Trophée X²O Badkamers #8 à Bruxelles : Betsema et Vanthourenhout, vent debout

La Néerlandaise Denise Betsema et le Belge Michael Vanthourenhout ont fait briller l’équipe Pauwels Sauzen-Bingoal à Bruxelles.
Montage Denise Betsema Michael Vanthourenhout Vainqueurs Cyclo-cross de Bruxelles 2022 - Alain Vandepontseele
Denise Betsema et Michael Vanthourenhout, vainqueurs à Bruxelles. – Photo : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Sur un circuit plus glissant et venteux qu’attendu, où les pièges se multiplient au fil des tours, la Néerlandaise Denise Betsema et le Belge Michael Vanthourenhout ont fait briller leur équipe Pauwels Sauzen-Bingoal sur le parcours du campus universitaire de Bruxelles. Alors que Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) et Toon Aerts (Baloise Trek Lions) ont célébré leur victoire au classement général malgré des chutes.

Une première depuis octobre pour Betsema

Si Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) avait toujours mathématiquement la possibilité de déborder la championne d’Europe Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) au classement général du Trophée X²O Badkamers, la coureuse de Texel devait creuser un écart de… près de trois minutes pour réaliser l’exploit. L’aventure s’annonçait donc périlleuse. Mais dès le départ de cette dernière manche bruxelloise, Betsema mettait la pression sur sa rivale en prenant un départ canon sur les passages les plus techniques de ce circuit piégeux. Alors que Lucinda Brand démarrait au-delà du Top 10 dès le premier virage avant de remonter petit à petit sur la leader.

Mais dans le troisième des six tours à couvrir, une glissade de Brand dans le principal dévers du circuit permettait à Betsema de filer en solitaire. Sans être revue par ses adversaires. Elle s’offre ainsi sa cinquième victoire de la saison dans la capitale belge et sa première depuis le 24 octobre dernier à Zonhoven. « Je suis super contente de cette victoire. Même si j’espérais encore pouvoir faire quelque chose au classement général du Trophée X²O Badkamers, mais c’était compliqué de distancer Lucinda (Brand). Cela me donne beaucoup de bien d’enfin retrouver la sensation de victoire après trois mois sans succès. C’est top pour la fin de saison », se réjouit la Néerlandaise. La vainqueuse du jour a toutefois eu quelques craintes durant la course par rapport à son doigt suturé qu’elle s’est blessé à Lille, le week-end dernier : « Mon doigt se porte bien. Cela guérit bien malgré tout. (…) En fait, il s’agissait de la réouverture d’une plaie que j’avais eu au même doigt lors du cyclo-cross d’Overijse, le 31 octobre dernier. Je dois dire que durant la course, j’avais un peu de crainte que ça rouvre à nouveau. Mais je n’ai ressenti aucune douleur de toute la course, et j’espère désormais que ce sera terminé pour la saison prochaine », sourit-elle.

Lucinda Brand termine à moins d’une demi-minute de sa compatriote, sans vraiment paniquer par rapport à sa position de leader au classement général : « J’avais de bonnes sensations aujourd’hui et je suis contente d’avoir gagné le classement final du Trophée X²O Badkamers. Mais Denise (Betsema) était meilleure aujourd’hui. C’était un parcours fatiguant, mais rapide, avec des passages techniques compliqués à arpenter. C’était bien différent de ce qu’on connaît habituellement », analyse-t-elle. « Je n’ai encore couru que deux fois ici et j’ai senti ce dimanche que ça allait bien mieux que l’an dernier. Tout le monde pense que je vais gagner toutes les courses, mais cela ne se passe pas toujours comme ça. Il suffit d’une erreur, d’un petit problème mécanique… Mais aujourd’hui, Denise était très forte ».

Norbert-Riberolle : « Je retiens ma régularité »

Le podium est complété par la Néerlandaise Manon Bakker (IKO-Crelan), après une course du chat et la souris avec la Belge Marion Norbert-Riberolle (Starcasino CX Team), finalement arrivée à seulement 22 secondes du podium. « Je suis plutôt contente de cette course et surtout de ma sixième place finale au classement général du Trophée X²O Badkamers. Je termine aussi dans le Top 10 du Superprestige, c’est la première fois que je réussis deux Top 10 sur ces deux plus grands classements de la saison », se réjouit la Mouscronnoise de 23 ans. « Ma quatrième place du jour, cela me donne un sentiment de 50-50. En même temps, je suis contente de ma performance et d’un autre côté, je suis déçue de passer si proche du podium. Mais je ne peux pas avoir de regrets sur cette course », ajoute-t-elle.

Marion Norbert-Riberolle se félicite également d’une saison durant laquelle elle a accumulé les performances de choix comme un Top 10 en Coupe du monde à Flamanville, deux deuxièmes places à Troyes et surtout un titre de vice-championne de Belgique chez les élites, deux ans après son titre français. « L’hiver dernier a été très difficile pour moi après mes titres de championne de France élite et de championne du monde espoir. Cette saison s’est mieux déroulée », commente-t-elle. “Ce fut ma première saison complète sous le drapeau belge. Je termine vice-championne de Belgique derrière Sanne Cant, je réalise plusieurs Top 10, j’ai réussi quelques belles courses en Coupe du monde… C’est la première année durant laquelle je suis aussi régulière, c’est ce que je retiens finalement.”

Résultats de la 8e manche du Trophée X²O Badkamers féminin à Bruxelles :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal), les 7 tours en 44:52
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:28
  3. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) à 1:39
  4. Marion Norbert-Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) à 2:01
  5. Annemarie Worst (P-B, 777) à 2:24
  6. Aniek van Alphen (P-B, 777) à 2:31
  7. Zoe Backstedt (G-B, Acrog-Tormans) à 2:56
  8. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 3:22
  9. Laura Verdonschot (BEL, Vondelmolen-De Ceuster Cycling Team) à 3:38
  10. Hélène Clauzel (Fra, A.S. Bike Crossteam) à 4:42

Classement général final du Trophée X²O Badkamers féminin (après 8 manches sur 8) :

  1. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) en 6h18:09
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:22
  3. Annemarie Worst (P-B, 777) à 9:14
  4. Ceylin del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 14:15
  5. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) à 21:38
  6. Marion Norbert-Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) à 23:50
  7. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) à 25:46
  8. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 26:46
  9. Clara Honsinger (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 27:31
  10. Aniek van Alphen (P-B, 777) à 28:54

Aerts au sol dès le départ, Vanthourenhout enchaîne

Déjà assuré de la victoire finale au Trophée X²O Badkamers vu l’écart creusé sur ses rivaux, Toon Aerts (Baloise Trek Lions) avait tout de même dans le viseur cette dernière manche à Bruxelles. La course commençait pourtant de la pire des manières pour l’ex-champion de Belgique : « Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je dois revoir les images, mais je pense que j’ai mis trop de pression sur ma pédale au départ et je suis passé derrière la pédale », explique Aerts, contraint de partir en fond de grille après ce soleil surprenant dès le coup d’envoi donné.

À l’avant, les coureurs de Pauwels Sauzen-Bingoal faisaient la bonne opération. D’abord avec Laurens Sweeck, avant que Michael Vanthourenhout le déborde dans le deuxième tour pour faire la différence en tête de course. Sans autre adversaire pour suivre son tempo rapide, sans faute dans les passages les plus piégeux du circuit bruxellois, le leader menait un numéro en solitaire jusqu’à l’arrivée. Avec une troisième victoire dans la besace cet hiver, et surtout une troisième place confirmée au classement final du Trophée X²O Badkamers. Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), auteur de plusieurs glissades, et Jens Adams (Hollebeekhoeve), impressionnant de maîtrise, complètent ce podium inédit.

Aerts : « L’un de mes deux objectifs de la saison »

« J’ai pu faire la différence sur la colline de l’amphithéâtre. J’ai repris Laurens (Sweeck), qui n’a pas connu son meilleur jour, puis j’ai rapidement pu prendre mes distances», analyse Vanthourenhout. «La course était encore longue, mais je suis content d’avoir tenu la distance. J’ai tout donné durant trois à quatre tours, ce qui était suffisant pour assurer la victoire. Je peux parler d’une saison réussie avec ces trois victoires. Je n’ai pu remporter un championnat cette saison, c’est mon seul regret, mais je suis heureux de ma régularité, et aussi de l’équipe que nous menons avec Eli (Iserbyt) et Laurens (Sweeck). On était toujours à l’écran ».

Toon Aerts, neuvième après son départ manqué, se réjouissait tout de même de monter sur le podium pour confirmer son succès final au Trophée X²O Badkamers. Avec un nouveau trophée « canard » en prime ! « Ce classement était l’un de mes deux grands objectifs de la saison avec les championnats du monde. Ces Mondiaux ont été un fiasco, mais je suis heureux d’avoir pu obtenir cette victoire sur le Trophée X²O », sourit Aerts. « Je préfère ce classement au temps que les classements au temps. Car sur les cyclo-cross plus durs, je peux faire la différence, et il y a toujours moyen de récupérer du temps. C’est plus difficile quand cela se joue à la place », ajoute celui qui visera l’hiver prochain un deuxième succès final ainsi que les principaux championnats.

Résultats de la 8e manche du Trophée X²O Badkamers masculin à Bruxelles :

  1. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal), les 9 tours en 59:34
  2. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:24
  3. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) à 0:36
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:51
  5. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:16
  6. Timon Rüegg (Sui, Cross Team Legendre) à 1:28
  7. Thijs Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 1:51
  8. Kevin Kuhn (Sui, Tormans-Circus) à 2:00
  9. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 2:07
  10. Vincent Baestaens (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 2:29

Classement général final du Trophée X²O Badkamers masculin (après 8 manche sur 8) :

  1. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) en 8h06:09
  2. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 5:40
  3. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 7:55
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 14:39
  5. Tom Meeussen (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 15:39
  6. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 16:24
  7. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) à 18:25
  8. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) à 19:38
  9. Wout van Aert (BEL, Jumbo-Visma) à 21:04
  10. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 22:07
Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Montage Lucinda Brand Lars van der Haar - Superprestige Gavere 2022 - Alain Vandepontseele et capture Proximus

Superprestige #7 à Gavere : Brand, Van der Haar et Iserbyt concluent en beauté

Article suivant

Coupe du monde de cyclo-cross : 14 manches, dont seulement 4 belges, pour la saison 2022-2023

Articles similaires