Ethias Cross Lokeren : Van Alphen et Iserbyt ouvrent la saison belge

Premier cyclo-cross belge de niveau international de la saison, le cyclo-cross de Lokeren se déroulait à huis clos pour raison sanitaire liée à la Covid-19. Difficile pour les organisateurs car les entrées des spectateurs et les recettes des boissons et de la restauration représentent normalement plus de 30% de leur budget. Heureusement pour eux, les coureurs et coureuses compréhensifs, ont accepté de voir leur prime de départ à la baisse.

Aniek van Alphen très à l’aise

Sur la course féminine ouvrant le bal, la championne de Belgique Sanne Cant connaît un souci technique dès le départ tandis que la Néerlandaise Lucinda Brand est la meilleure lors des premiers hectomètres de l’épreuve avant d’être contrée par la Britannique Anna Kay. Sous le soleil mais sur un terrain rendu gras et boueux par la pluie, c’est au tour de la Néerlandaise Denise Betsema de prendre les commandes et de se détacher. Hélas pour elle une chute dans la descente de la principale difficulté du parcours, le Mont Henry, la retarde et permet à deux autres Néerlandaises de se rapprocher, Aniek van Alphen et Manon Bakker. Betsema boucle le premier tour en tête. Une nouvelle chute de cette dernière, cette fois dans la montée du Mont Henry, ainsi qu’un changement de vélo permettent à ses deux compatriotes de la rejoindre à hauteur du poste matériel. Le trio franchit la ligne d’arrivée détaché. Les deux premières Belges Sanne Cant et Laura Verdonschot sont déjà à 25 secondes.

Bakker et van Alphen passent les planches sur leur vélo, contrairement à Betsema, leur permettant de prendre le large. Au passage suivant de la ligne, tout en puissance, van Alphen accélère et distance Bakker. Si ce n’est pour une toute petite erreur sans préjudice, van Alphen ne descend pas de vélo. Impressionnante. Malgré tout, Manon Bakker parvient à revenir sur Aniek van Alphen. Une nouvelle accélération et voici van Alphen levant les bras, souriante, pour une victoire amplement méritée. À noter la 10ème place de l’inusable Ellen Van Loy.

Résultats de la course féminine du cyclo-cross de Lokeren :

1. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads)
2. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) à 0:05
3. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:54
4. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:03
5. Yara Kastelijn (P-B, Credishop-Fristads) à 1:24
6. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:35
7. Laura Verdonschot (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:42
8. Shirin van Anrooij (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:00
9. Anna Kay (G-B, StarCasino CX Team) à 2:12
10. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:30

Bonus du tour le plus rapide : classement identique au podium. Pour le challenge Ethias Cross, dames et messieurs, il existe maintenant un bonus points pour les trois coureurs ayant effectué les tours les plus rapides durant la course.

Eli Iserbyt, en cavalier seul

Pour ce premier cyclo-cross belge de la saison, le jeune Thibau Nys, fils de Sven Nys, fait ses débuts belges parmi les élites, après une première expérience en Suisse, deux semaines plus tôt. Dès le départ, la course est très nerveuse : le Belge Toon Aerts déchausse d’une pédale, et une chute emmène plusieurs coureurs au tapis. En tête du peloton, c’est le Belge Tom Meeusen qui effectue le meilleur départ.

Meeusen et le champion de Belgique Laurens Sweeck dominent les premières escarmouches de la compétition. Rejoints par le petit gabarit Eli Iserbyt, le trio ainsi formé passe en tête et détaché des autres coureurs au premier passage de la ligne. Le jeune belge Niels Vandeputte, à courte distance des hommes de tête, parvient à les rejoindre. Imité par Michaël Vanthourenhout, les deux crossmen ne parviennent toutefois pas à garder le contact, les écarts sont élastiques et font du yo-yo. Au poste matériel, regroupement des cinq en tête et changement de vélo pour Meeusen. Fin du deuxième tour.

Un autre jeune, le Néerlandais Ryan Camp, au prix d’un bel effort s’ajoute au club des cinq. Lors de la montée du Mont Henry, une accélération conjointe de Meeusen et Iserbyt provoque une cassure. Hélas pour Meeusen, Iserbyt maintient son rendement et part seul lors de la fin du troisième des neuf tours. On assiste derrière lui à un regroupement avec quelques coureurs, dont Toon Aerts, revenus de l’arrière. À mi-course, la pluie est de la partie. Toon Aerts revigoré s’isole à la deuxième place en chasse d’Iserbyt, il reste alors trois tours à accomplir. Sweeck en fait de même pour la troisième place. Aucun des deux n’empêchera le plus fort d’emporter la victoire.

Résultats de la course masculine du cyclo-cross de Lokeren :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 1h00:06
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:43
3. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:10
4. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:12
5. Toon Vandebosch (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:28
6. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:32
7. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:33
8. Niels Vandeputte (Bel, Alpecin-Fenix) à 1:37
9. Jim Aernouts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:48
10. Jens Adams (Bel) à 1:56

Photos : captures VTM

Pin It on Pinterest