Les courses en circuit font le bonheur des cyclistes

Et si les organisateurs des Grands Tours suivaient l’exemple du Giro et proposaient plus de courses en circuit à l’avenir ?
Attaque Vincenzo Nibali 14e étape Tour d'Italie Giro 2022 - RCS Sport La Presse Fabio Ferrari
Vincenzo Nibali (Astana Qazaqstan Team) à l’attaque sur la 14e étape du Tour d’Italie, tracée autour de Turin – Photo : RCS Sport/La Presse/Fabio Ferrari

Si j’aime le cyclisme depuis tant d’années, j’avoue une fascination certaine pour les championnats. Qu’ils soient de Belgique, d’Europe, du monde, ces épreuves d’un jour déterminant en quelques heures celui ou celle qui va arborer durant un an un maillot distinctif m’offrent une dose d’adrénaline particulière par rapport aux autres courses de la saison. Il y a évidemment l’enjeu du jour, le caractère unique de la course, mais aussi le parcours souvent finalisé par un circuit. Et plus j’y réfléchis, mieux j’apprécie ces courses en circuit.

Repérer les lieux, repasser devant, reconnaître, choisir l’endroit précis où surprendre ses adversaires, relancer sur un tronçon qui révèle une autre difficulté avec le vent… La course en circuit peut sembler redondante, elle offre à mes yeux plus de tactique et un plus large spectacle, surtout quand ce circuit est inédit. Car les plus avertis me rétorqueront que le circuit final de la Flèche Wallonne masculine avec sa triple montée du Mur de Huy n’apporte pas le feu d’artifice attendu chaque année ou que le tour final de la classique de Hambourg ou du GP de Francfort ne bouleverse pas le train des sprinters.

Quand le circuit est une découverte, il offre selon moi bien plus de surprises et avec le peloton contemporain, il est rarement question de déceptions. L’organisation du Tour d’Italie l’a bien compris et en a fait une marque de fabrique sur cette 105e édition. Le samedi 14 mai, le peloton s’est rendu autour de Naples pour une découverte des collines de sa banlieue. Cela a provoqué l’une des étapes les plus haletantes de ce Giro, avec un mano a mano entre les Lotto-Soudal de Thomas De Gendt et Mathieu Van der Poel. Le samedi 21 mai, rebelote autour de Turin avec un circuit vallonné à souhait que les Bora-Hansgrohe ont utilisé à leur avantage pour mettre leur leader Jai Hindley en orbite et les autres candidats au maillot rose dans le rouge. Dans la course au général et même sur le plan offensif, cette 14e étape était d’anthologie.

Pour les organisations, une course cycliste en circuit est bien plus aisée à gérer : moins de distance à couvrir, moins de routes à sécuriser… Cela permet de condenser le public en un endroit et de limiter également le poids logistique de ces organisations. Pour les localités qui accueillent ces circuits, c’est également un pari gagnant : le public est bien plus enclin à s’arrêter en bord de route pour voir passer le peloton deux, trois, quatre fois et peut ainsi prendre sa journée dans ces villes qui profitent de cet attrait touristico-sportif.

Cela ne signifie évidemment pas que le calendrier ne doit être rempli que de courses en circuit, loin de là. Les épreuves en ligne ont leur attrait avec un profil adapté, mais les épreuves en circuit, parfois décriées en raison de leur tracé limité, offrent également une part non-négligeable de spectacle, à moindre frais pour les organisations. Le Giro l’a compris depuis plusieurs années, je reste étonné que le Tour de France ne propose pas plus souvent ce type d’étape. Il y a évidemment des questions de budget et d’accords avec les nombreuses localités désireuses d’accueillir la Grande Boucle. L’idée devrait cependant être explorée, pour favoriser l’attaque, l’audace. Après, c’est un fan de circuit qui le dit…


Cet article a été publié en avant-première sur notre newsletter hebdomadaire, partagée à nos abonnés tous les lundis après-midis. Abonnez-vous à cette newsletter vous proposant un résumé de l’actualité cycliste de la semaine, le calendrier de la semaine suivante ainsi que nos divers projets, le tout gratuitement !

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Ellen van Dijk - Record de l'Heure féminin 2022 - Capture YouTube Trek

Un nouveau record de l’heure féminin décroché par Ellen van Dijk : 49,254 km

Article suivant
Le Tchèque Jan Hirt (Intermarché-Wanty-Gobert) remporte la 16e étape du Tour d’Italie 2022 à Aprica - Photo : RCS Sport/La Presse

Tour d’Italie : Hirt et Hindley profitent de la montagne, le résumé de la 16e étape en vidéo

Articles similaires