L’Eurométropole Tour déplacé et la Famenne Ardenne Classic annulée à cause de Paris-Roubaix

Le report de l’édition masculine de Paris-Roubaix le 3 octobre prochain provoque des bouleversements dans le calendrier cycliste belge.

Si elle réjouit les amateurs de cyclisme qui espèrent bien tâter du pavé les 2 et 3 octobre prochains sur les routes des Hauts-de-France, le report de Paris-Roubaix a des conséquences importantes en Belgique. En effet, l’épreuve masculine de l’Enfer du Nord aura lieu le dimanche 3 octobre, durant un week-end déjà bien chargé en courses. Outre les deux dernières étapes de la Cro Race (Tour de Croatie), le peloton pourra également s’aligner durant les 2 et 3 octobre sur : le Tour d’Émilie, le GP Bruno Beghelli (en Italie), la Classic Loire Atlantique, le Tour de Vendée (en France), le Münsterland Giro (en Allemagne) mais aussi l’Eurométropole Tour et la Famenne Ardenne Classic (en Belgique). L’embouteillage est complet.

Pour éviter un plateau bien maigre, et la difficulté des équipes à s’engager sur plusieurs pays en même temps, les courses belges ont rapidement cherché une solution pour leur épreuve. Ainsi, l’organisation de l’Eurométropole Tour a rapidement annoncé le déplacement de sa prochaine édition au mercredi 29 septembre, soit trois jours après les championnats du monde sur route à Louvain. « Le parcours initial entre Tournai et la Louvière reste d’actualité », précise le Royal Cazeau Pédale, en charge de l’organisation de l’épreuve classée 1.1 et remportée en 2019 par le Belge Piet Allegaert.

« Aucune concertation préalable »

Pour la Famenne Ardenne Classic, programmée initialement le 3 octobre, la situation s’annonçait plus complexe. Diverses réunions ont eu lieu avec Belgian Cycling, la fédération belge de cyclisme, pour trouver une nouvelle date. Mais le calendrier est également bouchonné en septembre et en octobre, et l’organisation ne souhaitait pas que son épreuve se retrouve isolée à la fin du mois d’octobre (les dates du 17 et du 24 octobre auraient été proposées). En outre, la difficulté émanait également du fait que la mise sur pied d’une telle course devait se faire un dimanche, sur demande des autorités communales.

« Cette situation est d’autant plus difficile à accepter qu’aucune concertation préalable n’a eu lieu avec les organisateurs impactés par le report de Paris-Roubaix. (…) Malgré ces coups durs, nos regards sont  tournés vers l’édition 2022, en espérant que le calendrier établi en début de saison puisse enfin être respecté par les instances cyclistes. Ceci constituerait une marque de respect de l’énorme travail de préparation consacré par les organisateurs pour mettre en place leurs épreuves », demandent les organisateurs dans un communiqué.

Dimitri Claeys reste donc actuellement le dernier vainqueur de la Famenne Ardenne Classic, créée en 2017 et toujours dans l’attente d’une nouvelle édition depuis 2019.

Photo : Famenne Ardenne Classic

Pin It on Pinterest