Coupe du monde de cyclo-cross #7 – Zolder : Brand et Van der Poel poursuivent le festival néerlandais

Les podiums ressemblent à ceux de Namur et pourtant, les conditions étaient bien différentes : la septième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Heusden-Zolder, au lendemain de Noël, proposait un circuit très rapide aux hommes et femmes qui se lançaient au lendemain de Noël à cette nouvelle épreuve intense. Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions) et Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) ont toutefois confirmé qu’ils étaient les n°1 de leur discipline actuellement.

Une attaque pour Van der Poel, une nouvelle chute pour Aerts

Loin de la boue namuroise, ce cyclo-cross de Heusden-Zolder annonçait surtout une course rapide, durant laquelle les accélérations allaient être légion. Il est en effet difficile de creuser des écarts en l’absence de passages techniques ou de conditions météorologiques plus compliquées. Sans neige, pluie ou verglas, ce circuit de Zolder s’affichait comme l’un des plus aisés de la Coupe du monde. Il fallait toutefois rester attentif à la moindre faute. À l’image de ce premier virage sur lequel le leader de la Coupe du monde Toon Aerts (Telenet Baloise Lions) chutait après un arrêt inopin de Zdenek Stybar (Deceuninck-Quick Step). Déjà victime d’une fracture de quatre côtes suite à une chute à Namur, le coureur belge devait en prime démarrer l’épreuve en dernière position, dans des conditions particulièrement compliquées. Pendant qu’à l’avant, personne n’attendait le champion de Belgique : Tim Merlier (Creafin-Fristads), Quinten Hermans (Telenet Baloise Lions) et Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) lançaient l’un après l’autre des accélérations sans parvenir à étirer le groupe de tête.

Alors que Toon Aerts tentait de remonter comme il le pouvait le peloton, notamment grâce à l’appui de… Stybar, décidé à se faire pardonner, le groupe de tête se réduisait petit à petit, suite notamment aux chutes de Daan Soete (Pauwels Sauzen-Bingoal) et de Tim Merlier (Creafin-Fristads). Et à la mi-course, dans le quatrième des neuf tours à affronter, le champion du monde Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) décidait de lancer son habituelle attaque. Il réalisait la bonne opération à la fin du circuit et prenait plus de 15 secondes d’avances sur Hermans, Vanthourenhout, Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Gianni Vermeersch (Creafin-Fristads). S’il montrait quelques signes de fatigue au niveau du dos dans l’avant-dernier tour, Van der Poel ne lâchait pas son rythme et filait sans sourciller vers son troisième succès consécutif en Coupe du monde.

Van der Poel s’impose à Heusden-Zolder pour la quatrième fois de sa carrière et devance cette fois Laurens Sweeck, deuxième au sprint face à Quinten Hermans. Et comme à l’accoutumée, le champion du monde se montrait très pragmatique à l’interview avec la VRT. « Je voulais tenter de faire la différence en une attaque et prendre ensuite le meilleur sur les passages plus techniques. C’était très difficile malgré tout, à cause de la vitesse notamment », confirme-t-il. « J’ai eu un peu de mal au dos, mais rien d’inquiétant a priori ». Pas plus que pour Toon Aerts, qui a réussi l’exploit de terminer quatorzième de ce cyclo-cross avec quatre côtes cassées et ainsi conserver la tête de la Coupe du monde ! Le champion de Belgique l’a toutefois confirmé : il risque tout de même de manquer les prochains cyclo-cross pour éviter d’empirer sa blessure et ne pas hypothéquer les championnats du mois de janvier.

Résultats de la 7e manche de la Coupe du monde masculine à Heusden-Zolder :

1. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 1h02:22
2. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:06
3. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions)
4. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:09
5. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) à 0:20
6. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:21
7. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads)
8. Joris Nieuwenhuis (P-B, Team Sunweb)
9. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:37
10. Thijs Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:59

Classement général provisoire de la Coupe du monde masculine (après 7 manches sur 9) :

1. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 437 points
2. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 392 pts
3. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 386 pts
4. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 364 pts
5. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) 358 pts
6. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) 357 pts
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) 325 pts
8. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) 320 pts
9. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) 312 pts
10. Joris Nieuwenhuis (P-B, Team Sunweb) 268 pts

Brand enchaîne, Alvarado mène

La course féminine également a connu un départ rapide, avec de nombreuses concurrentes en quelques secondes lors des premiers tours, bataillant sur chaque passage légèrement technique de ce tracé rapide de Zolder. Personne ne parvenait toutefois à prendre la poudre d’escampette, du moins personne en solitaire. Les favorites néerlandaises parvenaient tout de même à s’isoler pour une course qui se résumait à un championnat des Pays-Bas avant l’heure. Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus), leader de la Coupe du monde chez les moins de 23 ans, Marianne Vos, Inge van der Heijden (CCC-Liv), Annemarie Worst (777) et la championne des Pays-Bas Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions) jouaient des coudes en tête de la course, sans parvenir à s’affranchir de leurs rivales directes. Seules la championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan), toujours à l’asphyxie en poursuite, la championne d’Europe Yara Kastelijn (777) ou encore la leader de la Coupe du monde Katerina Nash (Clif Bar) semblaient éliminées de la course au podium à la mi-course.

Sur un tracé aussi rapide, sur lequel il semble impossible de réaliser une différence dans un virage ou une montée plus abrupte, la décision devait se faire dans le dernier tour. Van der Heijden devait lâcher du lest, tandis qu’Alvarado et Brand menaient coup pour coup dans les passages les plus rapides. Vos tentait pour sa part de déborder ses rivales sur la dernière montée plus difficile de ce circuit mais devait mettre un pied à terre, laissant Alvarado et Brand creuser un écart suffisant pour jouer la victoire au sprint. Et comme attendu, la championne des Pays-Bas n’avait aucun mal à confirmer sa puissance face à sa cadette.

« C’était un dernier tour très difficile, à très haute vitesse », lâchait Brand à l’arrivée, au micro de Telenet, après avoir repris son souffle, au terme de sa deuxième victoire consécutive en quatre jours, en Coupe du monde. « C’était très différent de dimanche dernier évidemment (NDLR : à Namur). C’était bien plus explosif. Tout le monde savait où il fallait se situer dans le final. Cela a rendu la course plus fatigante. Mais je ne savais pas que j’avais quelqu’un dans la roue dans la dernière ligne droite. J’étais plutôt attentive aux doublées que je devais éviter. J’espérais ne pas tomber sur l’une d’elles ». Finalement, Alvarado était bien dans sa roue et s’offre, malgré sa deuxième place, la tête de la Coupe du monde suite à une nouvelle contre-performance de Katerina Nash, finalement 15e. Alvarado devient donc leader de la Coupe du monde chez les pros pour un point, en plus de sa première place chez les espoirs. Le final de cette Coupe du monde chez les dames s’annonce donc des plus trépidants !

Résultats de la 7e manche de la Coupe du monde féminine à Heusden-Zolder :

1. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) en 47:49
2. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 0:01
3. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:13
4. Marianne Vos (P-B, CCC-Liv) à 0:14
5. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) à 0:26
6. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 0:29
7. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 0:34
8. Shirin van Anrooij (P-B) à 0:52
9. Yara Kastelijn (P-B, 777) à 1:12
10. Laura Verdonschot (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:15

Classement général provisoire de la Coupe du monde féminine (après 7 manches sur 9) :

1. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) 360 points
2. Katerina Nash (Tch, Clif Bar Pro Team) 359 pts
3. Annemarie Worst (P-B, 777) 345 pts
4. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) 311 pts
5. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) 290 pts
6. Maghalie Rochette (Can) 289 pts
7. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) 281 pts
8. Katherine Compton (USA, KFC Racing powered by Trek/Knight) 276 pts
9. Yara Kastelijn (P-B, 777) 264 pts
10. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) 251 pts

Photos : capture VRT/Sporza

Pin It on Pinterest