Les cyclo-cross de fin d’année sans public : seule l’épreuve de Diegem est annulée

Suite aux récentes mesures sanitaires demandées par le gouvernement belge, les prochains cyclo-cross belges se dérouleront jusqu’à fin janvier sans public.

Suite aux récentes mesures sanitaires demandées par le gouvernement belge, imposant un huis-clos aux événements sportifs, même disputés en extérieur, les prochains cyclo-cross belges se dérouleront jusqu’à fin janvier sans public.

Le comité de concertation prévu entre le gouvernement fédéral et les entités fédérées belges ce mercredi 22 décembre a été une nouvelle déception pour les organisateurs de compétitions sportives. Comme au printemps dernier, toutes les compétitions sportives organisées en intérieur et en extérieur doivent se dérouler sans public. Une décision prise pour faire face à la vague de contaminations au Covid-19 et à la résurgence du variant Omicron, particulièrement contagieux.

Cette mesure touche directement les grands cyclo-cross belges de cette fin de saison. La période des fêtes de fin d’année est en effet faste pour les supporters de cyclo-cross avec de nombreuses épreuves mythiques organisées en seulement deux semaines, à l’aube des championnats nationaux de la discipline. Deux manches de Coupe du monde, deux manches du Superprestige et trois manches du Trophée X²O Badkamers sont ainsi concentrées durant les vacances scolaires de fin d’année…

Van Aert-Van der Poel à Termonde

Face à cette perte d’argent sèche, la crainte était réelle de voir tous ces cyclo-cross annulés, les uns après les autres. Finalement, ce sont principalement des nouvelles positives qui ont émergé des réunions entre organisations. Du côté de Termonde, où doit se dérouler la prochaine manche de la Coupe du monde, le 26 décembre, théâtre du premier duel de la saison entre Wout van Aert et Mathieu Van der Poel, il a été décidé de maintenir l’épreuve malgré ce public absent, comme en 2020. “Financièrement, c’est une énorme claque”, déclare l’organisateur Jurgen Mettepenningen, également patron de l’équipe Pauwels Sauzen-Bingoal. “Mais grâce au soutien de Flanders Classics (NDLR : organisateur de la Coupe du monde) et de l’UCI, nous pouvons continuer. La ville de Termonde a également apporté sa pierre à l’édifice. Le programme de courses ne change pas et les gains promis seront assurés. Les 5 000 supporters qui avaient pré-acheté un ticket seront remboursés”.

Zolder et les manches du Trophée X²O Badkamers sont sauvés

Golazo, autre grand organisateur flamand, a pour sa part confirmé que la manche de Superprestige prévue à Heusden-Zolder, non loin de son quartier général, le 27 décembre, aura bien lieu. De même que les cinq prochaines manches du Trophée X²O Badkamers (à Loenhout le 30 décembre, à Baal le 1er janvier, à Herentals le 5 janvier, à Hamme le 22 janvier et à Lille le 6 février). “C’est une énorme claque, tant sur le plan financier qu’émotionnel. Heureusement, tout le monde met de l’eau dans son vin. Les équipes, les cyclistes, Belgian Cycling (NDLR : la fédération belge de cyclisme)… Tout le monde affiche la même solidarité que l’an dernier. C’est la seule manière de survivre”, confie Christophe Impens, patron de Golazo, à Het Laatste Nieuws. “C’est d’autant plus dommage que dimanche dernier à Namur, nous avons pu organiser un cyclo-cross impeccable avec 8 300 supporters disciplinés, mais la santé publique et l’arrêt de la propagation du virus passent avant tout”.

Diegem ne peut fermer son circuit

Malheureusement, la manche du Superprestige prévue de nuit à Diegem, le 29 décembre, ne pourra pas être organisé. La décision d’interdire le public sur une telle compétition a été fatale à l’organisation. Le cyclo-cross de Diegem, aux abords de Bruxelles, est en effet très particulier : il se déroule dans les rues du village. La commune estime qu’elle ne peut fermer tout le circuit, sans supporter en bord de route. Et ce, alors que des commerces et des cafés sont sur le passage. Sans oublier les 1 750 habitants qui vivent sur le tracé du circuit. Il s’agit donc d’une deuxième annulation consécutive pour l’organisation de ce cyclo-cross nocturne toujours apprécié.

Les championnats de Belgique auront lieu

Dernière incertitude écartée ce jeudi soir : quid des championnats de Belgique de cyclo-cross prévus les 8 et 9 janvier à Middelkerke ? Belgian Cycling a finalement offert une compensation financière à la commune de Middelkerke pour permettre l’organisation de ces championnats. Les épreuves pour les jeunes et les élites auront bien lieu durant le deuxième week-end de janvier 2022, même sans public sur la digue et dans les dunes.

À défaut d’être présent sur place, ces épreuves seront à suivre en télévision. Les cyclo-cross de Termonde, Loenhout, Baal, Herentals et les championnats de Belgique seront diffusés sur la VRT, Sporza.be et Telenet Play Sports, en Flandre. Les cyclo-cross de Termonde, Heusden-Zolder et Hulst seront à suivre sur Proximus Pickx, en Belgique. Et toutes ces épreuves, à l’exception des championnats de Belgique, seront également à suivre à l’international sur Eurosport Player et GCN+.

Photo : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
E3 Saxo Bank Classic 2021 - Affiche

E3 Harelbeke : 17 côtes et plus de 200 kilomètres pour l’édition 2022

Article suivant

Coupe du monde de cyclo-cross #12 à Termonde : la cinquième de Brand, le quadruplé de Van Aert

Articles similaires