Trophée X²O Badkamers #5 à Herentals : Brand seule au monde, Van Aert déroule mais fait une croix sur les Mondiaux

Pas de surprise à Herentals : Lucinda Brand et Wout van Aert ont dominé en solitaire une nouvelle manche du Trophée X²O Badkamers.
Lucinda Brand Wout van Aert - Cyclo-cross Herentals 2022 - Captures Sporza

Le suspense n’était pas forcément au rendez-vous, ce mercredi, sur le circuit d’Herentals, jardin de Wout van Aert. Le champion de Belgique a brillé sans grande difficulté chez les hommes, pendant que la championne du monde Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) a enchaîné un seizième succès cette saison, là encore sans véritable opposition. Ce qui lui permet de revenir à seulement deux secondes de Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) au classement général du Trophée X²O Badkamers.

Femmes : Betsema craque puis crève, Brand en profite

Malgré un départ canon, lui permettant d’empocher les 15 secondes de bonification attribuées à la leader du premier tour, la Néerlandaise Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) a pris l’eau dès le troisième des six tours de ce cyclo-cross d’Herentals. Lucinda Brand a en effet eu besoin de quelques coups d’accélérateur pour d’abord déborder la leader du classement général, avant de la lâcher irrémédiablement sur les buttes en terre qui ornent ce circuit exigeant. Sans autre adversaire à portée, la championne du monde n’avait plus qu’à rester sur sa machine pour enchaîner une seizième victoire, cette saison. Et surtout la septième consécutive depuis fin décembre. Jusqu’à la ligne, Brand ne se relâchait pas, afin de glaner toutes les secondes possibles face à Betsema, ralentie dans le dernier tour par une crevaison.

“Je ne pensais pas que je pourrais mettre l’accélérateur aussi facilement. Je pensais que la journée allait être difficile, mais tout s’est bien passé”, se rassure Brand, qui revient grâce à ce succès probant à deux secondes seulement de Betsema au classement général du Trophée X²O Badkamers, alors que trois manches restent à disputer : à Hamme, Lille et Bruxelles. “J’avais déjà perdu de nombreuses secondes, et j’ai ensuite crevé dans le dernier tour”, se désole Betsema. “Je l’ai remarqué sur la piste d’athlétisme, juste après le poste technique. C’était un long moment à traverser… (…) Je me sens vraiment mal suite à cette perte de temps. C’est très serré maintenant”.

Le podium est complété par Annemarie Worst (777), vainqueure d’un long duel avec la championne de Belgique Sanne Cant (IKO-Crelan), visiblement en verve depuis fin décembre. Elle rempilera comme favorite pour le championnat de Belgique, prévu samedi à Middelkerke.

Résultats de la 5e manche du Trophée X²O Badkamers féminin/Soudal Ladies Trophy à Herentals :

  1. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions), les 6 tours en 49:56
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:49
  3. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:59
  4. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) à 1:16
  5. Maghalie Rochette (Can, Specialized-Rapha) à 2:09
  6. Manon Bakker (P-B, IKO-Crelan) à 2:17
  7. Ceylin del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 4:28
  8. Clara Honsinger (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 4:45
  9. Madigan Munro (USA, Trek Factory Racing CX) à 5:11
  10. Karen Verhestraeten (BEL, IKO-Crelan) à 5:26

Classement général provisoire du Trophée X²O Badkamers féminin/Soudal Ladies Trophy (après 5 manches sur 8) :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 4h01:22
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:02
  3. Annemarie Worst (P-B, 777) à 5:34
  4. Ceylin del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 6:32
  5. Sanne Cant (BEL, IKO-Crelan) à 9:22
  6. Clara Honsinger (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 12:26
  7. Maghalie Rochette (Can, Specialized-Rapha) à 14:26
  8. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 16:03
  9. Marion Norbert-Riberolle (BEL, Starcasino CX Team) à 16:21
  10. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) à 16:26

Hommes : Van Aert seul sur son île

Ce cyclo-cross d’Herentals a ressemblé à un entraînement pour le champion de Belgique Wout van Aert (Jumbo-Visma). Il connaît bien ce terrain, situé à quelques hectomètres de chez lui. Et sur les buttes de la cité campinoise, il a pu développer sa puissance habituelle pour rapidement lâcher Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) et Toon Aerts (Baloise Trek Lions), en duel tout au long de l’heure de course pour la deuxième place. Malgré quelques légères erreurs techniques, Van Aert a pu se balader dans le final pour célébrer sa huitième victoire de l’année, dans une série uniquement perturbée par un problème mécanique à Rucphen (4e).

Mais à l’arrivée, Van Aert ne s’est pas longtemps affairé sur sa performance du jour, bouclée par un geste de boxeur qui met K.-O. ses adversaires. Il s’est surtout épanché sur la suite de son programme, et sa décision de ne pas aller aux championnats du monde de cyclo-cross, malgré la forme étincelante qu’il démontre depuis début décembre. Mais le voyage jusqu’aux États-Unis et la nécessité de prolonger sa saison au-delà de la mi-janvier ont joué. “Mon bilan actuel (NDLR : 8 victoires sur 9) rend les choses moins faciles, mais c’est toujours un choix difficile de laisser une belle course derrière soi. Mes principaux objectifs se situent au printemps, et c’est sur cela que je me concentre maintenant”, a indiqué Wout van Aert au micro de Sporza. Il disputera donc le championnat de Belgique de cyclo-cross, ce dimanche à Middelkerke, avant de partir en stage en Espagne avec l’équipe Jumbo-Visma. “Le cyclo-cross reste mon premier amour. Mais nous pensons qu’il sera difficile de concilier les deux. (…) Cette année, c’est un peu plus spécial que d’habitude on devrait étirer la saison trois semaines de plus pour se préparer spécifiquement pour les championnats du monde. Et j’ai besoin de quatre semaines de plus pour une préparation optimale en vue des classiques printanières.”

Cela laissera plus de chances à Tom Pidcock, qui a confirmé sa présence à Fayetteville, ou encore Toon Aerts (Baloise Trek Lions). Ce dernier a profité de sa troisième place du jour et de la défaillance d’Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), seulement 9e à près de quatre minutes de Van Aert, pour prendre un avantage de plus de quatre minutes au classement général du Trophée X²O Badkamers. “L’objectif était d’attaquer très rapidement et de prendre l’avantage. Mais Wout était très fort aujourd’hui”, confirme-t-il. “Je voulais aller à fond et le test a réussi”., indique celui qui s’annonce comme un outsider sérieux pour le championnat de Belgique.

Résultats de la 5e manche du Trophée X²O Badkamers masculin à Herentals :

  1. Wout van Aert (BEL, Team Jumbo-Visma), les 9 tours en 1h02:43
  2. Tom Pidcock (G-B, INEOS Grenadiers) à 1:06
  3. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 1:07
  4. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:03
  5. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 2:13
  6. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) à 2:18
  7. Tom Meeusen (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 2:46
  8. Gianni Vermeersch (BEL, Alpecin-Fenix) à 3:32
  9. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:44
  10. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) à 4:28

Classement général provisoire du Trophée X²O Badkamers masculin (après 5 manches sur 8) :

  1. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) en 5h05:39
  2. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 4:12
  3. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 7:32
  4. Wout van Aert (BEL, Team Jumbo-Visma) à 7:41
  5. Tom Meeusen (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 11:48
  6. Corné van Kessel (P-B, Tormans-Circus) à 12:25
  7. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) à 13:07
  8. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 13:52
  9. Tom Pidcock (G-B, INEOS Grenadiers) à 14:07
  10. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 15:31

Photo : captures Sporza

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Mathieu Van der Poel Wout van Aert Plage Grand - Championnats du monde de cyclo-cross 2021 - Alain Vandepontseele

Cyclo-cross : le programme de la saison 2021-2022 de Van Aert et Pidcock, Van der Poel blessé et absent

Article suivant
Podium final Maximilian Schachmann Aleksandr Vlasov Ion Izagirre - 8e étape Paris-Nice 2021 - ASO Fabien Boukla

Paris-Nice : découvrez le parcours de l’édition 2022, favorable aux attaquants

Articles similaires