Tour d’Italie : Buitrago dépose Van der Poel pour la victoire, le résumé de la 17e étape en vidéo

Le Colombien Santiago Buitrago a brillé sur les rudes pentes du Menador, là où Richard Carapaz a assuré son maillot rose.
Santiago Buitrago Vainqueur 17e étape Tour d’Italie Giro 2022 - RCS Sport La Presse Gian Mattia D’Alberto
Le Colombien Santiago Buitrago (Bahrain Victorious) célèbre sa victoire sur la 17e étape du Tour d’Italie 2022 – Photo : RCS Sport/La Presse/Gian Mattia D’Alberto

Cette 17e étape du Tour d’Italie dans le Trentin annonçait une journée éreintante sur une succession inhabituelle de cols : une ascension d’emblée avant une longue partie dans la vallée suivie de deux abruptes montées pour les grimpeurs explosifs. La pluie au départ n’aidait pas les moins valeureux à se motiver au départ de cette journée en enfer. L’échappée avait encore une fois du mal à s’extirper du peloton, lâchant de nombreux coureurs au compte-gouttes dans la première heure de course avant qu’un groupe de vingt-cinq attaquants se forme dans la vallée. Parmi lesquels un certain Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) qui se montrait le plus entreprenant durant la journée.

À tel point que le Néerlandais s’isolait au fil des ascensions pour entamer le dernier col du jour, le très raide Menador, en tête. Pendant un temps, le costaud leader d’Alpecin-Fenix semblait en passe de créer l’exploit sur ces pentes à plus de 10%. Ces chemins tortueux ont toutefois eu raison de son souffle. Il était débordé par son jeune compatriote Gijs Leemreize (Jumbo-Visma) à trois kilomètres du sommet, avant que le Colombien Santiago Buitrago (Bahrain Victorious), qui avait démarré l’étape par une chute sous la pluie avant de rentrer dans l’échappée du jour, déborde lui-même Leereize vers Lavarone. Buitrago maintenait un rythme élevé sur les faux-plats menant à l’arrivée, suffisant pour s’offrir sa première victoire sur un Grand Tour. Il devient ainsi le plus jeune Colombien à s’offrir une étape du Giro, à seulement 22 ans.

Cette lutte entre attaquants effaçait quelque peu la bagarre pour le classement général qui a encore une fois mis du temps à démarrer. L’offensive émanait cette fois des Bahrain Victorious et de Mikel Landa qui lançait dans l’ultime montée du jour, sans toutefois mettre à mal le maillot rose de Richard Carapaz (INEOS Grenadiers). Jai Hindley (Bora-Hansgrohe) restait également dans la roue. Et ces deux derniers lâchaient même Landa pour quelques secondes, confirmant leurs deux premières positions en tête du général.

Les résultats de la 17e étape du Tour d’Italie 2022 (Ponte di Legno > Lavarone, 168 km) :

Le résumé en vidéo de la 17e étape du Tour d’Italie 2022 :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Le sprint entre le maillot rose Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) et son dauphin Jai Hindley (Bora-Hansgrohe) sur la 16e étape du Tour d’Italie 2022 à Aprica - Photo : RCS Sport/La Presse/Massimo D’Alberto

Tour d’Italie : notre présentation complète de la 17e étape

Article suivant
Sprint Arnaud Démare Phil Bauhaus 13e étape Tour d'Italie 2022 - RCS Sport La Presse Massimo Paolone

Tour d’Italie : notre présentation complète de la 18e étape

Articles similaires