Superprestige #6 à Gavere : la relance de Brand, la première de Pidcock

Montées abruptes, descentes dangereuses, boue à tous les étages… Le circuit de Gavere est reconnu comme l’un des plus difficiles de l’hiver des labourés. Cela s’est confirmé à l’occasion de cette sixième manche du Superprestige. La Néerlandaise Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions) y a confirmé son statut de N.1 féminine, et le Britannique Tom Pidcock (Trinity Racing) y a surpris le champion du monde Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) pour son premier sacre pro de prestige.

Betsema poursuit sur sa lancée

Après avoir levé les bras la veille sur les bords de l’Escaut, Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) profitait de cette confiance et de cette forme pour prendre le meilleur départ sur le parcours boueux de Gavere. Dans les bois vallonnés, la Néerlandaise emmenait les favorites, avec juste Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions), la N.1 du moment, et Ceylin Del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix, championne du monde, dans la roue. Derrière, si Sanne Cant (IKO-Crelan) entamait une belle remontée après un départ difficile, Annemarie Worst (777) payait ses efforts de la veille. Dans un jour sans, la Néerlandaise, habituée des podiums, allait finalement conclure la journée à la 13e place, à plus de deux minutes de la vainqueur du jour.

En tête de course, Brand relançait un tempo élevé pour mettre Alvarado dans le rouge, et l’écarter de la course à la victoire. Une glissade dans un virage et voici Brand reléguée en deuxième position, derrière une Betsema insatiable dans les deuxième et troisième des cinq tours programmés. Dans les montées, Brand mettait toutefois une plus grande pression sur sa compatriote, et revenait à chaque reprise, avant une accélération dans le dernier tour. Le tour était joué : Betsema ne pouvait plus jouer la victoire après une chute dans l’ultime zone technique.

https://twitter.com/SuperprestigeCX/status/1338144300199251977

Brand : « Imbattable ? »

Lucinda Brand remporte ainsi une quatrième manche de Superprestige consécutive, et augmente son avantage de deux points sur Ceylin Del Carmen Alvarado au classement général. « C’était une course très usante. J’avais beaucoup de cloches sur les mains, ce n’était pas facile dans le final », avouait-elle au micro de la VRT après ce nouveau bouquet. « Imbattable ? On a bien vu hier que ce n’était pas le cas. Cela ne vient pas tout seul. J’espère désormais conserver cette forme jusqu’aux championnats du monde. Et cette victoire à Gavere est un bon signe en vue de Namur », sur un parcours équivalent, tout aussi boueux et vallonné.

« Lucinda Brand était la plus forte aujourd’hui », clamait également Denise Betsema. « Elle a pris la course en mains et j’ai encore essayé de l’attaquer, mais sur la montée, elle était très forte, et il me manquait quelque chose ». Alors qu’Alvarado affirme qu’elle peut « encore (s’)améliorer. Je ne suis pas encore au top, mais cela arrivera je l’espère pour la fin de saison ».

Cette course usante a également proposé un classement étonnant : la championne des Etats-Unis Clara Honsinger a réalisé sa meilleure performance européenne dans un cyclo-cross international, avec une quatrième place à Gavere, devant Yara Kastelijn et Sanne Cant, visiblement en meilleure forme au fil des cyclo-cross.

Résultats de la 6e manche du Superprestige féminin à Gavere :

  1. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) en 42:56
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:13
  3. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 0:34
  4. Clara Honsinger (USA, Cannondale CX Team) à 0:44
  5. Yara Kastelijn (P-B, Credishop-Fristads) à 1:12
  6. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:21
  7. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) à 1:27
  8. Christine Majerus (Lux, Boels-Dolmans Cycling Team) à 1:35
  9. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads) à 1:49
  10. Eva Lechner (Ita, Starcasino CX Team) à 1:53
  11. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) à 1:59
  12. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 2:18
  13. Annemarie Worst (P-B, 777) à 2:26
  14. Evie Richards (G-B, Trek Factory Racing CX) à 2:28
  15. Alicia Franck (Bel, Proximus-Alpha Motorhomes-Doltcini) à 2:40

Classement général provisoire du Superprestige féminin (après 6 manches sur 8) :

  1. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) 86 points
  2. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) 84 pts
  3. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 74 pts
  4. Yara Kastelijn (P-B, Credishop-Fristads) 68 pts
  5. Annemarie Worst (P-B, 777) 66 pts
  6. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) 53 pts
  7. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) 42 pts
  8. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads) 32 pts
  9. Laura Verdonschot (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 29 pts
  10. Puck Pieterse (P-B, Alpecin Felix) 23 pts

Pidcock démarre d’emblée

Le départ de ce cyclo-cross de Gavere n’était pas du goût du champion d’Europe Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), relégué au delà des 20 premiers après la première ligne droite. Alors que le champion de Grande-Bretagne Tom Pidcock (Trinity Racing) profitait pour sa part de sa petite taille pour s’infiltrer à l’intérieur des virages et se placer en tête dans le premier tour, avec les seuls Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) et Toon Aerts (Telenet Baloise Lions) pour le suivre. Cette fois, les hommes de Pauwels Sauzen-Bingoal étaient totalement largués, malgré un gros travail d’Iserbyt pour remonter. Il ne pourra finalement faire mieux qu’une quatrième place après son départ totalement manqué. « Je suis un peu déçu. Je n’ai jamais vraiment été dans la course. Peut-être que sans ce mauvais départ, j’aurais pu être troisième, mais pas mieux », avouait le coureur belge, loin de sa forme affichée la veille à Anvers.

Dans les montées boueuses de la cité flandrienne, Van der Poel et Pidcock enchaînaient les relais pour mettre la pression sur l’un, puis sur l’autre. Mais après une demi-heure de course, c’est seulement Toon Aerts qui lâchait prise derrière les deux hommes en blanc. « Au début, je mordais sur ma chique pour suivre. Pidcock avait perdu un peu de terrain, mais je sentais bien que Van der Poel était plus fort. Je suis resté dans sa roue, mais Pidcock est ensuite revenu et a accéléré. Il était juste le plus fort », disait-il au micro de la VRT après sa troisième place.

Pidcock : « Cela a finalement payé »

Car à deux tours de la fin, Pidcock parvenait à détrôner le champion du monde sur une légère montée abrupte dans la boue. Une glissade de Van der Poel, quelques secondes perdues et voilà son rival britannique parti en solo vers une première victoire de prestige.

Malgré de nombreux changements de vélo sur ce tracé très sale, Tom Pidcock parvenait à tenir tête à tous ses adversaires pour célébrer sa première victoire sur un cyclo-cross du Superprestige, à seulement 21 ans. « Je ne sais pas quoi dire pour être honnête… Je pensais que je suis arrivé en âge de gagner », rigolait-il au micro de la VRT. « Je sais que si je fais déjà un bon premier tour, sans aller dans le rouge, alors je peux garder de l’énergie pour l’arrivée. Je me suis entraîné dur, cela a finalement payé. Après Tabor, j’étais déçu d’être aussi loin au classement (NDLR : 17ème), mais je me suis dit qu’on allait oublier ce résultat si je réussissais quelque chose plus tard. Je me dis aujourd’hui que je peux oublier ce résultat ». Clairement, Pidcock a pris du galon à Gavere !

Résultats de la 6e manche du Superprestige masculin à Gavere :

  1. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) en 58:11
  2. Mathieu Van der Poel (P-B, Alpecin-Fenix) à 0:25
  3. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:44
  4. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:54
  5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:01
  6. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:13
  7. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) à 1:31
  8. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) à 2:47
  9. Thomas Mein (G-B, Tormans CX Team) à 3:24
  10. Daan Soete (Bel, Group Hens-Maes Containers) à 3:33
  11. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:40
  12. Nicolas Cleppe (Bel, Telenet Baloise Lions) à 3:42
  13. Ben Turner (G-B, Trinity Racing) à 3:44
  14. Pim Ronhaar (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 4:13
  15. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 4:18

Classement général provisoire du Superprestige masculin (après 6 manches sur 8) :

  1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 84 points
  2. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 80 pts
  3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 69 pts
  4. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 66 pts
  5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) 65 pts
  6. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) 61 pts
  7. Daan Soete (Bel, Group Hens-Maes Containers) 42 pts
  8. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) 36 pts
  9. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 29 pts
  10. Felipe Orts Lloret (Esp, Teika-BH-GSport) 23 pts

Photos : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Pin It on Pinterest