À Travers la Flandre – Femmes : Consonni s’offre une première Flandrienne, De Wilde s’en approche

Chiara Consonni, 22 ans, remporte au sprint la 10e édition féminine d’À Travers la Flandre devant la jeune Belge Julie De Wilde, 19 ans.
Chiara Consonni - Vainqueure A Travers la Flandre Femmes 2022 - Capture Proximus Pickx
L’Italienne Chiara Consonni (Valcar-Travel & Service) gagne au sprint À Travers la Flandre 2022 – Photo : capture Proximus Pickx

Deuxième du Samyn des Dames, deuxième du GP d’Oetingen, septième du Tour de Drenthe… : l’Italienne Chiara Consonni (Valcar-Travel & Service) s’approchait depuis le début de la saison d’une première victoire probante sur les classiques printanières. La pistarde a finalement décroché la timbale ce mercredi sur À Travers la Flandre.

C’est une habitude sur À Travers la Flandre : les offensives s’enchaînent sur les côtes qui secouent le peloton. Mais il faut une sacrée puissance pour tenir tête à ce groupe de coureuses, parmi lesquelles bon nombre de sprinteuses espèrent pour leur part tenir la distance afin de se disputer la victoire dans l’ultime ligne droite. Le palmarès le confirme : soit des spécialistes de la vitesse font parler leur explosivité (comme Kirsten Wild ou Lotta Lepistö), soit des habituées de l’attaque (comme Ellen van Dijk ou la vainqueure sortante Annemiek van Vleuten).

Le scénario de cette dixième édition confirmait cette ambivalence. L’Australienne Brodie Chapman (FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope) se montrait la plus entreprenante sur cette course usante, enchaînant les attaques dans les 50 derniers kilomètres. Annemiek van Vleuten (Movistar), Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), Floortje Mackaij (DSM) essayaient également de mettre à mal les sprinteuses. Mais aucune ne parvenait à trouver le bon tempo pour dire adieu au peloton. Les Trek-Segafredo faisaient mal par leurs accélérations multiples, mais derrière, les Valcar et Movistar faisaient le job pour rassembler tout le monde et mener la course à un sprint massif.

Consonni : « C’est une surprise »

Et sur cet exercice, l’Italienne Chiara Consonni a confirmé sa supériorité. Bien cachée dans un peloton désorganisé, elle n’a pas eu besoin d’équipière pour sortir du bois à 100 mètres de la ligne et s’offrir sa première victoire de la saison ! À 22 ans, la vice-championne du monde de poursuite par équipes et triple championne d’Europe sur piste chez les espoirs s’offre sa première classique flandrienne. « C’est une surprise », clame-t-elle avec le large sourire qu’elle semble afficher à chaque arrivée. « Dimanche, je ne me sentais pas vraiment bien, mais c’est déjà oublié. Je suis contente de la course aujourd’hui. C’était super dur, avec beaucoup d’attaques ».

Consonni, qui dédie cette victoire à sa grand-mère, a surtout tenté de survivre sur cette épreuve tout de même vallonnée. « J’ai seulement cru au succès après la dernière côte », explique-t-elle. « L’équipe Trek-Segafredo a été très forte sur le dernier secteur pavé et la dernière difficulté. J’étais à l’arrière du groupe, mais j’ai essayé de m’accrocher. Je sais que j’ai de bonnes qualités pour un sprint donc je misais là-dessus. Dans le dernier kilomètre, il y a encore eu beaucoup d’attaques. Les Trek-Segafredo et Canyon//SRAM ne voulaient pas un sprint. Personnellement, je savais qu’en restant à l’avant, je devais suivre. J’ai ensuite essayé de réaliser mon meilleur sprint ». Et cela lui a permis d’enfin briller en 2022, à 22 ans, au sein d’une équipe Valcar-Travel & Service qui a déjà fait grandir la championne du monde Elisa Balsamo.

Derrière Consonni, une autre révélation a fait sa place dans le sprint : la Belge Julie De Wilde (Plantur-Pura), à peine âgée de 19 ans, n’est pas passée loin d’un premier succès professionnel. Spécialiste du cyclo-cross, la Gantoise qui vit non loin des Ardennes flamandes dispute déjà sa deuxième saison parmi les professionnelles et confirme au fil des courses son explosivité et ses qualités sur de telles routes usantes. Déjà neuvième du GP d’Oetingen, De Wilde a réalisé ce mercredi sa meilleure prestation sur une course sur route. De quoi augurer de grands résultats lors des prochaines saisons sur route.

Résultats de la 10e édition féminine d’À Travers la Flandre (Waregem > Waregem, 120 km) :

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Logo - A Travers la Flandre 2022

À Travers la Flandre 2022 – Hommes : notre présentation de la 76e édition

Article suivant
Mathieu Van der Poel - Vainqueur A Travers la Flandre Hommes 2022 - Capture Eurosport

À Travers la Flandre – Hommes : Van der Poel et les INEOS nous disent « vivement dimanche »

Articles similaires