Trophée DVV #2 – Koppenberg: La surprise Wyman, la confirmation Van Der Poel

Toutes les catégories rendaient le spectacle du Koppenberg de toute beauté, et les vainqueurs peuvent se dire qu’ils sont des « as » de la spécialité. Du spectacle en effet, des souffrances aussi, car on ne sort pas indemne d’un tel parcours. Chez les dames, Helen Wyman nous rappelle à son bon souvenir, et chez les élites, après une bagarre d’une heure et près de dix minutes, Mathieu Van Der Poel est sacré, devant Aerts et van der Haar. Le champion du Monde échouant aux portes du podium.

Dames:

Helen Wyman bagarre et s’impose

Magnifique cross sur le Koppenberg chez les dames, où la bataille fut digne des légendes. Déjà en vue dès le feu vert, Helen Wyman termina en solitaire ce monument du cyclo-cross, laissant Compton à 16 », et la revenante Jolien Verschueren à 27 ». La championne du Monde, Sanne Cant, connait des jours sans, et cette fois c’est malade qu’elle devait renoncer à participer au Koppenberg. En son absence, et aussi en la méforme de la Néerlandaise Maus Kaptheijns, la porte était ouverte pour voir un podium inédit, et surtout la présence au plus haut niveau de la Britannique Helen Wyman. La bagarre fut de toute beauté, avec tantôt l’Américaine Katherine Compton aux commandes, distançant sa rivale qui parvenait -surtout dans le Mur- de reprendre du terrain. Wyman prenait ses distances lors de l’avant-dernier circuit, et personne ne pouvait répliquer. Pour ce qui est de notre compatriote Jolien Verschueren -jamais vu à un tel niveau cette année- le Koppenberg (terrain de prédilection, l’an dernier elle s’imposait) faisait naître des ailes, sans bulles rouges, mais devait quand même renoncer à une meilleure place que troisième. Toutefois, elle s’en félicite au vu des résultats précédents. De belles prestations également de Geerte Hoeke, et la toujours présente Loes Sels.

Le Top-10:

  1. Helen Wyman en 45’23 »
  2. Kaherine Compton à 16 »
  3. Jolien Verschueren à 27 »
  4. Nikki Brammeier à 1’14 »
  5. Kim Van De Steene à 1’20 »
  6. Geerte Hoeke à 1’44 »
  7. Ellen Van Loy à 1’56 »
  8. Maud Kaptheijns à 2’42 »
  9. Elle Anderson à 2’53 »
  10. Loes Sels à 3’09 »

Élites:

Mathieu Van Der Poel a tout donné, pour finalement s’imposer

Généralement, il faut ½ tour au champion des Pays-Bas pour asseoir une victoire. Mais pas au Koppenberg, car s’il a imposé sa loi dans la première montée du Mur, même si d’aucun voulait résister, personne n’était capable de prendre sa roue, à ce moment. C’est ainsi qu’au premier passage, le batave fait déjà la course en tête. Mais voilà, on en oublierait très vite certains adversaires, comme un Toon Aerts -qui revêtait son beau maillot européen pour la dernière fois, à moins que dimanche à Tabor…- qui revient sur Mathieu et se porte en tête. Sur cette action, le champion du Monde emboîte le pas et revient également sur Van Der Poel. Il ne sera pas le seul, car le petit roquet de Lars van der Haar parvient lui aussi à recoller au groupe de tête. Un quatuor qui va augmenter dans les tours, mais ce cross est tellement difficile qu’il faut prendre quelques mètres pour souffler. Moment que choisi van der Haar pour faire la belle. En un rien de temps, il prend 10 » à ses compagnons d’échappée, alors que le groupe de chasse revient sur ceux-ci. Mais cela ne va pas durer, car aussi bien Toon Aerts que Mathieu Van Der Poel veulent cette victoire, sur un des monuments du cyclo-cross. Ces deux-là reviennent sur le petit roquet, et ce sera le champion des Pays-Bas qui plantera la dernière banderie, tout en se faisant très mal tant l’effort sur les pavés du Koppenberg était intense. Le champion du Monde terminait aux portes du podium, ne pouvant suivre le rythme du trio de tête. Toon Aerts, deuxième, montre que son maillot il l’avait pas volé, et sans une terrible chute, il aurait pu se montrer depuis le début de la saison. Le petit Néerlandais Lars van der Haar pointe troisième, et sera sans nul doute, le pion de réserve de la sélection batave pour l’Europe, au cas ou Van Der Pole connaisse des soucis.

Le Top-10:

  1. Mathieu Van Der Poel
  2. Toon Aerts
  3. Lars van der Haar
  4. Wout Van Aert
  5. Kevin Pauwels
  6. Jens Adams
  7. Corné Van Kessel
  8. Michael Vanthourenhout
  9. Klass Vantornout
  10. Laurens Sweeck

Les résultats des jeunes:

Débutants:

Le Top-10:

  1. L. Belmans
  2. S. Alvarado
  3. T. Nys
  4. D. Coremans
  5. Y. Lauryssen
  6. H. Kars
  7. J. Declerck
  8. T. Neffgen
  9. L. Van Der Vleuten
  10. L. Janssen

Juniors:

Le Top-10:

  1. B. Tulett
  2. W. Vervoort
  3. J. Bellens
  4. W. Meeussen
  5. X. Geysels
  6. R. Cortjens
  7. L. Dejonghe
  8. T. Thomas
  9. J. Vermoote
  10. L. Boven

U23:

Le Top-10:

  1. T. Pidcock
  2. E. Iserbyt
  3. J. Dekker
  4. T. Joseph
  5. Y. Peeters
  6. H. Pigeon
  7. A. Goeman
  8. K. Van Dijke
  9. M. Bonsergent
  10. P. Vliegen

Crédit photo: Capture écran Sporza

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest