Tour d’Espagne 2022 : voici le parcours de la 77e édition de la Vuelta

Le parcours de la 77e édition du Tour d’Espagne, entre Utrecht et Madrid, dévoile une large palette d’arrivées inédites.
Présentation Parcours Tour d'Espagne Vuelta 2022 Javier Guillen - ASO GomezSport Luis Angel Gomez

Le troisième Grand Tour de la saison 2022 s’est dévoilé ce jeudi soir à Madrid : la 77e édition du Tour d’Espagne proposera un tracé une nouvelle fois montagneux et favorable aux puncheurs-grimpeurs, avec tout de même deux contre-la-montre (dont un par équipes) pour animer la lutte pour le maillot rouge. Entre les Pays-Bas et Madrid, quelques arrivées inédites vont également ajouter du piquant.

Cette Vuelta démarrera donc… des Pays-Bas. Comme cela était prévu en 2020 avant une annulation des suites de la crise sanitaire du Covid-19, les provinces néerlandaises d’Utrecht et du Nord-Brabant accueilleront les trois premières étapes de ce Tour d’Espagne 2022. Le tracé était déjà connu : un contre-la-montre par équipes particulièrement technique d’une vingtaine de kilomètres autour d’Utrecht suivi de deux étapes en ligne pour sprinters vers Utrecht et vers Breda. L’idéal pour se mettre en jambes avant un plat principal costaud dès l’arrivée du peloton en Espagne, après une journée de repos et de transfert vers le Pays Basque.

Dans le nord de la péninsule ibérique, les coureurs seront directement mis dans le grand bain avec une étape destinée aux attaquants entre Vitoria-Gasteiz et la cité médiévale de Laguardia. Un passage via le Puerto de Herrera à une quinzaine de kilomètres du but et une montée en pente jusqu’à Laguardia. L’idéal pour les explosifs comme un certain Primoz Roglic, triple vainqueur sortant du Tour d’Espagne. Le lendemain sera tout aussi ardu avec un enchaînement de cinq côtes assez raides en une centaine de kilomètres, dont l’Alto del Vivero à enchaîner à deux reprises jusqu’à l’arrivée (dont une dernière fois à quinze bornes de la ligne). La troisième étape basque sera, elle, la plus difficile avec un enchaînement de cols abrupts, dont le final vers le Pico Jano avc ses passages à 13% sur les 13 derniers kilomètres.

Les coureurs prendront à nouveau la direction de l’ouest pour un passage en Asturies. Pas d’Angliru au programme, mais de sacrés morceaux tout de même avec les montées inédites du Colláu Fancuaya (près de 10 km à plus de 7,8% de moyenne dont un final à 13%) et de Les Praeres, un terrible mur de près de 4 kilomètres à 12,5% de moyenne, déjà escaladé en 2018. Simon Yates y avait construit son succès au général à l’époque. Cet enchaînement clôturera une première semaine déjà déterminante pour le classement général, avant une journée de repos nécessaire à l’aube du seul contre-la-montre individuel de cette Vuelta, prévu sur 31,1 kilomètres de plaine entre Elche et Alicante.

Les grimpeurs seront déjà à la fête dès la 12e étape avec une longue étape de plaine se concluant par la montée raide de Peñas Blancas, une ascension de près de 19 kilomètres avec des passages à plus de 12% dès le pied et au sommet. Mais c’est surtout la fin de cette deuxième semaine qui risque de bouleverser les positions au classement général. Sur la 14e étape, les coureurs devront affronter l’enchaînement du col de Los Villares, suivi du mur de Sierra de la Pandera, une montée sèche de moins de 9 kilomètres à plus de 9% de moyenne. Le lendemain, place à une journée encore plus rude. Sur moins de 150 kilomètres, les coureurs enchaîneront l’Alto del Purche et surtout la montée vers Sierra Nevada, célèbre station de ski andalouse prisée par les cyclistes pour ses installations sportives en altitude. Une montée de près de vingt bornes à plus de 6% de moyenne pour bien conclure cette semaine en montagne. En 2017, le Colombien Miguel Angel Lopez avait dominé ses rivaux sur ces mêmes routes, à plus de 2 500 mètres d’altitude.

Les sprinters ne seront pas plus ravis de la fin de cette Vuelta. S’ils pourront toujours tenter de briller sur la 16e étape à Tomares et sur le critérium final de Madrid, ils devront tenter de survivre aux dernières étapes de montagne prévues. Si la 17e étape sera un festival pour puncheurs vers l’arrivée inédite du Monastère de Tentudía, les grimpeurs retrouveront leur terrain favori dès le lendemain avec une double ascension de l’Alto del Piornal pour conclure la journée. D’abord via un versant proposant une quinzaine de kilomètres à 4,6% de moyenne, puis via un versant plus raide à plus de 5,5%.

La 19e étape sera favorable aux attaques. Sur seulement 132 kilomètres autour de Talavera de la Reina, les coureurs affronteront deux fois le Puerto de Piélago. Le dernier sommet est toutefois situé à près de 36 kilomètres de l’arrivée. Alors les candidats au maillot rouge attendront certainement la 20e étape pour conclure en beauté cette Vuelta. Cette étape, dans la Sierra de Guadarrama, se déroulera quasiment de bout en bout à plus de 1 000 mètres d’altitude, avec cinq cols au programme. Plus de 4 000 mètres de dénivelé au programme, cela risque de faire mal en fin de troisième semaine de course. Même si l’ultime montée, le Puerto de Cotos avec ses 16 kilomètres à un peu plus de 4% de moyenne, ne fait pas autant rêver que certaines arrivées. Le maillot rouge se décidera en tout cas sur ces pentes, avant une journée pour les sprinters dans la capitale madrilène, pour conclure trois semaines intenses.

La carte générale de la 77e édition du Tour d’Espagne (du 19 août au 11 septembre 2022) :

Carte générale - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Les profils des 21 étapes du Tour d’Espagne 2022 :

Vendredi 19 août 2022 – 1re étape : Utrecht (P-B) > Utrecht (P-B) (23,3 km – Contre-la-montre par équipes)

1re étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2022

1re étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Samedi 20 août 2022 – 2e étape : Bois-le-Duc (P-B) > Utrecht (P-B) (175,1 km)

2e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2022

2e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Dimanche 21 août 2022 – 3e étape : Breda (P-B) > Breda (P-B) (193,2 km)

3e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Lundi 22 août 2022 – Journée de repos et transfert vers le Pays Basque espagnol

Mardi 23 août 2022 – 4e étape : Vitoria-Gasteiz > Laguardia (153,5 km)

4e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Mercredi 24 août 2022 – 5e étape : Irun > Bilbao (187 km)

5e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Jeudi 25 août 2022 – 6e étape : Bilbao > Ascensión al Pico Jano/San Miguel de Aguayo (180 km)

6e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Vendredi 26 août 2022 – 7e étape : Camargo > Cistierna (190,1 km)

7e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Samedi 27 août 2022 – 8e étape : La Pola Llaviana > Colláu Fancuaya/Yernes y Tameza (154,5 km)

8e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Dimanche 28 août 2022 – 9e étape : Villaviciosa > Les Praeres/Nava (175,5 km)

9e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Lundi 29 août 2022 – Journée de repos et transfert vers la province d’Alicante

Mardi 30 août 2022 – 10e étape : Elche > Alicante (31,1 km – Contre-la-montre individuel)

10e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Mercredi 31 août 2022 – 11e étape : ElPozo Alimentación > Cabo de Gata (193 km)

11e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Jeudi 1er septembre 2022 – 12e étape : Salobreña > Peñas Blancas/Estepona (195,5 km)

12e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Vendredi 2 septembre 2022 – 13e étape : Ronda > Montilla (171 km)

13e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Samedi 3 septembre 2022 – 14e étape : Montoro > Sierra de la Pandera (160,3 km)

14e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Dimanche 4 septembre 2022 – 15e étape : Martos > Sierra Nevada (148,1 km)

15e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Lundi 5 septembre 2022 – Journée de repos et transfert vers la province de Cadix

Mardi 6 septembre 2022 – 16e étape : Sanlúcar de Barrameda > Tomares (188,9 km)

16e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Mercredi 7 septembre 2022 – 17e étape : Aracena > Monastère de Tentudía (160 km)

17e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Jeudi 8 septembre 2022 – 18e étape : Trujillo > Alto del Piornal (191,7 km)

18e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Vendredi 9 septembre 2022 – 19e étape : Talavera de la Reina > Talavera de la Reina (132,7 km)

19e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Samedi 10 septembre 2022 – 20e étape : Moralzarzal > Puerto de Navacerrada (175,5 km)

20e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Dimanche 11 septembre 2022 – 21e étape : Las Rozas > Madrid (100,5 km)

21e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Photo de couverture : ASO/Unipublic/GomezSport/Luis Angel Gomez – Graphiques : ASO/Unipublic

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Kenny De Ketele - Madison Tokyo 2020 - Capture Eurosport

Kenny De Ketele devient sélectionneur de l’équipe belge de cyclisme sur piste

Article suivant

Coupe du monde de cyclo-cross #10 à Rucphen : le sprint parfait de Vos et Pidcock

Articles similaires