Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2022 : notre présentation de la 74e édition

Parcours, horaires, partants, favoris, directs TV, météo… : toutes les infos sur l’édition 2022 de Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
Affiche - Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2022

Le week-end d’ouverture de la saison cycliste belge ne serait pas le même sans Kuurne-Bruxelles-Kuurne en enchaînement du Circuit Het Nieuwsblad. L’épreuve habituellement dévolue aux sprinters dévoile un parcours légèrement remanié cette saison. Le final reste toutefois similaire et propose peu d’alternatives aux attaquants. Les plus véloces auront donc une nouvelle fois la main ce dimanche.

Le parcours

Hors du sérail de Flanders Classics, l’organisation de Kuurne-Bruxelles-Kuurne a toujours proposé un parcours atypique pour rejoindre les Ardennes flamandes avant le retour du peloton vers l’ouest, aux abords de cette petite commune aux portes de Courtrai et de la frontière française, connue tant pour son hippodrome que pour sa course cycliste annuelle. Cette année, le parcours tracé proposera des côtes bien différentes des habituels «bergs» escaladés sur chaque classique flandrienne du printemps. Pas question de rester autour d’Audenarde : les coureurs vont découvrir bien d’autres côtes du Pays des Collines, cette région vallonnée calée entre Flobecq et Ath, à la frontière linguistique.

Après un départ depuis la place principale de Kuurne, le peloton affrontera rapidement le Tiegemberg et le Kattenberg, déjà escaladé la veille, avant d’affronter le Boembeek, la Bossenaarstraat et la montée de La Houppe, des côtes jusqu’ici déjà reconnues par les habitués des Flandriennes. Le tout sur les 85 premiers kilomètres. Les coureurs vont ensuite se rendre du côté de Flobecq et Frasnes-lez-Anvaing pour un enchaînement bien plus exigeant. Dans le Pays des Collines, les coureurs vont gravir sept côtes en moins de 40 bornes dont trois nouvelles ascensions : le Hameau des Papins (1 200 m à 6,6% avec un passage à 16%), Le Bourliquet (1 300 m à 6,8% avec un passage à 15%) et le Mont Saint-Laurent (1 300 m à 7,8% avec un passage jusqu’à 17%).

Le peloton escaladera également le Kruisberg, la montée de Hotond, la côte de Trieu et le Kluisberg, en évitant donc la région d’Audenarde et l’ancien passage traditionnel via le Vieux Quaremont. Les coureurs auront encore une quarantaine de kilomètres à faire entre la dernière côte du jour et le premier passage sur la ligne d’arrivée à Kuurne, avant l’habituel circuit sinueux et dégagé autour de la cité. Les sprinters auront alors l’avantage, s’ils comptent encore sur quelques équipiers pour assurer la poursuite, avant l’ultime ligne droite en légère pente de 500 mètres qui conclut cette semi-classique.

Présentation des coureurs : de 10h40 à 11h50 sur le Parkwijk à Kuurne

Départ fictif : 12h06 sur la chaussée de Bruges (N50) à Kuurne

Départ réel : 12h15 sur la Bavikhoofsestraat à Kuurne, après 4,4 kilomètres en défilé

Distance : 195,1 kilomètres

Les difficultés du jour :
Côte 1 – Km 17,1 : Tiegemberg (1 400 m à 4% de moyenne) – Passage vers 12h39
Côte 2 – Km 35,2 : Katteberg (900 m à 5,3% dont 900 m de pavés) – Passage vers 13h05
Secteur pavé 1 – Km 35,9 : Holleweg (1 500 m de long) – Passage vers 13h06
Côte 3 – Km 56,6 : Boembeek (1 100 m à 4,8%) – Passage vers 13h35
Secteur pavé 2 – Km 72,7 : Gieterijstraat-Etikhovestraat (600 m) – Passage vers 13h58
Côte 4 – Km 75,0 : Bossenaarstraat (1 300 m à 5,6%) – Passage vers 14h02
Côte 5 – Km 78,4 : Berg Ten Houte (1 100 m à 6,2% dont 1 100 m de pavés) – Passage vers 14h06
Côte 6 – Km 85,5 : La Houppe (1 880 m à 4,8%) – Passage vers 14h17
Côte 7 – Km 103,4 : Hameau des Papin (1 200 m à 6,6%) – Passage vers 14h42
Côte 8 – Km 112,3 : Le Bourliquet (1 300 m à 6,8%) – Passage vers 14h55
Côte 9 – Km 117,3 : Mont Saint-Laurent (1 300 m à 7,8% dont 1 300 m de pavés) – Passage vers 15h02
Côte 10 – Km 126,9 : Kruisberg (1 400 m à 5,3% dont 1 400 m de pavés) – Passage vers 15h16
Côte 11 – Km 128,1 : Hotond (1 200 m à 3,1%) – Passage vers 15h17
Côte 12 – Km 135,5 : Côte du Trieu (1 260 m à 7%) – Passage vers 15h28
Côte 13 – Km 142,8 : Kruisberg (1 100 m à 6%) – Passage vers 15h38
Secteur pavé 3 – Km 161,4 : Beerbosstraat (500 m) – Passage vers 16h05

Arrivée : entre 16h41 et 17h07 sur la chaussée de Bruges (N50) à Kuurne

La carte et le profil de Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2022 :

Les favoris

Si des attaquants audacieux sont déjà parvenus ces dernières années à briller à Kuurne à l’image de Jasper Stuyven, Bob Jungels ou Kasper Asgreen, les coureurs les plus rapides du peloton auront un avantage sur ce tracé, principalement en raison du final favorable à un regroupement général. Le vent soufflera en prime de côté durant une bonne partie du retour vers Kuurne, rendant particulièrement rude la tâche des spécialistes de l’offensive. Et en cas de sprint, qui pourra l’emporter sur ces routes venteuses ?

Vu sa forme démontrée en ce début de saison sur le Tour de Valence (2 victoires d’étape) et le Tour d’Algarve (2 victoires d’étape), le Néerlandais Fabio Jakobsen (Quick Step-Alpha Vinyl) s’installera sur le siège de grand favori du jour. Le sprinter de 25 ans a retrouvé sa puissance, sa confiance et il a confirmé ces derniers mois qu’il peut franchir ce type de côtes pour jouer la victoire sur une course exigeante comme Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Il sera le coureur protégé du « Wolfpack » qui compte toutefois d’autres cartouches comme le Français Florian Sénéchal, également très rapide dans un peloton réduit, ou le jeune sprinter belge Stan Van Tricht, néo-professionnel et déjà vainqueur comme stagiaire d’un critérium pro sous les couleurs de Quick Step l’an dernier.

Vainqueur de la Clasica de Almeria et déjà auteur de quatre autres podiums sur des sprints massifs à Valence et en Algarve, le Norvégien Alexander Kristoff (Intermarché-Wanty-Gobert) a également confirmé sa confiance retrouvée au sein de sa nouvelle formation. Il bénéficiera d’une équipe entièrement acquise à sa cause avec ses lanceurs Adrien Petit et Andrea Pasqualon en prime pour le soutenir jusqu’aux derniers hectomètres. L’Australien Caleb Ewan sera dans les mêmes petits souliers chez Lotto-Soudal : vainqueur d’étape au Saudi Tour et au Tour des Alpes-Maritimes et du Var, le coureur de 27 ans a décidé d’éviter l’UAE Tour pour se préparer aux classiques via Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Avec en prime le jeune Wallon Arnaud De Lie pour l’accompagner ou jouer le joker de luxe, Ewan joue sur du velours.

Toujours parmi ceux qui ont déjà brillé cette saison, le Français Bryan Coquard (Cofidis), vainqueur d’étape sur l’Étoile de Bessèges et sur le Tour de la Provence, peut espérer un résultat probant sur une telle classique qui convient à ses qualités de sprinter puissant. Il bénéficiera en prime du soutien de Wesley Kreder et de Max Walscheid, nouveaux arrivés chez Cofidis. Vainqueur du GP La Marseillaise, le Belge Amaury Capiot (Arkéa-Samsic) sera également surveillé de près, avec toutefois un rôle à déterminer avec les présences confirmées des sprinters Hugo Hofstetter, 6e à Kuurne en 2020, et Dan McLay.

D’autres coureurs, qui ont plutôt décidé de partir en stage au lieu d’enchaîner les jours de course, auront les faveurs des pronostiqueurs. Le sprinter belge Tim Merlier (Alpecin-Fenix), vainqueur l’an dernier de neuf courses dont Le Samyn et la Bredene Coxyde Classic, sera attendu aux avant-postes sur une telle classique taillée pour ses qualités. De même pour le champion d’Europe Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious), 6e l’an dernier à Kuurne et capable de briller tant dans un sprint en peloton que dans un petit groupe d’attaquants. Ce sera certainement la tactique suivie par Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), qui ne pourra pas jouer la carte de la surprise comme en 2016, mais pourra espérer l’attaque d’un groupe dans le final.

Les sprinters ne manqueront pas au départ de cette édition 2022 de Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Le Belge Jordi Meeus sera le sprinter annoncé de l’équipe Bora-Hansgrohe, même s’il sera surtout dans un rôle d’apprenti sur ces routes. L’Italien Giacomo Nizzolo (Israel-Premier Tech) a bien plus d’expérience et se placera comme un candidat à la victoire en cas d’arrivée groupée. De même pour le Français Christophe Laporte (Jumbo-Visma), pour sa première course sous ses nouvelles couleurs. L’Allemand John Degenkolb (Team DSM) est également cité comme un outsider, tout comme Peter Sagan et Anthony Turgis (TotalÉnergies). Le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) et le Colombien Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) (NDLR : il s’est cassé la clavicule sur le Circuit Het Nieuwsblad) sont aussi à ne pas oublier.

La liste des partants de Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2022 : cliquez ici pour télécharger la liste des partants

Le palmarès :
2012 Mark Cavendish (G-B)
2013 Édition annulée en raison de la météo
2014 Tom Boonen (BEL)
2015 Mark Cavendish (G-B)
2016 Jasper Stuyven (BEL)
2017 Peter Sagan (Svq)
2018 Dylan Groenewegen (P-B)
2019 Bob Jungels (Lux)
2020 Kasper Asgreen (Dan)
2021 Mads Pedersen (Dan)

La météo

Le ciel sera légèrement nuageux en matinée avant le retour des éclaircies au fil de la journée. Les températures seront comprises entre 7 et 10°C. Le vent soufflera de sud-sud-est à sud-est entre 20 et 30 km/h.

Le programme TV

  • En direct dès 14h25 sur La Une et RTBF Auvio avec les comspomentaires de Rodrigo Beenkens et Gérard Bulens.
  • En direct dès 14h30 sur Één et Sporza.be avec les commentaires de Karl Vannieuwkerke et José De Cauwer.
  • En direct dès 14h30 sur Eurosport 2, Eurosport Player et GCN+ avec les commentaires de Guillaume Di Grazia et Jacky Durand.

Pour profiter de ces retransmissions télévisées depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 3,49 €/mois ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Annemiek Van Vleuten - Vainqueur Circuit Het Nieuwsblad Femmes 2022 - Capture Eurosport .jpg

Circuit Het Nieuwsblad – Femmes : un thriller tragique à la faveur de Van Vleuten

Article suivant
Fabio Jakobsen - Vainqueur Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2022 - Capture Eurosport

Kuurne-Bruxelles-Kuurne : Jakobsen et Ewan donnent rendez-vous au printemps

Articles similaires