Championnats de Belgique de cyclo-cross à Middelkerke : la « manita » de Van Aert, sans opposition

Encore plus rapidement que chez les femmes, le favori annoncé de ce championnat de Belgique n’a pas manqué son rendez-vous. Wout van Aert (Jumbo-Visma) a usé ses rivaux dès le premier tour avant de s’isoler pour près de 50 minutes d’une balade dans les dunes. Le tout pour enregistrer son cinquième titre national, idéale conclusion d’un hiver sur lequel il n’a connu qu’une défaite en dix cyclo-cross.

La tactique des adversaires de Wout van Aert était simple sur ce championnat national : tenter de le suivre le plus longtemps possible. Avec l’espoir de le mettre en difficulté dans le final ou au sprint. Bien plus facile à dire qu’à faire. Surtout sur ce circuit dans le sable qui sied parfaitement à ses qualités techniques. Même si la route est devenue une priorité pour le champion de Belgique de la discipline, le cyclo-cross reste ancré dans ses jambes. Et cela se confirme à chaque passage plus difficile, sur lequel il peut gagner une à deux secondes par une sortie plus propre, une accélération plus brutale… Sur ce tracé inédit de Middelkerke, il avait toute l’opportunité de mettre en avant ces qualités, et ce, dès le premier tour.

Seuls Toon Aerts (Baloise Trek Lions), Daan Soete (Deschacht-Group Hens-Maes Containers) et Quinten Hermans (Tormans-Circus) parvenaient à suivre le rythme effréné de Van Aert dans ce premier des neuf tours à couvrir. Mais cela n’allait pas durer longtemps… « J’ai déjà dû puiser très loin pour suivre Van Aert dans le premier tour. Mais quand vous savez qu’il reste encore huit tours et que c’est son rythme normal… C’était assez impressionnant », lâche Hermans, contraint de laisser le coureur en jaune et noir filer en solitaire vers un cinquième titre national chez les élites. « Cela reste une course difficile quand on ne peut pas perdre. Il faut répondre présent. J’ai essayé de profiter du fait que j’étais favori. Quand j’ai tout misé sur le premier tour, j’ai rapidement su que les autres allaient se disputer la deuxième place. Cela a bien fonctionné. J’ai dépassé Toon Aerts sur une butte et ensuite, j’ai trouvé mon propre rythme. C’était parfait », explique Van Aert, sûr de ses capacités et de sa tactique.

Comme attendu, Van Aert ne faisait quasiment aucune erreur sur cet exercice ensablé. Pendant qu’à l’arrière, Toon Aerts faisait plusieurs fautes qui l’éloignaient de la lutte pour le podium, laissant Quinten Hermans et Laurens Sweeck se disputer la place de dauphin dès la mi-course. « L’argent était à portée, mais j’ai fait une erreur de trop. Ma chaîne a sauté à cause d’une erreur de changement de vitesse », raconte Hermans, contraint de laisser Sweeck en deuxième position après ce problème mécanique à l’orée de la plage, à moins de trois tours de la fin. « Je suis rapidement revenu dans la course après un mauvais départ, mais l’oiseau (NDLR : Wout van Aert) s’était déjà envolé. À la mi-course, je me suis retrouvé avec Quinten Hermans. Il a connu de la malchance et je n’ai pas hésité », résume l’ancien champion de Belgique de l’équipe Pauwels Sauzen-Bingoal, déjà relégué à près d’une minute de Van Aert lorsqu’il s’est lancé en solitaire à la poursuite du tenant du titre.

« J’ai gagné le cyclo-cross le plus important de la saison »

Mais il n’y a jamais eu de poursuite finalement. Van Aert a pu profiter de ses proches dans le dernier tour, avant de montrer sa main sur la ligne d’arrivée, signifiant ses cinq victoires pour le maillot noir-jaune-rouge. « Ce cinquième titre signifie beaucoup. Cinq, c’est un bon chiffre. J’attache beaucoup d’importance à ce maillot, car je peux aussi le porter sur la route. C’est l’un des plus beaux maillots du peloton », confie le leader de Jumbo-Visma, qui gardera donc ce tricot tricolore pour un an de plus dans les labourés. Même si ce maillot ne sera plus visible d’ici à l’hiver 2022-2023. Parce que la saison de cyclo-cross de Wout van Aert est bel et bien terminée. Il se rendra dès ce lundi en stage en Espagne avec l’équipe Jumbo-Visma, pour préparer au mieux la prochaine saison sur route : « Je ne voulais pas me plaindre, mais c’est dommage que je n’aie pas eu de chance à Hulst (NDLR : sa seule défaite cette saison, après un incident mécanique). Mais j’ai gagné le cyclo-cross le plus important de ma saison, aujourd’hui. J’en suis fier. C’était une belle saison, courte et intense ».

Derrière, on réfléchit déjà aux championnats du monde de la discipline, prévus dans trois semaines aux États-Unis. Sans Van Aert, ni Mathieu Van der Poel, blessé, la course s’annonce plus ouverte. Une belle opportunité pour ceux font de l’hiver leur seul objectif de l’année. « Mes performances s’améliorent ces derniers temps, et j’espère pouvoir continuer comme ça ces prochaines semaines. Je rêve du titre de champion du monde, je pense que je peux le faire contre Tom Pidcock. Nous avons une chance de briller avec le groupe belge, une chance unique peut-être », avoue ainsi Laurens Sweeck, optimiste après sa deuxième place. « J’espère désormais aller dans ma meilleure forme aux Mondiaux », admet simplement Quinten Hermans. Tandis que Toon Aerts s’est voulu rassurant quant à son état de forme, malgré une septième place qui reflète surtout ses erreurs techniques dans les dunes. Là où Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a connu une journée cauchemardesque, arrêtée à la mi-course en raison d’un « jour sans ».

Découvrez les résultats des championnats de Belgique chez les élites femmes, les juniors hommes et les juniors femmes

Découvrez les résultats des championnats nationaux de cyclo-cross à l’étranger

Résultats de la course des élites hommes des championnats de Belgique de cyclo-cross à Middelkerke :

  1. Wout van Aert (BEL, Team Jumbo-Visma), les 9 tours en 58:11
  2. Laurens Sweeck (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:16
  3. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) à 1:27
  4. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) à 1:34
  5. Gianni Vermeersch (BEL, Alpecin-Fenix) à 1:40
  6. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:54
  7. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 2:11
  8. Daan Soete (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 3:04
  9. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal)
  10. Tom Meeusen (BEL, Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 3:17

Cliquez ici pour découvrir les résultats complets et au tour par tour

Espoirs : Verstrynge brille, Nys chute

Cette course des espoirs pouvait permettre à Thibau Nys (Baloise Trek Lions), fils de Sven Nys, de poursuivre sa belle série de victoires débutée à Loenhout le 30 décembre dernier. Avec trois succès consécutifs en une semaine, le champion d’Europe espoir sur route arrivait à Middelkerke avec la casquette de grand favori. Mais l’après-midi a été bien moins heureuse pour le coureur de Baal. Incapable de trouver le rythme après le premier tour, Nys lâchait rapidement prise avec la tête de course et devait batailler pour espérer un Top 10. Sa course se finissait malheureusement au sol. Après de longues minutes à terre, le coureur de Baloise Trek Lions se relevait difficilement pour rejoindre l’ambulance : «C’est probablement une fracture de la clavicule. Le Mondial devient désormais impossible. C’est fini, on n’ira pas cette année», a lâché dépité Thibau Nys au micro de la VRT.

La lutte pour le titre national des moins de 23 ans se voulait alors plus ouverte. Mais rapidement, d’autres favoris se détachaient. Emiel Verstrynge (Tormans-Circus) faisait forte impression dès le premier tour avant de voir Jente Michels (Alpecin-Fenix) fondre sur lui avec Joran Wyseure (Tormans-Circus) dans la roue. Pris en sandwich, Michels se montrait toutefois le plus puissant sur ce circuit exigeant. Il faisait craquer Wyseure avant d’essayer de déloger Verstrynge de sa roue.

Le premier leader de la course restait pourtant bien sagement dans la roue de Michels avant de le déborder dans le dernier passage sur la plage, et de le lâcher définitivement. Emiel Verstrynge s’offre ainsi son tout premier titre national à 19 ans, lui qui n’avait jusqu’ici terminer que troisième chez les juniors. Il confirme surtout sa montée en puissance chez les espoirs après des podiums déjà convaincants à Coxyde (aussi sur le sable) et Loenhout. «J’ai longtemps été dans une position confortable grâce à Joran (Wyseure). J’ai pu conclure aussi grâce à son travail. Mais chapeau à Jente (Michels) pour ce qu’il a réalisé ici en tant qu’espoir première année», saluait Verstrynge au micro de la VRT à l’arrivée.

Côte wallon, la bonne performance du jour émane de Clément Horny (BH Wallonie MTB Team) qui a conclu l’épreuve à la neuvième place, soit son premier Top 10 dans un championnat de Belgique de cyclo-cross et sa meilleure performance belge cet hiver.

Résultats de la course des espoirs hommes des championnats de Belgique de cyclo-cross à Middelkerke :

  1. Emiel Verstrynge (BEL, Tormans-Circus), les 7 tours en 47:55
  2. Jente Michels (BEL, Alpecin-Fenix) à 0:12
  3. Joran Wyseure (BEL, Tormans-Circus) à 0:28
  4. Gerben Kuypers (BEL, Proximus-Alphamotorhomes-Doltcini) à 0:56
  5. Witse Meeussen (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:22
  6. Lennert Belmans (BEL, IKO-Crelan) à 1:25
  7. Sander De Vet (BEL) à 2:10
  8. Anton Ferdinande (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:11
  9. Clément Horny (BEL, BH Wallonie MTB Team) à 2:24
  10. Jelle Vermoote (BEL) à 2:41

Cliquez ici pour découvrir les résultats complets et au tour par tour

Photo : capture VRT/Sporza

Pin It on Pinterest