Démare, Van der Breggen, Evenepoel… : découvrez les chiffres de la saison 2020 de cyclisme sur route

Cette saison cycliste 2020 particulière, coupée en deux par le confinement et la crise sanitaire du Covid-19, a tout de même confirmé quelques tendances au fil des quelques mois de courses programmées en début d’année puis aux portes de l’automne. Chez les hommes, les coureurs spécialistes de courses par étapes ont dominé les classements avec les sprinters, tandis que chez les femmes, deux coureuses ont clairement pris les devants. Retour sur les statistiques de cette année particulière.

La saison cycliste 2020 a connu de nombreuses modifications et annulations en raison d’une crise sanitaire qui a bouleversé les organisations. Les plus grandes épreuves du calendrier ont pu se tenir grâce à des protocoles stricts. Mais chez les hommes, seulement 60% du calendrier initialement prévu a pu se dérouler. Contre près de 35% du calendrier féminin à peine. Cela entraîne logiquement des statistiques particulières pour cette dernière année.

Chez les hommes, malgré cet agenda réduit, le sprinter français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a fait forte impression avec 14 succès, soit seulement un de moins que le champion de l’an dernier, Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma). Ce dernier est cette fois hors de ce classement en raison d’une chute sur la première étape du Tour de Pologne, sa première course post-confinement, qui l’a mené à une suspension de neuf mois suite à sa poussée de Fabio Jakobsen dans le feu de l’action.

Remco Evenepoel encore en tête chez les Belges

Derrière Démare, ce sont plutôt les habitués de la montagne qui se pressent. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a enchaîné 12 victoires, dont Liège-Bastogne-Liège et le Tour d’Espagne, alors que son compatriote Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) pointe à 9 succès, dont le Tour de France. À ses côtés, on retrouve le premier Belge, Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), qui malgré sa terrible chute sur le Tour de Lombardie avait déjà engrangé 9 trophées sur son étagère, dont le Tour d’Algarve et le Tour de Pologne, soit 4 de plus qu’en 2019. Ces nouveaux succès permettent d’ailleurs à l’équipe Deceuninck-Quick Step de pointer une nouvelle fois à la tête du classement des meilleures formations de la saison, avec 39 bouquets, soit 6 de plus que son dauphin, UAE Team Emirates.

Chez les femmes, la bataille fut plus serrée entre la championne du monde Anna van der Breggen (Boels-Dolmans), qui compte 8 victoires sur cette courte saison, et la championne d’Europe Annemiek van Vleuten (Mitchelton-Scott), avec 7 succès en 2020. Le classement par équipes confirme la domination de l’équipe Boels-Dolmans avec 14 trophées, devant le collectif de Trek-Segafredo (12 succès).

Il reste désormais à espérer que cette prochaine saison cycliste puisse se dérouler dans de meilleures conditions, face à une crise sanitaire qui s’éternise. Plusieurs organisations ont déjà annoncé que leur épreuve ne se déroulera pas en 2021, au grand dam de coureurs qui ont en prime droit à un hiver plus court suite à une précédente saison prolongée jusqu’en novembre. Rendez-vous en février pour retrouver les pelotons professionnels.

Revoir notre infographie sur les statistiques de la saison cycliste 2019

Découvrez ci-dessous tous les chiffres à retenir de cette saison 2020, tant chez les femmes que chez les hommes, avec l’appui de ProCyclingStats, Cycling Quotient et FirstCycling.

Photo : RCS Sport/La Presse/Marco Alpozzi

Pin It on Pinterest