Binche-Chimay-Binche 2022 : notre présentation des courses hommes et femmes

Parcours, favoris, directs… : toutes les informations sur les courses masculine et féminine de Binche-Chimay-Binche, disputées le 4 octobre 2022.

Le parcours

Hommes

Traditionnelle clôture de la saison cycliste wallonne, Binche-Chimay-Binche maintient ses traditions et propose une nouvelle fois un parcours favorisant les sprinters puissants et les attaquants audacieux. Car il faudra de la force pour s’offrir la victoire sur les pavés de la Cité des Gilles, tant l’effort sera usant. Le parcours ne propose pas de côte particulièrement abrupte, enchaînant les petites collines du sud du Hainaut, via notamment les Lacs de l’Eau d’Heure (et son Petit Poggio) ou les hauteurs de Thuin. Le circuit local, à parcourir à quatre reprises, consiste en une longue côte en faux-plat montant, depuis le centre de Binche jusqu’à Merbes-Sainte-Marie, avant la descente tout aussi pentue pour le retour vers Binche. Le final sera ainsi sinueux avec près de 600 mètres de pavés pour conclure la journée. Les plus puissants tenteront de sortir sur ces chemins plus rudes pour s’imposer sur la Grand Place.

Présentation des coureurs : entre 11h00 et 12h00 sur la Grand Place de Binche
Départ fictif : 12h10 sur la Grand Place de Binche
Départ réel : 12h15 sur la rue Basse Egypte/N55 à Binche

Distance : 198,6 kilomètres

Horaires de passage : cliquez ici pour découvrir l’itinéraire-horaire

Arrivée : entre 16h45 et 17h15 sur la Grand Place de Binche

La carte et le profil de la course masculine de Binche-Chimay-Binche 2022 :

Femmes

Les différences seront minimes, ce mardi, entre le parcours masculin et le parcours féminin de Binche-Chimay-Binche. Le peloton des femmes partira de Chimay pour reprendre le tracé de la remontée vers Binche via les Lacs de l’Eau d’Heure, Beaumont et Thuin. Avant l’entrée sur le circuit de Binche qu’il faudra parcourir à deux reprises (et demie). Là encore, c’est le secteur pavé d’à peu près un demi-kilomètre qui fera la différence, autour de cette côte binchoise qui peut faire les affaires de rouleuses puissantes. Mais au vu du plateau de sprinteuses présentes, nul doute que certaines équipes tenteront de contrôler la foule.

Présentation des coureuses : entre 10h00 et 11h15 sur la Grand Place de Chimay
Départ fictif : 11h25 sur la Grand Place de Chimay
Départ réel : 11h30 à Chimay

Distance : 117,2 kilomètres

Horaires de passage : cliquez ici pour découvrir l’itinéraire-horaire

Arrivée : entre 14h25 et 14h45 sur la Grand Place de Binche

La carte et le profil de la course féminine de Binche-Chimay-Binche 2022 :

Les favori·te·s

Hommes

Évidemment, tous les regards se tourneront à Binche vers un certain maillot arc-en-ciel, qu’il étrennera pour la première fois en compétition depuis sa victoire à Wollongong : pour sa seule et unique course de l’année en tant que champion du monde, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) a choisi Binche-Chimay-Binche pour se parer de sa nouvelle tunique et célébrer, deux jours après sa grande fête sur la Grand Place de Bruxelles, ce premier titre mondial. Le coureur de Schepdaal peut évidemment surprendre avec cette tenue, vu ses qualités de rouleur. Mais après une saison déjà bien remplie et à l’aube d’une pause bien méritée (qui lui permettra notamment de se marier), il semble audacieux de placer Evenepoel parmi les grands favoris du jour. Le profil semble plutôt tailler pour des sprinters qui ont la puissance nécessaire pour faire la différence sur des routes difficiles, comme ce final en faux-plat montant et sur des pavés.

Alors, il faut plutôt se tourner vers l’équipe Lotto-Soudal pour citer un sprinter de cette trempe : Arnaud De Lie, 20 ans, aura certainement à cœur de se remettre aux avant-postes après sa déception sur la Famenne Ardenne Classic, victime d’une chute dans le dernier virage… Son retour au sein du peloton dans le dernier kilomètre confirme sa grande forme et sa rage de vaincre. Il sera une nouvelle fois leader unique, avec l’espoir cette fois de briller à Binche. Il aura toutefois une concurrence encore plus importante qu’à Marche-en-Famenne, dimanche. Chez Intermarché-Wanty-Gobert, si Biniam Girmay n’a pas trouvé l’ouverture sur la Famenne Ardenne Classic, le Norvégien Alexander Kristoff sera également présent pour jouer une carte supplémentaire dans une équipe qui souhaite gagner sur les terres de son principal sponsor, comme l’an dernier grâce à Danny van Poppel. Le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ), deuxième au Tour de Vendée dimanche, sera aussi parmi les sprinters à suivre sur de telles routes, avec également le Britannique Lewis Askey, comme joker capable de lever les bras sur une telle course d’un jour.

Vainqueur de la Famenne Ardenne Classic en costaud, le Français Axel Zingle (Cofidis) grimpe évidemment dans la hiérarchie des favoris pour une telle course de costauds. Son compatriote Christophe Laporte (Jumbo-Visma) est également annoncé au départ, avec un titre de vice-champion du monde dans la besace. Son statut le place dans la liste des coureurs à surveiller, avec ses équipiers néerlandais Mike Teunissen et David Dekker. Chez Arkéa-Samsic, on tentera certainement de jouer le collectif aussi avec Amaury Capiot et Hugo Hofstetter, capables tous les deux de mener un emballage massif en première position. La même tactique devrait être au programme de l’équipe UAE Team Emirates qui emmène tant Fernando Gaviria que Pascal Ackermann au départ de ce Mémorial Frank Vandenbroucke.

Le champion de Belgique Tim Merlier (Alpecin-Deceuninck), bloqué dans son sprint à Marche-en-Famenne, fera office d’outsider, tout comme les Belges Greg Van Avermaet et Oliver Naesen (Ag2r Citroën Team), troisième dimanche dernier en Famenne. Chez TotalÉnergies, on jouera sûrement l’offensive avec Anthony Turgis, très remuant à Marche, et Dries Van Gestel. Ajoutons le Belge Sep Vanmarcke (Israel Start-up Nation), le Belge Edward Theuns (Trek-Segafredo), le Polonais Stanislaw Aniolkowski, le Belge Timothy Dupont (Bingoal Pauwels Sauces WB) ou encore le Norvégien Rasmus Tiller (Uno-X) à la liste des candidats du jour.


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider à partir de 1 euro sur uTip ! Cliquez ici pour atteindre uTip et merci pour votre soutien 🙏


La liste des partants :

Data powered by FirstCycling.com

Le palmarès :

2011 Rüdiger Selig (All)
2012 Adam Blythe (G-B)
2013 Reinardt Janse van Rensburg (Afs)
2014 Zdenek Stybar (Tch)
2015 Ramon Sinkeldam (P-B)
2016 Arnaud Démare (Fra)
2017 Jasper De Buyst (BEL)
2018 Danny van Poppel (P-B)
2019 Tom Van Asbroeck (BEL)
2020 Annulé suite au Covid-19
2021 Danny van Poppel (P-B)

Femmes

Après le succès surprise de la Belge Sara Van de Vel lors de la première édition féminine de Binche-Chimay-Binche, l’an dernier, la liste des partantes de l’épreuve belge s’est étoffée et dévoile désormais quatre équipes WorldTour qui risquent de prendre en mains le peloton jusqu’à la Cité des Gilles. Principalement l’équipe DSM qui arrive avec une sacrée armada autour de la championne d’Europe Lorena Wiebes, accompagnée notamment de son poisson-pilote Charlotte Kool et de la Britannique Pfeiffer Georgi. L’équipe UAE Team ADQ annonce pour sa part Sofia Bertizzolo, une sprinteuse costaude qui peut faire la différence sur de telles routes. Alors que chez Liv Racing Xstra, la Belge Valerie Demey et la Néerlandaise Thalita De Jong.

Et parmi les autres outsiders ? L’équipe belge Plantur-Pura sera à nouveau en force sur cette classique wallonne avec Julie De Wilde, vainqueure du GP de Wallonie, comme tête de gondole d’une formation prête à prendre ses responsabilités. La formation Cofidis devrait également se montrer à l’avant avec Martina Alzini et Alana Castrique. L’équipe Uno-X fera également bonne figure avec Elinor Barker alors que la formation Le Col-Wahoo tentera de mener le sprint pour Marjolein van ‘t Geloof et Maria Martins.

La liste des partantes :

Data powered by FirstCycling.com

Le palmarès :

2021 Sara Van de Vel (BEL)

La météo

Le ciel sera légèrement nuageux avec des éclaircies tout au long de la journée, les températures seront comprirses entre 15 et 18 degrés, le vent soufflera de sud-sud-ouest à sud-ouest entre 20 et 35 km/h.

Les directs TV

  • En direct dès 13h45 sur Tipik et RTBF Auvio
  • En direct dès 13h45 sur Eurosport 2, Eurosport Player et GCN+

Pour profiter des retransmissions télévisées du Tour d’Espagne depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 2,88 €/mois pour toute souscription pour deux ans (soit 4 mois gratuits) ! Des offres combinées avec NordPass et NordLocker, qui vous aident à protéger vos mots de passe, sont également disponibles jusqu’à -69% ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

NordVPN - Offre Back to School 2022

Total
15
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article

Exact Cross de Meulebeke : les photos du Berencross, remporté par Lucinda Brand et Michael Vanthourenhout

Article suivant
Peloton femmes - 5e étape Ceratizit Challenge by La Vuelta 2022 - ASO Unipublic Lino Escuris

Le cyclisme féminin vit un peu mieux mais… : plus d’une cycliste sur cinq au niveau continental n’est toujours pas payée

Articles similaires
Remco Evenepoel Leader 17e étape - Tour d'Espagne Vuelta 2022 - ASO Unipublic Sprint Cycling Agency Rafa Gomez

Les chiffres de la saison 2022 sur route : Evenepoel, Pogacar et Wiebes au sommet

La saison 2022 a été palpitante sur la route, les coureurs offensifs dominent encore le cyclisme actuel. Chez les hommes, Pogacar et Evenepoel affolent les compteurs. Du côté des sprinters, c'est Jakobsen qui engrange le plus de victoires. Chez les femmes, domination absolue au nombre de victoires de Lorena Wiebes, la reine du sprint.
Lire plus