Paris-Nice: le maillot jaune fait honneur au contre-la-montre de Saint-Amand-Montrond

Exercice particulier qu’un contre-la-montre individuel : ou vous êtes dedans, ou vous passez à côté. Il existe des spécialistes de la discipline, et d’autres qui le font parce qu’il faut bien…

Cette quatrième étape de Paris-Nice, disputée sur une distance de 15 km 100, dans la ville natale de Julian Alaphilippe, Saint-Amand-Montrond, offrait une victoire presque inattendue au Danois Søren Kragh Andersen (Team Sunweb) devant un incroyable maillot jaune, Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe).

Longtemps aux commandes de ce solitaire, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) ne pouvait garder une avance suffisante pour remporter le bouquet : « Les trois premières étapes ne me convenaient pas. Ce froid, cette pluie et la nervosité du peloton ne me plaisaient pas. Je savais que j’allais commencer mon Paris-Nice lors de cette quatrième étape, et c’est ce qui se passe. Je ne pense pas toutefois pouvoir remporter la victoire, il y a quand même de beaux candidats. » De Gendt savait de quoi il parlait lors de son passage sur la ligne.

Il y avait du monde, pas la foule, mais surtout des supporters du champion local. Julian Alaphilippe fut applaudi le long des bornes, mais ne pouvait réaliser un exploit sur ses terres.

Ci-dessous, des photos de quelques-uns des rouleurs, qui ne pouvaient que se défendre valablement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Schachmann apparaît désormais comme le grand favori de ce Paris-Nice au vu de sa prestation cinq étoiles sur ces routes vallonnées. Le champion d’Allemagne, tout de jaune vêtu, compte désormais une minute d’avance sur ses plus proches adversaires et surtout Sergio Higuita (EF Education First), Dylan Teuns (Bahrain-McLaren) ou encore Tiesj Benoot (Sunweb), les grimpeurs les plus proches au classement général, classés aux 5e, 6e et 7e places. Parmi les autres grands favoris annoncés sur cette Course au Soleil, Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) pointe à 1:18, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) compte une minute et demie de retard tandis que Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) pointe déjà deux minutes plus loin. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) est à deux minutes et demie de Schachmann, et Romain Bardet (Ag2r-La Mondiale) à plus de quatre minutes. Et si ces candidats au général ne parviendront pas forcément à triompher à Nice (si le peloton y arrive), ces écarts promettent une course offensive sur les dernières étapes vallonnées qui s’annoncent.

Découvrez notre présentation complète de Paris-Nice 2020

Résultats de la 4e étape de Paris-Nice (Saint-Amand-Montrond > Saint-Amand-Montrond, 15.1 km) :

Robert Genicot, à Saint-Amand-Montrond – Photos : Robert Genicot/CyclismeRevue et capture Eurosport

Pin It on Pinterest