polonais Michal Kwiatkowski ne doivent évidemment pas être sous-estimés vu leur palmarès. Ils auront toutefois fort à faire sur ces étapes aux profils escarpés.

Surtout au vu de la force de frappe d’une autre équipe habituée des épreuves par étapes montagneuses ces dernières années : la Jumbo-Visma. Les “abeilles” (en référence aux couleurs principales de leur maillot) se présenteront avec une majeure partie de l’effectif prévu pour le Tour de France. Le Slovène Primoz Roglic sera attendu aux avant-postes avec l’espoir que sa blessure au genou contractée en avril est bien rétablie. Il sera accompagné du Danois Jonas Vingegaard, toujours discret depuis le début de la saison, du Néerlandais Steven Kruijswijk, de l’Australien Rohan Dennis, apparu en difficulté dans le final du Tour de Romandie, et du Belge Tiesj Benoot, attendu au tournant après un printemps bousculé par les maladies. Ce sera donc du sérieux en montagne, l’équipe néerlandaise devra prendre ses responsabilités pour accrocher une première victoire sur le Dauphiné.

Autre équipe apparue en verve sur les épreuves d’une semaine ou même sur le récent Giro, la Bahrain Victorious aura également des ambitions avec l’Australien Jack Haig comme leader attendu tant sur ce Dauphiné que sur le prochain Tour de France. Avec l’attaquant belge Dylan Teuns et le grimpeur espagnol Pello Bilbao, récent cinquième du Giro, l’équipe aura les armes pour créer un feu d’artifices sur les profils proposés, idéaux pour les tempéraments offensifs. L’équipe UAE Team Emirates ne sera pas en reste avec le jeune Espagnol Juan Ayuso, cinquième du Tour de Catalogne et quatrième du Tour de Romandie, et l’Américain Brandon McNulty comme principaux pions de cette course au maillot jaune.

La Groupama-FDJ comptera cette année sur le grimpeur français David Gaudu, récent troisième de la difficile Mercan’Tour Classic, et sur l’Australien Michael Storer pour mettre la pression en montagne. L’objectif sera le même pour la Movistar avec les grimpeurs espagnols Enric Mas et Carlos Verona comme leaders annoncés. Toujours au rayon des outsiders à surveiller, l’équipe Bora-Hansgrohe, en réussite sur le Tour d’Italie, comptera sur le Néerlandais Wilco Kelderman, s’il tient encore sa condition du Giro, et l’Autrichien Patrick Konrad, à l’aise sur ce type de tracé. L’Australien Ben O’Connor (Ag2r Citroën Team), qui tient à confirmer en cette première moitié de saison ses belles dispositions du dernier Tour de France, est également à citer, tout comme le Français Warren Barguil (Arkéa-Samsic), l’Ukrainien Mark Padun (EF Education-EasyPost), surprenant des deux étapes-reines de l’édition 2021, ou le Danois Tobias Johannessen (Uno-X).

Sprinters

Vu le profil particulièrement montagneux de cette 74e édition du Dauphiné, les sprinters ne se sont pas affolés pour s’inscrire sur la liste des partants de l’épreuve française. Le champion de Belgique Wout van Aert (Jumbo-Visma) fera office de favori par son profil tout-terrain qui aide à franchir les côtes, les cols et les éventuels coups de bordure. Il sera difficile de faire face à la force du coureur belge, qui retrouve la compétition depuis sa troisième place à Liège-Bastogne-Liège. D’autres profils tout-terrain seront toutefois présents pour tenter de bousculer le champion noir-jaune-rouge.

Le Britannique Ethan Hayter (INEOS Grenadiers) tentera de poursuivre sa série victorieuse en WorldTour après sa victoire d’étape sur le Tour de Romandie. Le Belge Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) sera également attendu en cas d’arrivée massive, alors que le coureur le plus véloce dans la plaine sera certainement le Néerlandais Dylan Groenewegen (BikeExchange-Jayco), l’un des seuls purs sprinters du plateau.

La liste des partants : cliquez ici pour découvrir la liste des partants

Le palmarès :
2013 Christopher Froome (G-B)
2014 Andrew Talansky (USA)
2015 Christopher Froome (G-B)
2016 Christopher Froome (G-B)
2017 Jakob Fuglsang (Dan)
2018 Geraint Thomas (G-B)
2019 Jakob Fuglsang (Dan)
2020 Daniel Martinez (Col)
2021 Richie Porte (Aus)

Programme TV

  • En direct le dimanche 5 juin dès 13h40 sur La Une et RTBF Auvio, du lundi 6 au vendredi 10 juin dès 14h55 sur Tipik et RTBF Auvio, le samedi 11 et le dimanche 12 juin dès 15h10 sur La Une et RTBF Auvio
  • En direct le dimanche 5 juin dès 13h35 sur France 3 et France.tv, et du lundi 6 au dimanche 12 juin dès 15h10 sur France 3 et France.tv
  • En direct le dimanche 5 juin dès 13h30 sur Eurosport 1, Eurosport Player et GCN+, du lundi 6 au vendredi 11 juin dès 14h55 sur Eurosport 1, Eurosport Player et GCN+, les samedi 11 et dimanche 12 juin dès 15h10 sur Eurosport 1, Eurosport Player et GCN+
  • En direct le dimanche 5 juin dès 13h35 sur Eén et Sporza.be, du lundi 6 au dimanche 12 juin dès 15h25 sur Eén et Sporza.be
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article

Le parcours du Tour de Wallonie 2022 se dévoile entre Temploux et Chapelle-lez-Herlaimont

Article suivant

Tour de France 2022 : les cartes et profils des 21 étapes

Articles similaires