Coupe du monde #3 – Berne : Van der Poel profite d’une erreur de Van Aert, Vos enchaîne

La Coupe du monde de cyclo-cross a fait ce dimanche son retour en Europe : après deux premières manches américaines, tant les dames que les messieurs ont eu droit à une couse ultra-rapide sur un terrain sec et peu propice aux erreurs. Il a toutefois suffi d’un problème mécanique de Wout van Aert et d’une erreur technique d’Annemarie Worst pour permettre à Mathieu Van der Poel et Marianne Vos de s’offrir le succès à Berne.

Il était difficile de creuser des écarts sur le circuit de Berne, la première manche d’une Coupe du monde de cyclo-cross organisée en Suisse depuis huit ans. Sous un large soleil, le terrain était sec et les quelques passages techniques étaient clairement à la portée des spécialistes attendus sur ces labourés. Chez les dames, la course démarrait ainsi rapidement, via notamment la leader de la Coupe du monde Marianne Vos (WaowDeals), partie en force dans le premier tour, avant de voir un peloton d’une quinzaine de dames la reprendre dans le deuxième tour. Vos relançait alors une offensive dans le deuxième tour, à nouveau, et filait avec Annemarie Worst (Steylaerts-777) en tête. Les Belges Sanne Cant (IKO-Beobank) et Ellen Van Loy (Telenet Fidea Lions) tentaient avec difficulté de recoller dans la roue des Néerlandaises, mais Vos se montrait en verve sur ce tracé helvète. Elle lançait dans le dernier tour une offensive qui poussait Worst à la faute. Laissant quelques mètres à sa compatriote, Worst devait s’estimer battue : Vos allait ainsi remporter sa deuxième manche de Coupe du monde de la saison, en leader.

Sa joie sur la ligne d’arrivée confirmait la difficulté de cette course, sur laquelle les écarts étaient difficiles à creuser. « C’était peut-être une erreur d’être partie si vite au début. Mais c’était un parcours technique. Si vous faites une faute dans un groupe, vous perdez rapidement du temps », confiait Marianne Vos après son succès. « Je sentais que Worst était rapide, et j’avais peur qu’elle soit encore avec moi dans le dernier tour. Je savais que je devais être en tête dans les petites montées, c’est ce qui m’a permis de gagner ». Alors que Sanne Cant ne pouvait qu’avouer une nouvelle défaite : « C’était un cross difficile pour moi », avouait-elle à la VRT. « J’avais l’impression que je courais toujours derrière. (…) Ma condition est OK, mais il ne faut pas juste être en bonne condition. Il faut savoir tenir un tempo très élevé ». Et pour l’instant, la championne du monde semble clairement en difficulté dès que les accélérations s’enchaînent…

Van der Poel : « Un parcours qui peut pousser à la faute »

Chez les messieurs, le départ était également très rapide, mais cette fois, seuls trois hommes parvenaient à s’isoler en tête dès le premier tour. Le champion du monde Wout van Aert (Cibel-Cebon), qui avait fait l’impasse la veille sur le Superprestige de Boom afin d’aller directement en Suisse, lançait la première offensive et emmenait le champion d’Europe Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) et le surprenant Daan Soete (Pauwels Sauzen-Vastgoedservice). Les trois hommes semblaient partis pour une belle lutte à Berne, mais dans le troisième tour, Van Aert était victime d’un petit souci mécanique. Un saut de chaine qui permettait à Van der Poel de lancer une accélération intense. Soete lâchait prise tandis que Van Aert restait à une dizaine de secondes de son rival néerlandais sans parvenir à le remonter.

Mathieu Van der Poel devait tout de même pousser sur les pédales jusqu’au dernier tour pour s’assurer sa première victoire en Coupe du monde cette saison, lui qui avait décidé d’éviter le voyage aux États-Unis, en septembre dernier. Le champion d’Europe s’impose ainsi pour une petite dizaine de secondes sur Van Aert. « Wout est parti très vite et j’ai senti que j’avais roulé hier », confiait le champion d’Europe à l’arrivée. « Créer un écart sur un tel parcours était difficile car cela peut pousser la faute ». Au grand dam de son adversaire : « C’est dommage qu’à mi-parcours, j’ai perdu la confiance que je pouvais gagner. Quand j’ai diminué mon tempo, j’ai remarqué que Mathieu ne pouvait pas aller plus vite non plus. C’est donc ce petit souci qui a décidé de la course. Je me sentais en tout cas très bien », expliquait le champion du monde, qui reste deuxième du classement de la Coupe du monde derrière Toon Aerts (Telenet Fidea Lions), troisième du cross du jour.

Résultats de la 3e manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Berne – Dames :

1. Marianne Vos (P-B, WaowDeals Pro Cycling Team) en 41’00“
2. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777) à 0’09“
3. Katherine Compton (USA, Trek Factory Racing CX) à 0’22“
4. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) à 0’34“
5. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 0’35“
6. Maghalie Rochette (Can, Clif Pro Team) à 0’43“
7. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Fidea Lions) à 0’51“
8. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777) à 0’53“
9. Eva Lechner (Ita, Creafin Tüv Süd) à 0’55“
10. Kaitlin Keough (USA, Cannondale CX) à 0’57“
11. Pavla Havlikova (Tch) à 1’02“
12. Laura Verdonschot (Bel, Marlux-Bingoal) à 1’03“
13. Denise Betsema (P-B) à 1’05“
14. Karla Stepanova (Tch) à 1’06“
15. Lucia Gonzalez Blanco (Esp, Nesta CX Team) à 1’13“
16. Manon Bakker (P-B, Experza-Footlogix) à 1’14“
17. Loes Sels (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 1’18“
18. Helen Wyman (G-B)
19. Nadja Heigl (Aut, KTM Alchemist Racing Team) à 1’23“
20. Elisabeth Brandau (All) à 1’26“

Classement de la Coupe du monde de cyclo-cross dames (après 3 manches) :

1. Marianne Vos (P-B, WaowDeals Pro Cycling Team) 225 points
2. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) 157 pts
3. Kaitlin Keough (USA, Cannondale CX) 154 pts
4. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Fidea Lions) 138 pts
5. Loes Sels (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) 131 pts
6. Evie Richards (G-B, Trek Factory Racing CX) 130 pts
7. Sophie de Boer (P-B, Breepark) 129 pts
8. Eva Lechner (Ita, Creafin Tüv Süd) 129 pts
9. Katerina Nash (Tch, Clif Pro Team) 113 pts
10. Ellen Noble (USA, Trek Factory Racing CX) 109 pts

Résultats de la 3e manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Berne – Messieurs :

1. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 1h04’48“
2. Wout van Aert (Bel, Cibel-Cebon) à 0’08“
3. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) à 0’58“
4. Michael Vanthourenhout (Bel, Marlux-Bingoal) à 1’07“
5. Quinten Hermans (Bel, Telenet Fidea Lions) à 1’10“
6. Daan Soete (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 1’13“
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet Fidea Lions)
8. Felipe Orts (Esp) à 1’17“
9. Lars van der Haar (P-B, Telenet Fidea Lions) à 1’22“
10. Steve Chainel (Fra, Team Chazal Canyon) à 1’38“
11. Gianni Vermeersch (Bel, Steylaerts-777) à 1’50“
12. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 1’51“
13. Vincent Baestaens (Bel)
14. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 2’03“
15. Tim Merlier (Bel, Crelan-Charles) à 2’09“
16. Kevin Pauwels (Bel, Marlux-Bingoal) à 2’13“
17. Nicolas Cleppe (Bel, Telenet Fidea Lions)
18. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 2’26“
19. Dieter Vanthourenhout (Bel, Marlux-Bingoal) à 2’28“
20. Fabien Canal (Fra, Team Cross Safir Ganova) à 2’29“

Classement de la Coupe du monde de cyclo-cross messieurs (après 3 manches) :

1. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) 225 points
2. Wout van Aert (Bel, Cibel-Cebon) 210 pts
3. Quinten Hermans (Bel, Telenet Fidea Lions) 175 pts
4. Corné van Kessel (P-B, Telenet Fidea Lions) 153 pts
5. Daan Soete (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) 147 pts
6. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) 142 pts
7. Tim Merlier (Bel, Crelan-Charles) 130 pts
8. Michael Vanthourenhout (Bel, Marlux-Bingoal) 125 pts
9. Kevin Pauwels (Bel, Marlux-Bingoal) 122 pts
10. Steve Chainel (Fra, Team Chazal Canyon) 119 pts

Photos : captures UCI

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest