Superprestige #7 à Gavere : Brand, Van der Haar et Iserbyt concluent en beauté

Deux champions d’Europe se sont imposés sur cette dernière manche du Superprestige : Lucinda Brand et Lars van der Haar.
Montage Lucinda Brand Lars van der Haar - Superprestige Gavere 2022 - Alain Vandepontseele et capture Proximus
Deux champions d’Europe vainqueurs à Gavere. – Photos : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Sous un large soleil hivernal, la dernière manche du Superprestige sur le mythique circuit vallonné de Gavere a donné lieu à deux récitals : Lucinda Brand et Lars van der Haar, les deux champions d’Europe de Baloise Trek Lions, se sont baladés sur ce tracé exigeant. Brand en a profité pour sceller sa victoire finale au général du Superprestige alors qu’Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), deuxième du jour, a pu savourer son titre en dernière minute.

La 18e victoire de Brand

Des descentes abruptes, des virages avec ornières, des passages boueux, une montée encore plus raide pour retrouver la ligne d’arrivée : le circuit d’Asper-Gavere fait partie des classiques du calendrier de cyclo-cross. Cette année, l’épreuve a été postposée en février en guise de conclusion du Superprestige, au grand dam de son organisation qui espère retrouver la saison prochaine sa place au cœur de la saison, entre novembre et décembre. Il est vrai que l’épreuve avait une autre allure en ce samedi froid, mais ensoleillé. Le terrain sec offrait peu de possibilités aux techniciennes : il s’agissait avant tout de faire parler les cuisses. Dur, dur en fin de saison.

Et dans le peloton féminin, qui peut délivrer une telle puissance ? La championne d’Europe Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) évidemment. Dès la fin du premier tour, la Néerlandaise profitait de la pente trop rude pour ses rivales et filait en solitaire pour quarante-cinq minutes de plaisir sous le soleil belge. « J’avais beaucoup de doutes ce matin, je trouvais que le circuit était très glissant ce matin et je ne parvenais pas à trouver de bonnes traces. Le plan était de gagner de la confiance en choisissant des lignes différentes », explique Brand après coup. La championne d’Europe ne faisait aucune faute et accentuait son avantage jusqu’à la demi-minute sur ses principales adversaires.

Car avec un tel phénomène en tête, Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Annemarie Worst (777), toujours capables mathématiquement d’obtenir la victoire finale au Superprestige au départ de ce cyclo-cross, savaient qu’elles allaient devoir jouer… la deuxième place. Les deux concurrentes jouaient des coudes et des accélérations au fil des tours. Worst parvenait finalement à se détacher dans le sixième et dernier tour pour obtenir cette place de dauphine, ce samedi. Elle doit toutefois laisser la deuxième position au général à Betsema, vainqueuse à Ruddervoorde et donc avantagée malgré l’égalité de points. « Je n’ai pas ressenti de douleur à mon doigt (NDLR : elle a dû se faire poser sept points de suture après une chute à Lille, dimanche dernier), mais biena ux jambes… C’était une course très difficile, surtout avec ce qui s’est déjà passé le week-end dernier. C’est déjà une victoire en soi », sourit Betsema au micro de Play Sports.

Résultats de la 7e et dernière manche du Superprestige féminin à Gavere :

  1. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions), les 6 tours en 46:33
  2. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:35
  3. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:51
  4. Zoe Backstedt (G-B, Acrog-Tormans) à 1:31
  5. Aniek van Alphen (P-B, 777) à 2:25
  6. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) à 3:27
  7. Hélène Clauzel (Fra, A.S. Bike Crossteam) à 3:57
  8. Marie Schreiber (Lux, Tormans-Circus) à 4:06
  9. Rebecca Gariboldi (Ita, Cingolanini-Specialized) à 4:11
  10. Marion Norbert-Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) à 5:10

Classement général final du Superprestige féminin (après 7 manches sur 7) :

  1. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) 101 points
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 92 pts
  3. Annemarie Worst (P-B, 777) 92 pts
  4. Inge van der Heijden (P-B, 777) 62 pts
  5. Aniek van Alphen (P-B, 777) 53 pts
  6. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) 51 pts
  7. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) 47 pts
  8. Marion Norbert-Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) 39 pts
  9. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) 36 pts
  10. Ceylin del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) 31 pts

Van der Haar seul sur sa colline

Comme chez les femmes, cette dernière manche du Superprestige se voulait décisive pour le classement général, toujours disputé entre Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), déjà vainqueur de la Coupe du monde, et Toon Aerts (Baloise Trek Lions), déjà vainqueur du Trophée X²O Badkamers. Et sur ce terrain de puncheurs, ce dernier se dévoilait comme le favori du jour vu ses récentes prestations à Gavere. Le terrain sec du jour devait cependant mener à une course différente de ces dernières saisons. Le départ rapide le confirmait : tous en file indienne, personne pour faire la différence.

Jusqu’au deuxième tour : calé dans la roue de Lars van der Haar (Baloise Trek Lions), Iserbyt chutait tête la première dans la descente la plus technique du circuit. L’ex-champion d’Europe remontait directement sur sa monture, mais il devait laisser filer son rival néerlandais qui profitait de ce petit écart pour accélérer. Et sur la montée vers l’arrivée, Van der Haar faisait définitivement la différence face à son équipier Toon Aerts, trop court pour l’accompagner sur ces routes escarpées. « J’ai immédiatement senti que j’avais de bonnes jambes aujourd’hui », réagit le champion d’Europe. « Je n’ai pas joué au poker après le premier tour, je suis allé droit au but. Je savais que je pouvais ainsi aider Toon (Aerts) sur le reste de la course. Mais c’est Aerts lui-même qui m’a motivé pour aller chercher la victoire ».

Lars van der Haar ne faiblissait pas et allait même s’imposer avec plus d’une minute d’avance sur tous ses adversaires. Il signe ainsi sa première victoire en Superprestige et son premier succès à Gavere. « Avoir une classique comme Gavere sur mon palmarès me rend très fier. J’espère qu’il fera aussi sec les prochaines années, cela me convient mieux », sourit le Néerlandais de 30 ans. La fête aurait même été encore meilleure avec une deuxième place de Toon Aerts, qui a enchaîné trois attaques durant trois tours consécutifs pour bousculer Eli Iserbyt. Mais le jeune leader ne rompait pas et débordait finalement son adversaire dans le dernier tour pour accrocher la deuxième place, ce samedi et le classement général du Superprestige en prime.

« J’étais sixième ou septième après ma chute. Je n’ai pas vraiment paniqué, mais il valait mieux que je revienne vite à l’avant », confie Iserbyt au micro de Play Sports, conscient d’avoir connu une heure de course difficile. “Je suis heureux d’avoir obtenu cette victoire au Superprestige malgré cette chute. (…) Le Superprestige a été ma bête noire ces deux dernières saisons, j’ai toujours raté la victoire de peu. C’est finalement dans la poche cette fois !” Avec cinq points d’avance sur Aerts et l’envie toujours intacte de batailler jusqu’en fin de saison avec ces spécialistes qui mènent un rude combat depuis le début de l’hiver.

Résultats de la 7e et dernière manche du Superprestige masculin à Gavere :

  1. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions), les 9 tours en 59:08
  2. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:08
  3. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 1:40
  4. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:45
  5. Daan Soete (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 2:16
  6. Kevin Kuhn (Sui, Tormans-Circus) à 2:30
  7. Timon Rüegg (Sui, Cross Team Legendre) à 2:35
  8. Joran Wyseure (BEL, Tormans-Circus) à 2:59
  9. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:17
  10. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 4:04

Classement général final du Superprestige masculin (après 7 manches sur 7) :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 97 points
  2. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) 92 pts
  3. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) 80 pts
  4. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) 70 pts
  5. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 54 pts
  6. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 44 pts
  7. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) 32 pts
  8. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) 32 pts
  9. Kevin Kuhn (Sui, Tormans-Circus) 30 pts
  10. Wout van Aert (BEL, Jumbo-Visma) 30 pts
Total
17
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Affiche - Milan-Sanremo 2022

Milan-Sanremo : le parcours de l’édition 2022 annonce le retour du Turchino

Article suivant
Montage Denise Betsema Michael Vanthourenhout Vainqueurs Cyclo-cross de Bruxelles 2022 - Alain Vandepontseele

Trophée X²O Badkamers #8 à Bruxelles : Betsema et Vanthourenhout, vent debout

Articles similaires