Championnats de Belgique sur route à Izegem : notre présentation de l’édition masculine 2023

Partants, parcours, directs… : découvrez toutes les infos sur l’édition 2023 du championnat de Belgique de cyclisme masculin sur route à Izegem.
Championnats de Belgique de cyclisme sur route Izegem 2023 - Affiche

Le parcours

Les amateurs des classiques flandriennes seront heureux de découvrir sur ce championnat de Belgique des routes familières. Izegem, coincé entre Roulers et Ingelmunster, est non loin des Ardennes flamandes, mais les organisateurs, proches du comité en charge de Gand-Wevelgem, ont décidé de cette année de faire la part belle aux sprinters. Avec un seul passage par les monts du Heuvelland comme aspérités du jour. Il ne sera pas question de faire face à un profil pour costauds, ce dimanche. Les routes menant au Heuvelland ou au retour sur Izegem seront larges et favorables au peloton, surtout vu le vent bien moins fort qu’au printemps. Et le triple passage sur le Monteberg et le Mont Kemmel pourront certainement permettre à une échappée de puncheurs de s’extirper du peloton, mais il faudra encore tenir la distance ensuite.

Car le tracé sera ensuite quasi entièrement plat jusqu’à Izegem et autour de la cité flandrienne. Hormis dans les passages plus techniques en ville, la vitesse risque d’être élevée tout au long de ce final. Il faudra donc un groupe conséquent pour tenir tête au peloton. Surtout au vu des nombreux sprinters annoncés ce dimanche. Attention encore aux cinq derniers kilomètres avec un bel enchaînement de virages avant des tournants plus larges dans les deux dernières bornes, idéales pour lancer un train jusqu’à la ligne.

Présentation des cyclistes : entre 10h35 et 11h45 sur le Grote Markt à Izegem

Départ fictif : 12h00 sur le Grote Markt à Izegem

Départ réel : 12h10 sur l’Izegemsestraat à Sint-Eloois-Winkel, après 5,2 km en cortège

Distance : 230,7 kilomètres

Les difficultés du jour :
Km 56,1 – Côte 1 : Monteberg (1 km à 5,4% de moyenne)
Km 57,9 – Côte 2 : Mont Kemmel/Belvédère (400 m à 10,7%)
Km 71,6 – Côte 3 : Monteberg (1 km à 5,4%)
Km 73,4 – Côte 4 : Mont Kemmel/Belvédère (400 m à 10,7%)
Km 87,0 – Côte 5 : Monteberg (1 km à 5,4%)
Km 88,9 – Côte 6 : Mont Kemmel/Belvédère (400 m à 10,7%)

Arrivée : entre 17h18 et 17h48 sur l’Ambachtenstraat à Izegem

Championnats de Belgique de cyclisme sur route Izegem 2023 - Carte Hommes

Les favoris

Sur un tel circuit, les Belges les plus véloces sont logiquement attendus au rendez-vous. Une nouvelle fois après le circuit de Middelkerke, encore plus plat, l’an dernier. Cela donnera des idées à Tim Merlier, sprinter attitré de l’équipe Soudal Quick Step, qui visera un troisième titre national à Izegem. Le tenant du titre est annoncé comme le leader du Wolfpack, même si le collectif de Patrick Lefevere sera attendu sur tous les fronts, vu sa polyvalence. Yves Lampaert et Remco Evenepoel seront certainement capables de prendre l’une ou l’autre échappée au besoin, et peuvent clairement briller, même si la pente se fait plus faible dans les cent derniers kilomètres. Stan Van Tricht est également un outsider en cas de sprint, vu la condition qu’il a affichée depuis le début du mois de juin.

L’équipe Alpecin-Deceuninck bénéficiera d’une force de frappe similaire avec une large place accordée à Jasper Philipsen, le sprinter du groupe, mais pas seulement. Outre le brillant coureur de Mol, la formation des frères Roodhooft peut également compter sur d’autres spécialistes de l’emballage massif tels Robbe Ghys, sur le podium de la Flèche de Heist et d’une étape du ZLM Tour, ou Lionel Taminiaux, deuxième du Circuit de Wallonie et septième du Tour du Limbourg. Si Philipsen n’est pas dans le coin, ils pourront jouer les suppléants. Et ce n’est pas tout. Quinten Hermans et Dries De Bondt, ex-champion de Belgique, pourront se faire une place dans une offensive. Les quelques côtes de début de course semblent idéales pour cela.

S’il ne dispose pas du même soutien numériquement parlant, Wout van Aert sera malgré tout l’un des grands favoris du jour. Le leader de la Jumbo-Visma ne bénéficiera que de trois (solides) équipiers avec Nathan Van Hooydonck, Tiesj Benoot et Tosh Van der Sande. Mais les quatre semblent capables de suivre un bon mouvement. Et Van Aert sera à la recherche de confiance en vue du Tour de France et du copieux menu estival, qui mènera jusqu’aux championnats du monde. Jordi Meeus, autre favori annoncé, sera dans un cas de figure similaire avec le seul Cian Uijtdebroeks comme équipier de la Bora-Hansgrohe pour l’accompagner dans la lutte pour le titre national. Mais sa pointe de vitesse a déjà fait des ravages, comme sur le Circuit de Wallonie. Il reste donc un favori à cocher.

Parmi les autres collectifs imposants, Intermarché-Circus-Wanty aura également les mains pleines. Le leader se nommera Gerben Thijssen, lui qui a déjà remporté cette saison le GP Monseré, la Bredene Coxyde Classic et, plus récemment, le Tour du Limbourg. Le sprinter limbourgeois ne sera toutefois pas le seul rapide du groupe : déçu de ne pas avoir levé les bras sur le Tour d’Italie, Arne Marit aura également une carte à jouer dans le peloton ou un groupe plus restreint, sur un tel profil. L’équipe aura également à ses côtés les costauds Laurenz Rex, Baptiste Planckaert et Loïc Vliegen pour se glisser dans une échappée.

Chez Lotto-Dstny, les noms des sprinters ne sont pas aussi ronflants, mais Jasper De Buyst, en verve sur le récent Tour de Belgique, et Milan Menten, vainqueur du Samyn en mars dernier, sont des outsiders à surveiller en cas d’arrivée massive. Et si les attaques sont légion dès les côtes du Heuvelland ou sur le circuit local d’Izegem, les spécialistes des flandriennes que sont Victor Campenaerts et Florian Vermeersch sont aussi à nommer parmi les candidats au succès. Il en va de même dans l’équipe (réduite) de la Trek-Segafredo, avec les rapides Thibau Nys et Jasper Stuyven, mais également Edward Theuns, qui a bien failli surprendre Wout van Aert voici deux ans.

Les sprinters rapides ne manquent pas dans ce peloton belge avec Sasha Weemaes (Human Powered Health), Timothy Dupont (Tarteletto-Isorex), Jens Reynders (Israel Premier Tech), Sander De Pestel (Team Flanders-Baloise) ou encore… Jens Debusschere, qui a construit une équipe pour lui seul afin de participer à ce dernier championnat de Belgique. Et il y a encore ceux qui aiment l’offensive, bénéficient d’une équipe moins imposante, mais peuvent briller le temps d’un jour, comme Sep Vanmarcke (Israel Premier Tech), Stan De Wulf (Ag2r Citroën Team), Ludovic Robeet (Bingoal WB) ou Dries Van Gestel (TotalÉnergies).


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider en partageant cet article sur vos réseaux sociaux ou en donnant 1 euro ou plus sur ko-fi ! Cliquez ici pour atteindre ko-fi et merci pour votre soutien 🙏


Les partants

Cliquez ici pour découvrir la liste provisoire des partants

Le palmarès

2014 Jens Debusschere 🇧🇪
2015 Preben Van Hecke 🇧🇪
2016 Philippe Gilbert 🇧🇪
2017 Oliver Naesen 🇧🇪
2018 Yves Lampaert 🇧🇪
2019 Tim Merlier 🇧🇪
2020 Dries De Bondt 🇧🇪
2021 Wout van Aert 🇧🇪
2022 Tim Merlier 🇧🇪

La météo

Le ciel sera dégagé avec de larges éclaircies, les températures seront comprises entre 26 et 29°C, le vent soufflera de sud à sud-sud-est entre 10 et 20 km/h.

Plus d’informations sur le site de l’IRM.

Le programme TV

  • En différé dès 15h15 sur La Une et RTBF Auvio
  • En direct dès 14h15 sur Één et Sporza.be

Pour profiter des retransmissions télévisées de ces courses cyclistes depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 3,49 €/mois. Des offres combinées avec NordPass et NordLocker, qui vous aident à protéger vos mots de passe, sont également disponibles jusqu’à -66% ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Championnats de Belgique de cyclisme sur route Izegem 2023 - Affiche

Championnats de Belgique sur route à Izegem : notre présentation de l’édition féminine 2023

Article suivant

Championnats de Belgique : Kopecky et Evenepoel, des évidences loin d’être évidentes

Articles similaires
Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) remporte le Tour des Flandres 2024 - Photo : capture Eurosport

Tour des Flandres : comment Alpecin-Deceuninck et Lidl-Trek ont maîtrisé pour les succès de Van der Poel et Longo Borghini

Le champion du monde Mathieu van der Poel a profité du travail de sa formation en amont, avant de filer en solitaire à plus de 40 kilomètres de l'arrivée, pour s'offrir sa troisième victoire sur le Tour des Flandres, là où la championne d'Italie Elisa Longo Borghini a bénéficié du boulot tactique de l'équipe Lidl-Trek pour glaner un deuxième succès à Audenarde.
Lire plus
Total
0
Share