Trophée X2O Badkamers #3 – Anvers : Betsema règle les Néerlandaises, Van der Poel domine les Belges

L’Escaut était sous pavillon néerlandais ce samedi : Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) a bouleversé l’ordre établi de ces dernières semaines chez les femmes, tout comme Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) chez les hommes, à l’occasion de son premier cyclo-cross de la saison 2020-2021.

Brand lance, Alvarado coince

Après un faux départ dévoilé par le ralenti télévisuel de la championne du monde Ceylin Del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix), la course sur les bords de l’Escaut était rapidement prise en mains par la Néerlandaise Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions). Décidée à accentuer son avantage en tête du général du Soudal Ladies Trofee, elle prenait l’avantage dès le premier tour pour récupérer les bonifications, et même envisager un solo de près de 40 minutes. Alvarado ne l’entendait pas de cette oreille et revenait sur sa compatriote au tour suivant, avec Annemarie Worst (777) et Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal), non loin de là à l’approche du troisième tour. La domination néerlandaise était encore une fois réelle, même si la championne de Belgique Sanne Cant (IKO-Crelan) semblait mieux digérer le tracé technique anversois sur lequel elle avait décroché son dernier titre national, et lorgnait clairement sur le podium final.

À la mi-course, ce Scheldecross prenait une nouvelle tournure suite à un problème de dérailleur pour Alvarado. Avec un système coincé, impossible pour la championne du monde de repartir, si ce n’est avec le vélo sur l’épaule. Betsema profitait de l’attentisme de ses concurrentes pour profiter de ce problème d’Alvarado et filer en solitaire. Brand tardait à chasser la concurrente de Texel, mais profitait de ses bonnes courses à pied dans le sable pour revenir au fil des joggings sur la coureuse de tête. De dix secondes à l’entame du dernier tour, l’avantage de Betsema fondait à quatre secondes à la sortie du dernier passage dans le sable. Cela ne suffisait toutefois pas à bouleverser le classement final.

« Je sentais le souffle de Brand »

Pour la deuxième fois de la saison, Betsema peut ainsi lever les bras, et ainsi briser la série victorieuse de Brand, invaincue depuis le 22 novembre dernier. Jusqu’à ce samedi. « Je sentais le souffle de Brand derrière moi, car je sais qu’elle court très vite », rapportait la Néerlandaise de 27 ans au micro de la VRT. « J’ai essayé de jouer la sécurité, et de ne pas faire de faute. Cette victoire a tardé à venir, donc c’est beau de parvenir à conclure aujourd’hui ». Pourtant, Betsema avait pris un mauvais départ en raison d’une chute derrière elle qui l’a poussée loin de la tête de course. « J’ai un peu paniqué », avoue-t-elle. « Mais la course m’a ensuite mieux réussi. C’est un parcours sur lequel on peut récupérer beaucoup de temps sur les passages dans le sable. Cela me convient bien ».

Lucinda Brand reste toutefois bien la leader de ce Soudal Ladies Trofee après trois manches disputées, avec désormais près d’une minute d’avance sur Yara Kastelijn (Credishop-Fristads), Betsema et Worst. Mais le succès de Betsema confirme que le mois de décembre, à l’approche des plus grands cyclo-cross de la saison, s’annonce plus palpitant encore. Surtout avec le retour en forme de Sanne Cant, quatrième à Anvers et autrice de sa meilleure performance de la saison sur ce circuit technique. Idéal en vue du cyclo-cross de Gavere, ce dimanche, sur un tracé plus vallonné mais tout aussi technique à souhait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats de la 3e manche féminine du Soudal Ladies Trofee/X2O Badkamers Trofee à Anvers :

  1. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 42:16
  2. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:05
  3. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:28
  4. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 0:43
  5. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) à 0:48
  6. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 0:50
  7. Yara Kastelijn (P-B, Credishop-Fristads) à 0:53
  8. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:09
  9. Laura Verdonschot (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:31
  10. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads)

Classement général provisoire du Soudal Ladies Trofee/X2O Badkamers Trofee (après 3 manches sur 8) :

  1. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) en 2h12:23
  2. Yara Kastelijn (P-B, Credishop-Fristads) à 0:50
  3. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:54
  4. Annemarie Worst (P-B, 777) à 1:02
  5. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:57
  6. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads) à 4:54
  7. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 5:47
  8. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) à 6:23
  9. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 7:16
  10. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 9:15

Van der Poel démarre en trombe

Chez les hommes, tous les regards étaient fixés sur le maillot arc-en-ciel qui a fait sa réapparition dans le peloton. Pour sa première course de l’hiver, Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) était attendu avec une plus grande impatience encore que Wout van Aert. Car le Néerlandais n’a connu aucun pépin physique majeur ces deux dernières saisons, et que sa domination n’a souffert d’aucune contestation en 2018 et 2019. Alors, quid en 2020 ? Rapidement, Van der Poel prenait les devants, virant en tête au premier virage. Il se permettait même de sortir le champion d’Europe Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) de sa roue dès le deuxième tour, pour ce qui s’annonçait comme un habituel solo du champion du monde.

Il ne fallait toutefois pas se voir trop beau sur ce tracé technique au bord de l’Escaut. Dans un passage ensablé, Van der Poel se retrouvait au sol après un soleil, perdant quelques secondes, avec en prime un vélo à changer à la prochaine zone technique. Cette erreur, sans conséquence physique, permettait à Iserbyt, mais aussi Quinten Hermans (Tormans CX), Lars van der Haar (Telenet Baloise Lions) et Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal). Ce regroupement ne perturbait toutefois pas les deux grands favoris, et deux hommes en forme du jour, Iserbyt et Van der Poel.

Iserbyt pugnace

Dans le sable, les deux hommes repartaient ensemble pour un duel bien plus intéressant que le début de course. La deuxième partie de cross se voulait plus disputée, même si Van der Poel affichait la plus grande puissance dans les relances. C’est ce caractère particulier du Néerlandais qui lui permettait de prendre l’avantage dans les deux derniers tours. Malgré la ténacité d’un Iserbyt décidé à profiter du moindre signe de fatigue de son adversaire batave. Cela ne changeait rien au résultat final : le champion du monde s’impose dès sa rentrée dans les labourés, mais avec seulement six secondes d’avance sur Iserbyt, plus coriace que l’hiver dernier.

« Cela a été mieux que prévu », se réjouissait Mathieu Van der Poel au micro de la VRT, toujours de boue vêtu. « J’ai fait une faute dans le sable, cela a cassé quelque peu mon rythme dans les passages ensablés ensuite. Mais je me sentais vraiment bien sur le reste du parcours ». À tel point que le Néerlandais estime avoir été loin de ses limites. « Cette course me convenait bien, et j’ai bien su gérer. Peut-être que ce sera différent sur le parcours difficile de Gavere ce dimanche », ajoutait-il. Van der Poel confirmait encore avoir perdu trois kilos depuis sa victoire sur le Tour des Flandres, fin octobre : « C’est normal de prendre du poids et du muscle pour des courses de 5 à 6 heures. L’entraînement pour les cyclo-cross est par contre plus intense, et cela fait que j’ai perdu du poids ». Un entraînement visiblement bien géré au vu de cette victoire d’emblée, devant le leader incontesté de ce X2O Badkamers Trofee, Eli Iserbyt.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats de la 3e manche masculine du X2O Badkamers Trofee à Anvers :

  1. Mathieu Van der Poel (P-B, Alpecin-Fenix) en 58:10
  2. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:06
  3. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 0:27
  4. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:30
  5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:43
  6. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:51
  7. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) à 1:00
  8. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:09
  9. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) à 1:22
  10. Daan Soete (Bel, Group Hens-Maes Containers) à 1:26

Classement général provisoire du X2O Badkamers Trofee masculin (après 3 manches sur 8) :

  1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 2h58:52
  2. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:02
  3. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 3:07
  4. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) à 3:58
  5. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 4:13
  6. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) à 6:06
  7. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 6:26
  8. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 6:47
  9. Daan Soete (Bel, Group Hens-Maes Containers) à 7:15
  10. Thijs Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 8:36

Photos : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Pin It on Pinterest