Des difficultés supplémentaires pour les femmes sur Gand-Wevelgem et le Tour des Flandres

Flanders Classics annonce des changements pour ses courses féminines : les juges de paix de Gand-Wevelgem et du Tour des Flandres y seront enfin inclus en 2022.

Si les parcours complets seront dévoilés à l’aube du printemps, les tracés des éditions féminines de Gand-Wevelgem et du Tour des Flandres ont déjà dévoilé quelques secrets.

Depuis longtemps, les organisateurs de classiques historiques sont poussés à offrir aux femmes des parcours similaires à ceux proposés aux hommes. Le défi de la distance différente entre les deux catégories peut être un frein, mais au fil des années, les organisations trouvent des astuces pour permettre au peloton féminin de faire face à des difficultés similaires au peloton masculin. Flanders Classics, en charge des principales épreuves flamandes du calendrier, le confirme encore avec deux annonces importantes pour la saison 2022.

Les Moëres et Ossuaire sur Gand-Wevelgem

Gand-Wevelgem, prévu le dimanche 27 mars prochain, proposera comme ces deux dernières années un départ de ses différentes courses depuis Ypres, aux abords de la porte de Menin. Les hommes y démarreront à 10h50 alors que les femmes se lanceront à 13h50, sur un parcours qui sera quasiment équitable entre les deux éditions. Car pour la première fois dans l’histoire de Gand-Wevelgem, le peloton féminin devra franchir le passage des Moëres, cette longue ligne droite bercée par des forts vents venus de la mer. Ce passage était déjà inclus lors de la classique de Bruges-La Panne et fera désormais office de première difficulté de Gand-Wevelgem.

Les 54 derniers kilomètres de la classique flandrienne seront désormais les mêmes sur la course masculine et la féminine. Après le Monteberg, les pelotons fileront sur le Mont Kemmel, sur son flanc le plus “aisé”, côté Belvédère. Avant d’affronter le Scherpenberg, le Baneberg, et une deuxième fois le Mont Kemmel, cette fois par le versant le plus abrupt, dit de l’Ossuaire. Ce sera également une première montée via ce versant pour les femmes. Celles-ci auront couvert 159 kilomètres au total, soit 17 kilomètres de plus qu’en 2021. Elles arriveront vers 18h15 à Wevelgem, plus d’une heure après les hommes qui parcourront 249 kilomètres sur un tracé quasiment inchangé par rapport à l’an dernier.

Le même final sur le Tour des Flandres

Sur le Tour des Flandres féminin également, les femmes partiront plus tard, vers 13h25 de la Grand-Place d’Audenarde, afin d’arriver après les hommes, bénéficiant ainsi d’une couverture en direct de la finale de leur classique. Sur cette prochaine édition prévue le 3 avril 2022, le peloton féminin affrontera pour la première fois le Koppenberg et ses rudes pentes pavées à près de 20%.

Les 45 derniers kilomètres du Tour des Flandres féminin et masculin seront identiques avec l’enchaînement du Koppenberg, du Steenbeekdries, du Taaienberg, du Kruisberg/Hotond, du Vieux Quaremont et du Paterberg, dernière bosse de la journée située à une dizaine de kilomètres de l’arrivée à Audenarde. Les femmes couvriront 158,5 kilomètres contre 272,5 kilomètres pour les hommes, qui arriveront vers 16h45 sur la même arrivée.

Photo : Flanders Classics

Total
7
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Montage - Lucinda Brand Michael Vanthourenhout - Cyclo-cross de Namur 2021 - Alain Vandepontseele

Coupe du monde de cyclo-cross #11 à Namur : Brand maîtrise, Vanthourenhout exulte

Article suivant
E3 Saxo Bank Classic 2021 - Affiche

E3 Harelbeke : 17 côtes et plus de 200 kilomètres pour l’édition 2022

Articles similaires