Paris-Roubaix Femmes : notre présentation complète de la 2e édition

Parcours, favorites, directs TV… : découvrez notre présentation de la 2e édition féminine de Paris-Roubaix, le 16 avril 2022.
Lizzie Deignan - Vainqueure Paris-Roubaix Femmes 2021 - ASO Fabien Boukla
Lizzie Deignan, vainqueure de la première édition de Paris-Roubaix Femmes – Photo : ASO/Fabien Boukla

Après une première édition historique en tous points, des orages qui ont noyé le parcours jusqu’au succès en solitaire de Lizzie Deignan, Paris-Roubaix Femmes fait son retour sur des routes bien plus sèches, changeant totalement l’horizon des participantes de cette seconde classique nordiste. Mais les offensives, elles, devraient bien perdurer.

Le parcours

Cela fait un peu plus de six mois à peine et pourtant, on a encore du mal à croire au scénario de la première édition de Paris-Roubaix Femmes. Les pavés détrempés et le ciel menaçant tout au long du week-end ont évidemment ajouté à la folie de cette journée historique. Ce qui donne un attrait particulier à cette seconde édition féminine de l’Enfer du Nord, pour la première fois de son histoire disputée sur des pavés secs. Les offensives seront-elles toujours aussi lointaines ? Les secteurs vont-ils briser le peloton à chaque passage ? Les pavés les plus cassants seront-ils les plus déterminants ? L’histoire doit encore être écrite.

Comme l’an dernier, le peloton féminin de Paris-Roubaix s’élancera de Denain pour… quatre tours d’un circuit local autour de moins de 9 kilomètres pour échauffer les jambes avant le départ vers le premier secteur pavé de la journée. Malgré la proximité avec Arenberg, la Trouée ne sera toujours pas au programme de cette classique. Les coureuses démarreront plutôt par le secteur pavé n°17, celui de Hornaing à Wandignies, soit l’un des plus longs avec ses 3,7 kilomètres sur les premiers pavés de la journée. À partir de là, les chemins de campagne vont s’enchaîner sur près de 90 kilomètres et 17 secteurs (18 en comptant les deux secteurs pavés n°8).

Si la course ne se joue pas dès le premier secteur comme l’an dernier, elle devrait largement se décanter sur le secteur n°11 de Mons-en-Pévèle, l’un des plus rudes avec ses 3 kilomètres. Et si cela ne suffit pas, l’enchaînement en moins de cinq minutes du difficile secteur de Camphin-en-Pévèle avant le Carrefour de l’Arbre et son long faux-plat qui en font le dernier secteur à cinq étoiles, le plus haut niveau de difficulté.

La suite sera plus « simple » avec les secteurs Gruson et de Hem pour conclure les efforts sur les pavés, avant le secteur anecdotique précédant le mythique vélodrome André Petrieux. Après un habituel tour et demi, la deuxième vainqueure de l’histoire de Paris-Roubaix Femmes pourra enfin célébrer son succès au bout de plus de 124 kilomètres d’efforts.

Présentation des coureuses : entre 11h00 et 12h15 devant l’Hôtel de Ville de Denain

Départ fictif : 12h25 devant l’Hôtel de Ville de Denain

Départ réel : 12h35 sur la D440 à Denain, après 3 km en défilé

Distance : 124,7 kilomètres

Les difficultés du jour :

Secteur pavé 17 – Km 42,3 : Hornaing à Wandignies (3,7 km) ****
Secteur pavé 16 – Km 49,7 : Warlaing à Brillon (2,4 km) ***
Secteur pavé 15 – Km 53,2 : Tilloy à Sars-et-Rosières (2,4 km) ****
Secteur pavé 14 – Km 59,6 : Beuvry-la-Forêt à Orchies (1,4 km) ***
Secteur pavé 13 – Km 64,6 : Orchies (1,7 km) ***
Secteur pavé 12 – Km 70,7 : Auchy-lez-Orchies à Bersée (2,7 km) ****
Secteur pavé 11 – Km 76,2 : Mons-en-Pévèle (3 km) *****
Secteur pavé 10 – Km 82,2 : Mérignies à Avelin (0,7 km) **
Secteur pavé 9 – Km 85,6 : Pont-Thibault à Ennevelin (1,4 km) ***
Secteur pavé 8A – Km 91,0 : Templeuve – L’Epinette (0,2 km) *
Secteur pavé 8B – Km 91,5 : Templeuve – Moulin-de-Vertain (0,5 km) **
Secteur pavé 7 – Km 97,9 : Cysoing à Bourghelles (1,3 km) ***
Secteur pavé 6 – Km 100,4 : Bourghelles à Wannehain ( 1,1 km) ***
Secteur pavé 5 – Km 104,9 : Camphin-en-Pévèle (1,8 km) ****
Secteur pavé 4 – Km 107,6 : Carrefour de l’Arbre (2,1 km) *****
Secteur pavé 3 – Km 109,9 : Gruson (1,1 km) **
Secteur pavé 2 – Km 116,6 : Willems à Hem (1,4 km) **
Secteur pavé 1 – Km 123,4 : Roubaix – Espace Charles Crupelandt (0,3 km) *

Arrivée : entre 15h42 et 16h03 sur le vélodrome André Pétrieux à Roubaix

➡️ Cliquez ici pour découvrir le parcours sur notre carte interactive ainsi que l’itinéraire-horaire complet

Carte - Paris-Roubaix Femmes 2022

Les favorites

L’histoire de Paris-Roubaix Femmes est encore récente et contrairement au peloton masculin, il est encore difficile de noter avec certitude les capacités sur de tels chemins particuliers de l’ensemble des concurrentes annoncées comme favorites, ce samedi. Bien entendu, les spécialistes des classiques flandriennes seront au rendez-vous de cette seconde édition. Mais qui pourra briller sur ces routes sèches et ces pavés bien différents du bain de boue d’octobre dernier ? Des équipes se distinguent tout de même par leur force collective à l’aube de ce rendez-vous unique du printemps. À commencer par la SD Worx qui comptera sur la vainqueure du Tour des Flandres, Lotte Kopecky. La championne de Belgique a pris une nouvelle dimension durant cette saison avec ses succès à Audenarde et sur le Strade Bianche. Explosive et bonne sprinteuse, elle est également une rouleuse de talent, qui va faire parler sa puissance sur les pavés. Et comme sur le Ronde, elle bénéficiera d’un soutien inconditionnel de la part de spécialistes des courses d’un jour, comme la Néerlandaise Chantal van den Broek-Blaak, troisième sur le Ronde, ou la Luxembourgeoise Christine Majerus, très à l’aise sur les pavés du Nord en 2021.

L’équipe Trek-Segafredo fait également la part belle à un effectif solide. La vainqueure sortante n’est pas de la partie : Lizzie Deignan est enceinte de son second enfant et fait l’impasse sur cette saison 2022. Cela n’empêche pas la formation américaine de partir parmi les favorites. La championne d’Europe Ellen van Dijk, annoncée comme leader du groupe l’an dernier, sera attendue aux avant-postes, pour un dernier grand objectif sur la route avant sa prochaine tentative du record de l’heure, fin mai. Sa compatriote Lucinda Brand participera quant à elle à sa première édition de Paris-Roubaix, avec une pancarte de favorite grâce à ses qualités explosives et techniques affichées sur le cyclo-cross. Et si les offensives ne sont pas suffisantes, la Trek-Segafredo pourra encore compter sur l’Italienne Elisa Longo Borghini, troisième l’an dernier, et sur la championne du monde Elisa Balsamo, pour décider de la vainqueure au sprint.

Favorite en 2021 et finalement deuxième sur le vélodrome, la Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo-Visma) a tout fait cette année pour arriver à son pic de forme pour l’Enfer du Nord. Elle a ainsi évité l’Amstel Gold Race pour se concentrer sur l’exercice pavé de ce samedi, avec l’objectif d’ajouter une nouvelle classique prestigieuse à son incroyable palmarès. (NDLR : Marianne Vos a été testée positive au Covid-19 et ne prendra pas le départ). Avec l’Américaine Coryn Labecki, en vue sur les côtes de la Flèche Brabançonne mercredi dernier, et l’Allemande Romy Kasper, à l’aise sur ces routes, la n°1 néerlandaise peut croire en ses chances de lever les bras sur le vélodrome roubaisien. Un rêve que caresse également la Norvégienne Emma Norsgaard (Movistar). La Norvégienne, vainqueure du Samyn des Dames, aura même droit à un statut de leader au sein de l’équipe espagnole. À 22 ans, celle qui a encore terminé 5e de Gand-Wevelgem et 13e du Tour des Flandres cette année, peut faire parler sa puissance sur les pavés sur lesquelles elle s’est classée sixième l’an dernier.

Toujours au rayon des collectifs solides, l’équipe FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope fera bonne figure avec la rouleuse australienne Grace Brown et l’Italienne Marta Cavalli , vainqueure de l’Amstel Gold Race, comme têtes de gondole. L’équipe DSM s’inscrit pour sa part avec la sprinteuse néerlandaise Lorena Wiebes comme carte à jouer en cas d’arrivée groupée, et la Britannique Pfeiffer Georgi et la Néerlandaise Floortje Mackaij pour jouer la carte offensive. Chez Valcar-Travel & Service, ce sera la même idée avec la vainqueure d’À Travers la Flandre Chiara Consonni et sa compatriote Silvia Persico, venue du cyclo-cross.

L’Italienne Marta Bastianelli (UAE Team ADQ), qui enchaîne les Top 10 sur les classiques flandriennes depuis le début de la saison, aura aussi un statut d’outsider sur ces pavés. De même que la Suissesse Elise Chabbey (Canyon//SRAM Racing) et son équipière allemande Lisa Klein. Il sera par ailleurs intéressant de voir ce que la championne de Belgique de cyclo-cross Sanne Cant (Plantur-Pura) peut réaliser sur un tel parcours. L’Américaine Clara Honsinger (EF-TIBCO-SVB), la Néerlandaise Marjolein van ‘t Geloof (Le Col-Wahoo), l’Italienne Maria Giulia Confalonieri (Ceratizit-WNT), l’Australienne Ruby Roseman-Gannon (BikeExchange-Jayco) et la Belge Valerie Demey (Liv Racing Xstra) sont également à pointer.

La liste des partantes : cliquez ici pour découvrir la liste des partantes

Le palmarès :

2021 Lizzie Deignan (G-B)

La météo

Le ciel sera largement dégagé avec quelques nuages possibles mais un soleil largement présent. Les températures seront comprises entre 16 et 18°C. Le vent soufflera de nord-est à est-nord-est entre 10 et 20 km/h.

Les directs TV

  • En direct dès 13h30 sur Tipik et sur RTBF Auvio, avec les commentaires de Martin Weynants et de Ludivine Henrion.
  • En direct dès 13h30 sur Één et sur Sporza.be
  • En direct dès 13h35 sur France 3 et France.tv
  • En direct dès 13h15 sur Eurosport Player et GCN+, en différé dès 18h00 sur Eurosport 1
Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Paris-Roubaix 2021 Trouée d'Arenberg Peloton - ASO Pauline Ballet

Paris-Roubaix 2022 : découvrez le parcours et l’itinéraire-horaire de l’édition masculine

Article suivant

Paris-Roubaix : notre présentation complète de la 119e édition

Articles similaires